14 sept. 2014

Les Dragons Céladon

Lorsque les Song ont accepté la porcelaine comme une technique impériale, un effort spécifique a été effectué pour développer une glaçure dont la beauté puisse être comparée au jade. En réduisant l'entrée de l'air pendant la cuisson, les potiers Song ont poussé le céladon jusqu'à la perfection.

Plusieurs siècles se passent. Les très nombreux ateliers de Jingdezhen offrent le meilleur de la porcelaine Chinoise, avec la bienveillance puis l'enthousiasme des empereurs Qing.

Dans la 6ème année de son règne, Yongzheng nomme Tang Ying surintendant des ateliers impériaux de Jingdezhen. Encouragée intelligemment pendant les deux décennies du mandat de Tang Ying, la porcelaine Chinoise atteint son apogée, alliant la redécouverte des techniques anciennes, l'expérimentation de nouvelles cuissons, ainsi que la diversité totale des formes et des décorations traditionnelles ou nouvelles.

Une grande jarre monochrome céladon de 34 cm à vendre par Sotheby's à Hong Kong le 8 octobre, lot 3901, a toutes ces caractéristiques. Cette porcelaine exceptionnelle est attendue au-delà de HK$ 80M selon le communiqué de presse.

La technique optimisant le céladon avait été redécouverte après avoir été perdue depuis les Song. La scène à deux dragons évoluant dans un foisonnement de flammes et de nuages présente un dynamisme inconnu avant les Qing. La ciselure en haut relief est sensationnelle avec notamment l'émergence du museau des dragons, créant sur cette forme arrondie une véritable scène tridimensionnelle.

L'un des dragons est dans une position légèrement dominante par rapport à l'autre. Ils sont tous les deux impériaux, avec cinq doigts. Ils représentent probablement l'empereur et son héritier, tout comme les paires de grues en cloisonné de la même époque qui symbolisaient Yongzheng et son fils Honli, le futur Qianlong.

La jarre ne porte pas la marque impériale de Yongzheng mais celle de Qianlong. Elle a probablement été réalisée dans la période de transition entre les deux règnes, autour de 1736 de notre calendrier, 14ème et dernière année de Yongzheng.