25 août 2014

Naissance dans les Fleurs

La céramique blanche qui précéda l'arrivée des Song du Nord et fut la première porcelaine impériale offrait des motifs floraux stylisés d'une grande simplicité. A l'époque plus tardive des Song du Sud, il y a 800 ans, la pureté géométrique des motifs continue à inspirer les artistes mais avec des styles différents comme la texture craquelée.

Les motifs floraux entrelacés forment une autre suite cohérente de cette évolution artistique. Le 16 septembre à New York, Sotheby's vend un vase meiping de l'époque des Song du Sud, lot 6 estimé $ 2,5M, 28,6 cm de haut.

Le meiping est une des formes les plus courantes des vases Chinois avec un épaulement renflé et une très petite ouverture qui lui permettait d'être utilisé comme vase à fleurs. Meiping signifie vase pour les fleurs de pruniers.

A cette époque où le bleu de cobalt n'était pas encore utilisé, la décoration est incisée sans addition de couleurs. Des fleurs de lis et de lotus sont guidées par des tiges tournantes en un inextricable réseau de spirales. Au milieu de cette luxuriance apparaissent deux très jeunes garçons, un de chaque côté du vase, à l'âge des premiers pas.

Le thème du bébé dans les fleurs était apparu dans l'iconographie Chinoise à la fin de la dynastie Tang pour exprimer l'espoir d'abondance et peut-être aussi la réincarnation.

Les anciens Chinois aimaient les glaçures de couleurs très pâles. Celle-ci est de type qingbai, un vert clair translucide qui ne masque pas la perfection de la céramique blanche de base.