24 août 2014

Vaisselle Noire pour le Thé

L'essor de la céramique noire sous les Song, il y a 1000 ans, n'est pas impérial mais populaire, lié à la cérémonie du thé qui doit être un plaisir complet y compris visuel.

La céramique est couverte d'une glaçure brun-noir avec forte teneur en fer. Le réglage des paramètres du four est très sophistiqué. La transition plus ou moins lente entre le solide et le liquide lors de la cuisson et l'inverse lors du refroidissement génèrent des effets de textures qui sont très raffinées, comme la fourrure de lièvre ou la plume de perdrix.

L'anarchie qui a suivi la chute des Tang n'a pas fait perdre le goût Chinois pour la continuité des traditions artistiques. Le 16 septembre à New York, Sotheby's vend une jarre archaïsante à glaçure noire réalisée pendant la période Song, sans que sa datation puisse être mieux précisée.

C'est un récipient de forme ventrue de 20,5 cm de haut avec une ouverture plus large que la base. Le bord et le pied ne sont pas glassivés, comme c'est souvent le cas à cette période. Par endroits, le fer de la glaçure a généré un effet de pulvérisation de gouttes rousses qui a certainement été voulu par le potier.

La décoration réalisée au pinceau par-dessus la glaçure est également archaïque, avec quatre grandes spirales rousses.

Cette pièce présentant des caractéristiques d'une grande rareté est estimée $ 2,5M, lot 3.