29 août 2014

Caisses et Verticale de Romanée-Conti

Un millésime spécifique de Romanée-Conti dévoile ses qualités au bout d'une vingtaine d'années. Quand j'ai commencé cette chronique, 1990 était la star et les années prometteuses étaient 2001, 2004 et 2005.

La surprise est venue en 2011 quand les oenologues ont constaté qu'à l'achèvement d'une évolution plus lente 1988 pouvait atteindre une qualité digne d'être comparée à 1990.

Le 8 septembre 2011, Bonhams vendait £ 126K incluant premium un lot de douze bouteilles 1990 et £ 75K incluant premium un lot de douze bouteilles 1988.

Deux lots constitués chacun de douze bouteilles DRC (Domaine de la Romanée-Conti) 1988 sont à vendre par Christie's : lot 83, estimé HK$ 1,1M, le 6 septembre à Hong Kong ; lot 69, estimé £ 90K, le 11 septembre à Londres.

Le 4 octobre à Hong Kong, Sotheby's vend une splendide verticale de 6 bouteilles de 19 millésimes plus jeunes, 1992 à 2010, totalisant 114 bouteilles, estimé HK$ 12M. Ce lot est annoncé dans le communiqué de presse.

Pour une vue plus détaillée du comportement de ces années récentes, revenons chez Christie's avec deux lots de 6 bouteilles chacun. Le DRC 1997 est estimé £ 40K à Londres le 11 septembre, lot 70. Le DRC 1999 est estimé HK$ 650K à Hong Kong le 6 septembre, lot 87.