14 déc. 2017

Les Ducats du Roi Sigismond

Un des six exemplaires connus de la pièce d'or de 100 ducats datée 1621 à l'effigie du roi Sigismond III a été vendu pour $ 1,38M incluant premium par Stack's le 14 janvier 2008. Cette pièce en très bel état est estimée $ 2M à vendre par CNG (Classical Numismatic Group, Inc) à New York le 10 janvier, lot 1127.

La finesse de la frappe sur une aussi grosse pièce est exceptionnelle pour son époque. Le cercle et le centrage de l'exemplaire à vendre sont quasiment parfaits : 69.4 x 69.1 mm. Elle a 4,9 mm d'épaisseur et pèse 349,49 grammes. De minuscules éraflures liées à la manipulation sont inévitables du fait de la malléabilité de l'or. La pièce est signée I.I. et S.A. Elle ne pouvait être utilisée que pour présentation.

Aucune édition antérieure n'est comparable. La pièce de 100 ducats émise en 1629 pour le roi Ferdinand de Hongrie et Bohême, futur empereur Ferdinand III, est de conception similaire avec le portrait du monarque sur un côté et les blasons royaux de l'autre.

La pièce liste les titres de Sigismond III Vasa, roi de Pologne et Suède et grand-duc de Lithuanie, Russie, Prusse, Masurie, Samogitie et Livonie. Le roi est décoré de l'Ordre de la Toison d'Or en signe d'allégeance aux Habsbourg.

Sigismond était un fervent catholique né dans une dynastie protestante. Il voulait reprendre le trône de Suède perdu pour cette raison en 1599 et était impopulaire en Pologne. Au début de la Guerre de Trente Ans la Pologne est menacée d'invasion par les Turcs mais il n'a pas participé directement à la résistance de la forteresse de Khotyn en Moldavie contre l'armée Ottomane en 1621. La conjonction de date de la pièce de 100 ducats avec cet évènement héroïque est une coïncidence ou une opportunité.

Jacob Jacobson van Emden qui signait de ses initiales latinisées I.I. était depuis 1616 l'administrateur de l'usine de Bydgoszcz (Bromberg). La pièce de 100 ducats est une démonstration de son savoir-faire qui l'a sans doute aidé à obtenir à partir de 1623 une responsabilité directe ou indirecte sur les autres chaînes de production royales. S.A. désigne le graveur Samuel Ammon.

12 déc. 2017

Les Tranquilles Sous-Bois de Paul Cézanne

A partir de 1902 Paul Cézanne travaille seul face à l'immensité de la nature dans sa petite cabane des Lauves. Malade et fatigué, il est angoissé à l'idée qu'il n'aura pas le temps d'atteindre l'objectif de perfection qu'il s'est donné.

Il observe les juxtapositions des couleurs sur la Montagne Sainte-Victoire sans abandonner d'autres thèmes. Les Baigneuses resteront jusqu'à la fin son démonstrateur des possibilités encore inexplorées de l'art figuratif. Les sous-bois tranquilles sont propices au partage de la méditation.

Depuis toujours il aime pratiquer l'aquarelle pour la transparence et la pureté des couleurs. Son approche pathétique n'a plus rien de commercial. Dans cette ultime période il réalise souvent des oeuvres au verso de papiers déjà utilisés. La légèreté de l'aquarelle permet cette pratique sans dommage pour l'autre face.

Cézanne est diabétique et sa vue faiblit. Plus que jamais il cherche à restituer une ambiance. Dans les sous-bois la profondeur est seulement apportée par la courbe du chemin ou par la diagonale de l'orée.

Le dessin préliminaire à la mine de plomb est à peine figuratif. Il devient une configuration d'éléments géométriques à colorer. Selon sa pratique traditionnelle il remplit soigneusement et progressivement ces surfaces en faisant en sorte que les couleurs ne se mélangent pas. Cette méthode est un pointillisme de Seurat ou Signac dans lequel les points ont été remplacés par des intersections de lignes préparées à l'avance.

Le 20 décembre à Paris (Hôtel Drouot) Touati-Duffaud en coopération avec Beaussant Lefèvre vend au lot 43 un Intérieur de forêt. Cette aquarelle 45 x 60 cm riche en couleurs chaudes d'une grande luminosité est une des dernières réalisées par Cézanne sur ce thème, datée 1904-1906 par Rewald.  Elle est collée sur un carton mais son verso inaccessible est probablement vierge.

L'effet d'ensemble est figuratif et cette oeuvre montre le cheminement de Cézanne vers le cubisme synthétique. Est-ce Fontainebleau ? Est-ce Le Tholonet ? Cela n'a pas d'importance. Ce coin de forêt n'imite pas la nature, il est construit par l'imagination d'un artiste pour partager son émotion.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Drouot :

Balzac en Province

Balzac a voulu construire par ses romans une société fictive pour exprimer tous les types de la société aristocratique et bourgeoise de son temps, le plus souvent en exacerbant leur cupidité. Il est acharné à ce travail auquel il consacre dix-huit heures par jour à lire, à se documenter, à écrire et à corriger. Il veut que le réalisme des détails soit incontestable.

Grand admirateur de lui-même il prévoit pour son oeuvre la notoriété de Napoléon et met sa classification sociale au rang des travaux scientifiques de Buffon et Cuvier. Selon la mode de son temps il est très attentif à la physiognomonie.

Il est né à Tours : pour la vie de province, son expérience est directe. Il a rencontré dès son enfance ces bourgeois, ces docteurs et ces prêtres qui ne savent pas voir le caractère antipathique de leurs mesquineries. Balzac n'écarte rien de l'environnement mental de ses bourgeois qui sont selon les individus attirés, repoussés ou peu intéressés par la religion ou l'occultisme.

Ursule Mirouët, écrit en 1841, est l'histoire d'une innocente jeune fille que tout son entourage veut déshériter. Balzac est particulièrement satisfait de ce roman qui deviendra le premier opus des Scènes de la Vie de Province dans l'édition complète de la Comédie Humaine par Furne.

Le manuscrit de premier jet d'Ursule Mirouët sera vendu le 20 décembre à Paris (Hôtel Drouot) dans la première vente des Collections Aristophil opérée par Aguttes, lot 45 estimé € 800K.

Selon la méthode habituelle de Balzac, ce manuscrit présente de nombreuses différences avec le texte publié. En effet il préférait écrire vite et attendait les épreuves d'imprimerie pour revoir la cohérence et apporter d'innombrables corrections.

Ursule Mirouët est un des deux seuls manuscrits de premier jet de la Comédie Humaine en mains privées. L'autre, Massimilla Doni, sur le thème de la musique, est un peu à l'écart des principaux thèmes sociaux de Balzac.

11 déc. 2017

Une Visite à Guanyin

Le bodhisattva Avalokiteshvara est un favori des fidèles dans son rôle d'aide aux humains pour soulager les souffrances et montrer la voie. Il peut prendre simultanément une infinité d'apparences pour effectuer les actions nécessaires au bonheur du monde.

L'arrivée du Bouddhisme en Chine génère des transformations profondes de ce bodhisattva qui prend le nom de Guanyin. Après la dynastie des Tang, Guanyin perd définitivement sa moustache, prend une figure androgyne et est révéré comme une divinité féminine.

Pour exercer pleinement sa vocation, Guanyin doit être accessible. Les Chinois localisent son paradis personnel où elle peut être vue en méditation par les plus chanceux. Cette dérive ne répond plus au canon sanskrit mais en génère un autre dans lequel 33 attitudes principales sont décrites. Les statues des temples simulent l'accessibilité de Guanyin dans son paradis.

La méditation Shuiyue Guanyin (Guanyin au reflet de la Lune dans l'Eau) est vénérée depuis la période de transition entre les dynasties Tang et Song. Guanyin est délassée et souriante. Elle est assise avec souplesse sur un rocher, le corps très légèrement penché vers l'arrière, une jambe pliée vers le haut et l'autre posée ou pendante. La main gauche est posée sur le rocher et l'avant-bras droit sur le genou plié.

Les dimensions de ces statues en bois polychrome varient selon l'autel auquel elles sont destinées.  Il est difficile d'identifier leur origine entre les Song et leurs voisins rivaux Liao et Jin qui traitaient l'iconographie de Guanyin d'une façon similaire. Le Nelson Atkins Museum possède un spécimen de 2,40 m de haut annoncé comme Liao ou Jin, et le British Museum un spécimen de 1,70 m de haut annoncé comme Song ou Jin.

Le 16 décembre à Paris (Hôtel Drouot), Leclere vend au lot 88 une Shuiyue Guanyin à la jambe pendante, 102 cm de haut, annoncée comme Song. Finement ciselée et très bon état, elle a gardé de larges traces de polychromie et n'a jamais rencontré les xylophages. Je suppose qu'elle était conçue pour être posée sur le rebord d'une table et qu'elle n'a jamais été intégrée sur un rocher.

L'Equipe de Castille

Pendant le règne d'Alfonso X de Castille de 1252 à 1284 CE, sa capitale Tolède est un brillant centre intellectuel. La reconquête du sud par son père a stabilisé le royaume qui intègre les apports culturels de l'Islam. Les marchands Juifs sont les bienvenus. Sous l'intervention directe du roi, de véritables équipes inter-confessionnelles font progresser les sciences, la littérature et la loi. La Peste Noire de 1348-1349 CE mettra fin à cette paix culturelle.

Le 20 décembre à New York, Sotheby's vend une Bible en Hébreu complète de très grand luxe, lot 191 estimé $ 3,5M assemblée en un codex de 476 folios.

Environ un an de travail était nécessaire pour son équipe pluri-disciplinaire, du préparateur du parchemin au relieur. Le principal scribe écrit le texte en laissant en blanc la surface nécessaire aux enluminures et aux notes marginales. Les voyelles sont ajoutées par d'autres scribes avec une autre couleur d'encre et un trait plus fin. Un contrôleur assure la conformité de la séquence des textes.

Le parchemin est très clair et régulier. L'écriture est de la même main d'un bout à l'autre du livre, contrairement aux enluminures essentiellement non figuratives qui diffèrent selon les textes. La reliure est ultérieure.

Les caractéristiques de ce livre, notamment son format presque carré 24 x 19 cm et la disposition de la plupart des textes en deux colonnes par page, permettent de l'attribuer aux ateliers Castillans dans la première moitié du XIVème siècle. L'influence Islamique de certains ornements montre que l'oecuménisme du roi Alfonso n'était pas perdu à cette période. Cette datation est cohérente avec l'année 5127 (1366 CE) inscrite sur une page par un des premiers propriétaires.

Je vous invite à consulter le diaporama partagé par Sotheby's expliquant les caractéristiques de cette magnifique Bible et listant les métiers concernés.

10 déc. 2017

Un Haut Lieu du Maoïsme

Autour de 1964 l'art de Li Keran est un éloge exacerbé du Maoïsme. Les troupes de la Révolution traversent les montagnes escarpées de la Longue Marche pour accéder à la tranquillité illimitée des collines. Il n'y a pas d'erreur d'interprétation possible : un poème de Mao accompagne chaque image et les montagnes sont rouge vif.

Pourtant deux ans plus tard la dénonciation des vieilles coutumes périmées est implacable : la Révolution culturelle n'épargne pas Li Keran. Libéré au bout de six ans, il peut reprendre ses pinceaux à condition de respecter les exigences de l'art officiel, incluant des peintures monumentales des hauts lieux du Maoïsme pour les bâtiments officiels et les cadeaux diplomatiques.

Li Keran peint en 1974 une vue de la maison natale de Mao, une ferme dans les collines du Hunan, où les gardes rouges pratiquent de véritables pèlerinages pour s'imprégner de la pensée du Grand Timonier loin des villes et des conflits, bien avant l'engouement actuel pour le tourisme rouge.

La ferme est montrée avec un réalisme photographique. La composition du paysage en plein format est résolument moderne, mais les petits groupes aux occupations diverses répondent à la tradition des rouleaux à main Chinois. Près de cent personnages en uniforme vert composent ces groupes, s'approchant ou s'éloignant, assis par terre autour d'un enseignant ou posant pour une photo. Les drapeaux rouges sont partout. Comme si le poème ne suffisait pas pour louer le modernisme du régime, deux pylônes électriques sont plantés au loin dans la campagne.

Cette encre et couleurs 142 x 243 cm a été vendue pour RMB 124M incluant premium par China Guardian le 12 mai 2012. Elle est à vendre par Poly à Beijing le 17 décembre, lot 2661.

Ecriture Automatique

L'écriture automatique devient un genre littéraire en 1919 avec Breton et Soupault. Il s'agit d'enregistrer le plus vite possible sur des cahiers d'écoliers les mots dévidés par le subconscient. Un demi-sommeil ou un état hypnotique favorise le processus en occultant la logique, la volonté et le but.

Ces jeunes expérimentateurs créent la revue Littérature et trouvent des précurseurs : Dostoievski, Lautréamont. Leur point commun est le rejet de la littérature classique et surtout du roman. Pour le reste, malgré les désirs de Breton, la cohésion du groupe est illusoire. Se sont-ils demandés un jour en quoi des lecteurs en dehors de leur petit cercle pourraient s'intéresser au texte irrationnel de leur subconscient ?

Ils avaient été proches de Dada, disparu pour la même raison. Ils n'ont pas le monopole de l'édition : quand Ulysses de Joyce est publié à Paris en 1922, cette utilisation du stream of consciousness dans l'élaboration d'un roman déroute Breton. Pour éviter d'être pour ou contre, il ne le lit pas.

Au printemps 1924, Breton est pris d'une frénésie d'écriture automatique. Il prépare environ cent "historiettes" et envisage d'en réunir une sélection dans un livre intitulé Poisson Soluble. Au cours de cette préparation, Breton considère enfin qu'une introduction théorique limitera les commentaires hostiles des critiques. Pendant l'été il écrit une Préface pour Poisson Soluble, sous le titre agressif de Manifeste du Surréalisme. Il termine en septembre la recopie des 31 historiettes du Poisson Soluble.

L'objectif de cohésion du groupe reste impossible à atteindre. Le Manifeste est un texte théorique mais le subconscient de l'auteur a contribué et Breton ne veut pas le retoucher. Il écrit en 1929 le Second Manifeste du Surréalisme.

Les manuscrits autographes les plus importants autour de Poisson Soluble et du Manifeste de 1924 avaient été conservés par Simone Collinet, la première femme de Breton, et ont été vendus en neuf lots par Sotheby's le 21 mai 2008. Acquis par Aristophil, ils sont à vendre en trois lots par Aguttes à Paris (Hôtel Drouot) le 20 décembre. Acquis séparément par Aristophil, le manuscrit autographe du Second Manifeste est offert dans la même vente. Les quatre lots seront vendus séparément avec faculté de réunion.

Le Manifeste de 1924, vendu pour € 1,9M incluant premium en 2008 est estimé € 600K, lot 53. Le manuscrit final de Poisson Soluble, vendu pour € 900K incluant premium en 2008, est estimé € 900K, lot 54. Les sept cahiers d'écriture automatique provenant de la collection Collinet, qui ne constituent pas un ensemble complet, avaient été vendus individuellement en 2008 pour un total de € 820K incluant premium et sont maintenant groupés au lot 55 estimé € 2M. Le Second Manifeste accompagné d'un jeu d'épreuves corrigées par l'auteur est estimé € 1M, lot 56.

9 déc. 2017

La Peau du Crocodile

Le crocodile n'est pas seulement un fournisseur pour les sacs à main. Claude Lalanne veut le promouvoir au rang d'un objet d'art avec ses formes réelles non stylisées. En 1972 elle est aux aguets, attendant la mort d'une des bêtes du zoo de Paris.

L'évènement survient. Lalanne a raconté cet acte de transmission de la dépouille par le directeur du zoo à minuit au clair de lune. On la croit ou pas quant à ces détails romantiques. Ce qui est sûr, c'est que le cadavre aussitôt métallisé par galvanoplastie sert à toute une gamme de meubles des Lalanne.

Daté 1972 et réalisé en cuivre, bronze et laiton, Fauteuil Crocodile I est sans doute le prototype de ces fauteuils où le crocodile complet est roulé à mi-hauteur dans le dossier du fauteuil. Le siège repose sur des pattes surnuméraires. Il a été vendu pour € 1,35M incluant premium par Sotheby's le 6 juin 2012 sur une estimation basse de € 150K.

Plusieurs éditions suivent avec des positions légèrement différentes de l'animal. En 1997 une paire éditée en 8 exemplaires est composée d'un fauteuil où la queue est posée sur l'assise et d'un autre où la queue remonte. L'une de ces paires est séparée par Sotheby's à New York le 13 décembre, lot 52 et lot 53 estimés $ 300K chacun.

Dix ans plus tard Claude Lalanne diversifie sa gamme de crocodiles de bronze, avec notamment un tabouret Crococurule, une banquette à deux crocodiles et un petit banc où la bête complète est positionnée en entretoise.

Le bureau est réalisé à la même époque. La peau du crocodile en haut relief couvre partiellement le plateau tandis que la tête, deux pattes latérales et la queue pendent. Un Bureau Croco daté 2008 a été vendu pour € 850K incluant premium par Christie's le 12 septembre 2017 sur une estimation basse de € 120K.

Dans la même vente que ci-dessus, Sotheby's vend au lot 54 un Bureau Crocodile 80 x 157 x 61 cm daté 2009, estimé $ 350K, provenant peut-être de la même édition de 8 que le Bureau décrit ci-dessus.

Toiles d'Araignées chez les Filles

La transition du kérosène à l'électricité incite Tiffany à porter son effort sur la création de nouvelles lampes. Dans les toutes dernières années du XIXème siècle il crée un atelier de filles pour couper les plaques de verre, une activité qui requiert trop de soins pour être confiée aux hommes.

Tiffany a pris un risque social et ne s'en vante pas. La compétition est rude et hostile entre l'atelier des hommes et les Tiffany Girls. Elles n'ont pas le droit de se syndiquer et doivent quitter l'entreprise quand elles se marient.

Le nom de la responsable de l'atelier des filles, Clara Driscoll, a fait surface en 2006 après la découverte et l'étude de sa correspondance personnelle. Tiffany avait réembauché cette jeune veuve après la disparition temporaire d'un second prétendant. Tiffany a eu de la chance : Clara avait des dons artistiques.

Clara a adapté l'atelier pour créer des abat-jour à motif naturaliste composés d'une multitude de plaques colorées. Son nom apparaît une seule fois, dans un article du New York Daily News en 1904 : elle est créditée de la création de la lampe Dragonfly qui a valu une médaille de bronze à la Tiffany Glass Company à l'Exposition Universelle de Paris en 1900.

Les filles varient les motifs. Certaines lampes de la première phase ont aussi une base renflée à décor d'une mosaïque de verre encadrée par des montants métalliques. La lampe de table Cobweb and Apple Blossom de 61 cm de haut entre dans cette catégorie. Les toiles d'araignées fixent de superbes zones radiantes autour desquelles les couleurs des fleurs se positionnent élégamment.

Ce modèle est extrêmement rare, peut-être rendu obsolète par la mise au point par les Tiffany Girls à la fin de 1901 de la Wisteria lamp dans laquelle l'extraordinaire complexité d'assemblage est limitée à l'abat-jour.

Le 13 décembre à New York, Sotheby's vend une lampe Cobweb and Apple Blossom réalisée vers 1900 par Tiffany Studios, lot 222 estimé $ 700K. La date terminus ante quem attestée par le monogramme Tiffany Glass and Decorating Company tamponné sur la base est 1902.

La lampe Cobweb est basée sur une conception similaire. Un exemplaire électrifié de 77 cm de haut était une des deux pièces vedettes de la collection du Louis C. Tiffany Garden Museum à Matsue, Japon, discutée dans cette chronique avant sa dispersion par Michaan's en novembre 2012. L'abat-jour est composé entièrement de toiles et la base est décorée de fleurs des champs.

8 déc. 2017

Le Rouleau de la Bastille

Jeune aristocrate, le marquis de Sade croyait que tout pouvait lui être permis dans le faux théâtre de sa propre vie. Il n'a en fait de considération que pour lui-même. Des scandales sexuels de plus en plus graves éclosent dans son sillage. Il est emprisonné par lettre de cachet en 1777 sur demande de sa famille soucieuse de le protéger contre ses propres perversions "sadiques".

Transféré en 1784 à la Bastille après une réaffectation du donjon de Vincennes, Sade n'est plus rien d'autre que Monsieur le 6 selon le numéro de son cachot. Son énergie et sa haine n'ont pas faibli et une libération est impensable. Il n'aura plus jamais la liberté de Gilles de Rais ou Elisabeth Bathory. Il devient écrivain. Il veut être le plus impur de tous les écrivains.

Son premier projet de livre est un catalogue de toutes les perversions, pour lequel il s'inspire de la structure du Decameron. Dans une absence abjecte d'humanisme, filles et garçons sont des jouets de torture et de mort pour le plaisir sexuel des maîtres. Le titre, Les 120 Journées de Sodome, est une allusion aux Mille et Une Nuits des contes orientaux.

En octobre 1785 le brouillon de la première partie est terminé. Malgré son isolement, Sade craint la confiscation. Il recopie son texte en une très petite écriture serrée, sur des feuilles de 11,3 cm de large. L'ensemble destiné à être conservé dans un tube est un assemblage de 33 feuilles collées bout à bout pour une longueur totale de 12,10 m, certaines en recto verso.

Sade a travaillé pour rien. Quelques jours avant le 14 juillet 1789 il parvient au travers des barreaux de sa cellule à joindre sa vocifération au mécontentement populaire croissant. Sa présence à la Bastille est considérée comme une menace pour la sécurité et il est transféré à l'hospice de Charenton sans pouvoir rien emporter avec lui. Il ne reverra jamais ce manuscrit de ses plus atroces fantasmes.

Longtemps considéré comme perdu, le manuscrit fait l'objet d'une première édition par un psychiatre allemand en 1904. Récupéré par une descendante de Sade, il est volé en 1982 puis acquis par un collectionneur de littérature érotique, légalement selon la loi Suisse et illégalement selon la loi Française. Son achat par la société Aristophil avec d'importantes compensations pécuniaires pour toutes les parties concernées a été acclamé par la presse en 2014.

Ce rouleau unique en son genre par son thème, son format, son auteur et son histoire est une pièce majeure de la liquidation d'Aristophil. Il est estimé € 4M à vendre par Aguttes à Paris (Hôtel Drouot) le 20 décembre, lot 39. L'image ci-dessous est partagée par Wikimedia.