14 nov. 2014

Le Collet du Diable

La beauté de la nature était la principale source d'inspiration de Georgia O'Keeffe. Peintre au milieu du cercle de photographes animé par son mari Alfred Stieglitz, elle voulait tout admirer depuis les plus vastes paysages jusqu'aux plus infimes détails. A partir de 1929, elle visite régulièrement le merveilleux site de Taos.

Elle n'est pas botaniste mais il n'y a aucun besoin d'être savant pour être fasciné par le datura, une herbe folle qui est particulièrement abondante dans le Nouveau Mexique. Les fleurs en trompette apparaissent à la tombée de la nuit avec de fines nuances de couleurs sur fond blanc. Puissante hallucinogène, cette plante est appelée localement Jimson weed et plus couramment Collet du Diable (Devil's snare).

Peint en 1932, Jimson weed - white flower No 1 est un très beau portrait de fleur. Inspirée par la macrophotographie, c'est une invitation à entrer de pleine face dans les secrets intime d'un datura démesurément agrandi. Cette huile sur toile mesure 122 x 107 cm, un très grand format pour l'artiste à cette époque.

Cette peinture est estimée $ 10M, à vendre par Sotheby's à New York le 20 novembre, lot 11. Elle est déaccessionnée par le Georgia O'Keeffe Museum de Santa Fe NM avec l'accord du donateur.

Je vous invite à jouer la video partagée par Sotheby's :