16 déc. 2007

Repérages enchères 2008 : numismatique et décorations à New York

La société La Galerie Numismatique de Lausanne, Suisse, organise une vente aux enchères par an. La prochaine se tiendra le 13 janvier au Waldorf Astoria à New York. Faute de communiqué de presse ou de synthèse, j'ai regardé les 1028 numéros de leur beau catalogue de monnaies, médailles et décorations.
En matière de numismatique les éléments prépondérants du prix sont la rareté, la dimension et l'état.
On suivra donc avec intérêt ce qui adviendra de quatre lots que nous avons particulièrement remarqués :

Au numéro 90, un petit aureus (3,68 g) de l'empereur Emilien. Considéré par le catalogue comme le seul connu de son type, il est attendu pour 50000 $ (INVENDU). Dans la même vente, les aureus de poids plus important sont régulièrement cotés entre 5000 et 6000 $.

Au numéro 382, un 8 escudos de Ferdinand VII d'Espagne en état superbe (1818, 27 g), dont aucun exemplaire n'est connu de l'auteur du catalogue. Estimation 90000 $. (INVENDU)
Ici la comparaison se fera avec un autre numéro du même catalogue, le 384 : plus récente (1871) et presque superbe, et assortie d'une grosse bêtise de date de règne dans le catalogue, cette pièce de 100 pesetas d'Amadeo I est estimée 60000 $, alors que 25 exemplaires en seraient connus. (VENDU 140 K$ hors frais). La faible différence de prix par rapport à la pièce unique 382 pourrait peut-être s'expliquer par le fait que le bref règne troublé d'Amadeo parle sûrement plus aux Espagnols que celui de Ferdinand VII.

La vente comprend un très bel ensemble de monnaies et décorations russes. Si l'on en croît les résultats récents à Paris, le succès dans cette catégorie est assuré d'avance. Aussi je préfère mentionner le numéro 1014, une plaque de grand croix de l'ordre d'Osmania (Turquie), de grand format (10,8 cm de diamètre), estimée 10000 $. (INVENDU)

Pierre Tavlitzki, ArtHitParade