4 nov. 2014

Cy Twombly à la Recherche de l'Ecriture

Cy Twombly a projeté dans l'art sa formation initiale de cryptologue et ses sentiments d'esthète. Dans sa première période Romaine, il imagine que les taches de couleurs qu'il dispose sur la toile sont des réminiscences de messages trop effacés pour être compris mais ouvrant l'accès à des significations mythiques.

A partir de 1966, Twombly poursuit sa recherche sémiotique en direction de la psychanalyse. Sur la toile noire qui ressemble au tableau des classes enfantines, il dessine à la cire blanche des messages indéchiffrables en lecture directe mais qui parlent au subconscient de l'observateur.

La comparaison entre deux toiles peintes en 1970 démontrent que l'artiste cherche tout autant à exprimer l'infinie diversité de l'humanité que sa propre créativité. Désormais inspiré par la graphologie, l'art de Twombly décrit et interprète toute la gamme des caractères humains dans la phase fondamentale et formatrice de la petite enfance.

L'un de ces Blackboards, situé à New York City, 144 x 178 cm, a été vendu pour $ 17,5M incluant premium par Sotheby's le 9 mai 2012. L'écriture est nerveuse, avec des angles et des retours en arrière.

L'autre exemple, 156 x 190 cm, n'est pas localisé dans le titre mais a été peint après le retour à Rome de l'artiste. Il est estimé $ 35M, à vendre par Christie's à New York le 12 novembre, lot 20.

Ici, la fausse écriture est formée de boucles très régulières comme si elles provenaient d'un élève intelligent et calme, mais elle forme quatre lignes d'un inextricable chevelu qui s'élargit du haut vers le bas en une fausse perspective.