29 nov. 2014

Van Dyck et les Musiciens

Van Dyck, considéré dans sa jeunesse comme le meilleur assistant de Rubens, était un maître du portrait. Une visite de six ans en Italie lui permit d'admirer le style luxueux et profondément psychologique de Titien. Il revint à Anvers en 1627.

Les portraits de musiciens réalisés par Van Dyck à Anvers bénéficient de cette double influence de Rubens et Titien. Les chanteurs étaient à la même époque un thème favori des Caravagistes d'Utrecht mais van Dyck, cherchant une clientèle aristocratique, ne s'intéressait certainement pas en priorité aux cabarets.

D'origine Hollandaise, Hendrick Liberti est chanteur et compositeur. Son portrait a sans doute été commandé à van Dyck à l'occasion de sa nomination comme organiste de la cathédrale d'Anvers en 1628. Il n'est pas daté, mais ses dimensions, 114 x 88 cm, sont similaires à celles du portrait du musicien anglais Nicholas Lanier qui était à Anvers en 1628. Les deux huiles sur toile appartenaient quelques années plus tard à la fabuleuse collection royale de Charles I où elles étaient certainement accrochées côte à côte.

Le portrait de Liberti est à vendre par Christie's à Londres le 2 décembre, lot 13 estimé £ 2,5M. Agé de moins de 30 ans, le jeune musicien est montré à mi-corps. Il tient une feuille de musique dans une attitude inspirée.

Je vous invite à jouer l'audio partagée par Christie's :