13 janv. 2008

Repérages enchères : Sotheby's et Christie's, Drouot, trois petits maîtres, l'art Grec et Artcurial China

ART ANCIEN

Rappelons la vente de Sotheby's le 24 janvier à New York, déjà citée dans nos Repérages. Dans l'ordre des prix, le troisième lot de la vente est une remarquable huile sur panneau représentant Phyllis et Aristote par Cranach l'Ancien, à 2,5 M$. Souhaitons lui donc un meilleur succès qu'en décembre 2001, où elle avait fait 2,4 M$, mais frais inclus, dans la même salle (VENDU 3,6 M$ hors frais). La vente à 800 K€ d'une paire de toiles de Pierre-Henri de Valenciennes relatives à la légende d'Oedipe serait un résultat sans précédent pour cet artiste (VENDU 881 K$ frais inclus). Le tableau de François-Hubert Drouais représentant les enfants du duc de Bouillon avait fait 1,1 M$ en janvier 1997 dans la même salle. Il est présenté maintenant avec une estimation haute de 900 K$, et devrait atteindre ce prix qui est très au-dessus de toutes les autres oeuvres de l'artiste (VENDU 1,2 M$ frais inclus).

ART MODERNE

Les deux grands groupes multinationaux font une chasse permanente aux oeuvres majeures des grands maîtres. Ce sont elles qui tirent le marché, et leur crédibilité en dépend directement. Sur ce terrain, elles font jeu égal.

Ainsi, l'homme qui monte, Francis Bacon, dont nous avons déjà signalé le tableau qui sera présenté à Sotheby's Londres en février, est également la vedette de la vente de Christie's Londres le 6 février, avec cette fois-ci un triptyque qui se rapporte à une période critique de la vie sentimentale de l'artiste. (VENDU 26,3 M£ frais inclus)

Pour les autres grands maîtres, Christie's annonce un Rothko dans sa vente du 13 mai à New York, à une estimation à 40 M$ donc assez loin des plus hauts prix de l'artiste. Cette fois-ci, il s'agit d'une oeuvre bicolore, de grandes dimensions. Le motif à centre blanc qui avait valu à un autre Rothko l'enchère la plus élevée de l'année 2007 à 72,8 M$ frais inclus était plus attractif, au moins quand on compare les deux oeuvres en reproduction. Mais chacun sait que rien ne vaut l'inspection directe. (VENDU 50 M$ frais inclus). Il est bien dans la politique de Christie's de pousser vers les sommets de nouveaux artistes quand certains commencent à devenir trop rares ou trop chers. Ce sera ici le cas d'Adolph Gottlieb, membre comme Rothko de l'école de New York, et dont Christie's annonce une oeuvre importante à 2 M$. (VENDU 6,5 M$ frais inclus).

Un portrait de Dora Maar par Picasso sera présenté le 5 février chez Sotheby's Londres. Sa provenance est intéressante : la succession de Heinz Berggruen. Attendu à 6,5 M£, ce n'est pas une oeuvre majeure de l'artiste (VENDU 7,4 M£) et on peut lui préférer un groupe de baigneurs à 2,5 M£. (VENDU 2, 9 M£). Dans la même vente on attendra avec plus de curiosité des Chevaux à la prairie de Franz Marc, oeuvre superbe à 6 M£ (61x92 cm). (VENDU 12,3 M£). Un portrait de Schokko au chapeau par Jawlensky était déjà depuis son dernier passage en vente (Sotheby's New York, 5 décembre 2003) trop au-dessus des prix courants pour cet artiste, et on en demande encore plus aujourd'hui, 6,5 M£. (VENDU 9,4 M£). Pour 3 M£, un grand bronze de Moore semble à son juste prix. (VENDU 3,7 M£). Les autres artistes pour lesquels des enchères millionnaires (en £) sont espérées sont Monet (VENDU 4,2 M£ un paysage de neige), Renoir (VENDU "La Loge" 7,4 M£), Kirchner (VENDU 4,8 M£), Sisley (VENDU 2,4 M£), Signac (VENDU 3,1 M£), Giacometti (VENDU une peinture 5,6 M£), Redon (VENDU 2 M£), Degas (VENDU un dessin 4,9 M£), Cézanne (VENDU 2,1 M£), Matisse (VENDU un dessin 2,9 M£), Mondrian (VENDU 1,1 M£), Bonnard (VENDU 1,1 M£), Chagall (VENDU 1 M£), Pissarro (VENDU 2,4 M£), Nolde (VENDU 1,6 M£) et Beckmann (VENDU 636 K£).
(VENDUS également une peinture de Pechstein à 1,9 M£ et une peinture de Macke à 1,4 M£)
(tous ces prix sont donnés frais inclus)

Dans la vente Christie's Londres du 23 janvier, citons à 200 K£ une terrible aquarelle de Delacroix (25x20 cm) montrant le combat d'un lion et d'un tigre ! (VENDU 311 K£ avec frais). Dans la même vente, à 80 K£, une scène de genre d'un peintre Polonais jamais vu en France, Ladislas von Czachorski.(INVENDU)

Le 4 février à Londres, Christie's vend 8 oeuvres sur papier de Schiele, que Bloomberg, toujours bien informé, annonce comme venant de la succession d'un ancien associé de Ronald Lauder. Le principal lot de cet ensemble est un nu féminin dramatique vu de dos, à 2 M£. Il semble à son juste prix, mais on peut se demander, comme pour les autres, pourquoi Lauder ne l'a pas acheté en vente privée : si cette vente n'est pas un succès, les prix de l'école de Vienne vont s'écrouler. (VENDU 2,5 M£ frais inclus ; 5 autres oeuvres au-dessus de 500 K£, à 2,9 M, 2 M, 2 M, 1,7 M et 860 K£, également frais inclus)

ARTISTES NATIONAUX : FRANCE

Chez Chayette & Cheval dans une vente généraliste le 30 janvier : une toile de Van Dongen (VENDU 335 K€ hors frais), plusieurs autres de Léger (VENDUS 258, 137 et 122 K€ hors frais, le meilleur de ces prix se portant sur une toile de 1932 de la série des "Objets dans l'espace"). Ces oeuvres de petit format ne sont pas majeures mais sympathiques. C'est la première vente notable de l'année à Drouot.

Le 20 février, également à Drouot, Ader vend une toile de La Fresnaye représentant un nu féminin (67x52 cm). L'estimation n'est pas encore fournie. Cette oeuvre fait penser à O'Conor ; à mon avis, elle pourrait faire 100 K€. (VENDU 16,2 K€ hors frais sur une estimation de 8 K€). Un curieux Schneider est annoncé par cette maison pour le 18 avril. (VENDU 140 K€ hors frais).

Nous avons déjà signalé le Monet qui sera vendu par EVE le 15 mars à Drouot-Montaigne. (VENDU 510 K€ hors frais). Le Vuillard qui l'accompagne est maintenant visible dans La Gazette de l'Hôtel Drouot (publicité, n° 1 page 53). L'estimation de 300 K€ donnée sur le site Drouot Presse pour ce tableau intimiste (un déjeûner d'enfant, 81x102 cm) paraît bien faible, comme pour le Monet. (VENDU 450 K€ hors frais). C'est peut-être une habitude de cette maison de coter trop bas, comme en témoignerait leur vente d'art russe du 19 décembre, où les prix obtenus sont fabuleux par rapport aux estimations mais pas par rapport aux prix du marché.

En ce début d'année où l'actualité des enchères est en sommeil, signalons des ventes de petits maîtres dont des ensembles de quantités importantes apparaissent régulièrement : des huiles de Willy Eisenschitz (VENDU une Montagne Sainte-Victoire 73x60 cm, 28 K€ hors frais) et des pastels de Pierre Deval (pas d'enchère notable) à Dijon le 27 janvier chez Sylvain Gautier, et des oeuvres de Roland Chanco à Manosque le 2 février chez Jennifer Primpied-Rolland (VENDU 21 K€ hors frais : une toile représentant "Don Quichotte", 162x130 cm).

ARTISTES NATIONAUX : AUTRES PAYS

L'art grec moderne se réveille, avec de belles enchères l'an dernier sur Rallis, Fassianos, Spyropoulos. Sotheby's prépare actuellement une vente qui se tiendra à Londres le 17 avril. La montée de la cote de Rallis s'est justement confirmée dès le 1er janvier chez Honfleur Enchères, où un portrait de très petit format (22x16,5 cm) a été vendu 30,5 K€. C'est un signe annonciateur : ses scènes orientalistes de plus grand format vont flamber.

Une ville que nous n'avions pas notée dans nos tablettes : Shanghaï. Artcurial China y fait sa première vente le 20 janvier. Elle est consacrée à l'art contemporain chinois, avec des artistes à découvrir. (VENDU l'oeuvre la plus attendue de la vente, un grand Autoportrait de Chen Yifei entouré de beautés féminines, pour 24 M RMB frais inclus).

Reportez-vous également aux Repérages précédents, les informations qui y figurent ne sont pas répétées.

Pierre Tavlitzki pour ArtHitParade