16 oct. 2014

Fleurs des Champs pour le Dr Gachet

Depuis son entrée à l'asile de Saint-Rémy de Provence en mai 1889, l'état de santé de Vincent van Gogh ne s'améliore pas. Il faut pourtant trouver une solution. Auvers-sur-Oise est un joli village fréquenté par les artistes. Sa visite est préparée par son frère Theo en concertation avec le Dr Gachet.

En mai 1890, Vincent s'installe dans une chambre de l'auberge locale. Il n'a pas d'atelier et fréquente assidument Gachet, ami des impressionnistes et de Cézanne.

Depuis qu'il est malade, Vincent est terrorisé par l'idée de l'échec et par le risque d'une nouvelle crise de démence. Avec l'énergie du désespoir, il donne un nouvel élan à sa vieille ambition de devenir le meilleur peintre de tous les temps, le seul capable d'une synthèse de tous les genres. Gachet possède une peinture de Cézanne montrant un bouquet de fleurs. Vincent veut faire mieux.

Le printemps fait éclore les fleurs des champs. Le 4 novembre à New York, Sotheby's vend une huile sur toile 66 x 50 cm peinte par Vincent les 16 et 17 juin 1890, lot 17 estimé $ 30M. Réalisée pour remercier Gachet pour son aide, cette oeuvre montre un vase garni de marguerites et de coquelicots.

La composition est puissante et les couleurs sont somptueuses, dominées au centre par le rouge ardent des coquelicots. Les groupes de fleurs resplendissent comme des personnages de l'ultime tragédie de Vincent.