3 nov. 2014

Le King et le Bad Boy

Après avoir exploité l'adoration du public pour deux actrices, Marilyn et Liz, Andy Warhol a regardé les acteurs. Le 12 novembre à New York, Christie's vend deux de ses oeuvres les plus importantes de ce thème, le Triple Elvis (Ferus Type) et le Quadruple Marlon. Les deux acteurs, chacun à sa manière, incarnaient la rebellion de la nouvelle génération.

L'exposition de 1963 à la Ferus Gallery de Los Angeles avait donné l'occasion à l'artiste de préparer des images multiples du King sur un fond argent qui évoquait l'écran de cinéma. Le 9 mai 2012, Sotheby's vendait pour $ 37M incluant premium un Double Elvis (Ferus Type), 208 x 122 cm, pour lequel l'inégalité de densité des deux personnages identiques apporte une sensation de frénésie.

Pour le Triple Elvis, lot 9 de la prochaine vente, 208 x 173 cm, les trois figures chevauchantes sont d'égale densité mais le dynamisme est apporté par leur écartement inégal.

Pour honorer Marlon en 1966, Andy utilise une toile non traitée qui renforce la brillance. Sur la plupart des images, plus rares que les Elvis, le Bad Boy est un rebelle cantonné à la partie droite de la toile.

Un Double Marlon 213 x 243 cm, a été vendu $ 32M incluant premium par Christie's le 13 mai 2008. Le Quadruple Marlon, lot 10 de la prochaine vente, 206 x 165 cm, est le seul de cette série pour lequel l'image occupe toute la surface en deux rangs de deux images.

Les deux oeuvres, vendues séparément, proviennent d'une collection Allemande destinée à décorer un casino. Le communiqué de presse du 10 septembre annonçait une estimation globale aux environs de $ 130M pour ces deux lots.

Je vous invite à jouer les deux vidéos partagées par Christie's : Elvis et Marlon.