14 sept. 2014

La Maîtrise du Rouge

Contrairement au bleu de cobalt qui agrémente les céramiques depuis un temps immémorial dans toute l'Asie, le rouge de cuivre a connu un développement difficile. Cette couleur d'une expressivité extrême a cependant tenté les potiers de Jingdezhen depuis le début de la dynastie Ming.

Sous Hongwu et encore sous Yongle, le taux de pièces rouges ratées reste considérable. Le splendide plat Hongwu vendu HK$ 41M incluant premium par Sotheby's le 7 avril 2011 est une extraordinaire exception.

La maîtrise du rouge sous couverte est enfin atteinte sous Xuande, qui régnait il y a 580 ans. Loin de la finesse graphique du plat Hongwu, les artistes testent leur nouveau savoir-faire avec des silhouettes massives de poissons ou de fruits.

Le 8 octobre à Hong Kong, Sotheby's vend une coupe à piédouche de 9 cm de haut et 10 cm de diamètre, lot 3001 estimé HK$ 40M. Trois poissons rouges dont un à contre-sens ornent le pourtour, et l'intérieur porte la marque impériale de Xuande.

Un autre exemplaire quasiment identique avait été vendu HK$ 15,2M incluant premium par la même maison de ventes bien avant le renouveau de l'intérêt du marché Chinois pour ses chefs d'oeuvre. C'était le 10 avril 2006.

Un demi-siècle avant Chenghua, ces coupes Xuande anticipent la forme délicate et la qualité tactile qui feront la réputation inégalable des porcelaines Ming.