9 nov. 2014

Les Chapeaux de Napoléon

L'imagerie populaire a propagé la silhouette de Napoléon Bonaparte avec son chapeau bicorne, sa redingote grise et la main dans le gilet.

Napoléon était un chef d'armée dont le début de carrière a eu lieu pendant la Révolution Française. Quand il se nomma Empereur en 1804, la dualité de son attitude devint ahurissante. C'était le même homme qui voulait à la fois être aimé de ses humbles soldats pour assurer leur fidélité et diriger la cour la plus luxueuse du monde.

Entre la bataille de Marengo en 1800 et la chute de l'Empire en 1815, le modèle et l'utilisation du chapeau ne changèrent quasiment pas et il n'est pas possible de dater un exemplaire spécifique. Pour se distinguer de ses généraux, il refusait le plumet et portait le bicorne parallèlement aux épaules.

Napoléon achetait quatre chapeaux par an, et chacun pouvait durer trois ans. Pendant le Consulat et l'Empire, il usa ainsi environ cinquante chapeaux, dont beaucoup ont disparu. Un vrai chapeau de Napoléon ne peut pas être en bon état. Il le faisait forcer avant de le porter et ôtait la cocarde quand il le réformait.

Le 16 novembre à Fontainebleau, Osenat en collaboration avec Binoche et Giquello vend un chapeau de Napoléon, lot 89 estimé € 300K, provenant de la collection des princes de Monaco. Cette pièce en feutre noir a conservé sa coiffe intérieure en soie mais la cocarde a été reconstituée.