5 avr. 2015

La Casquette de la Liberté

Le Coinage Act de 1792 autorisait dix dénominations basées sur le système décimal autour de quatre références, le dollar, l'aigle valant 10 dollars, le disme (plus tard : dime) à 1/10 dollar et le cent à 1/100 dollar, complétées chacune par un demi.

Les deux autres monnaies sont des quarts : d'aigle valant 2,5 dollars et de dollar valant 0,25 dollar. Ces quarts ne correspondaient pas à une manière facile de compter. Ils ne furent pas populaires et leur fabrication fut parfois interrompue. Dans deux cas, le quart est stoppé juste après une année de changement de design, générant les types les plus rares de la monnaie Américaine régulière.

La première vente de la collection Pogue, le 19 mai à New York par Stack's Bowers en association avec Sotheby's, inclut ces deux raretés dans un état exceptionnel. Le quart de dollar de 1796 a été discuté récemment dans cette chronique. L'autre exemple est le quart d'aigle de 1808, lot 1128 estimé $ 1,2M.

L'aigle, le demi aigle et le quart d'aigle sont les trois monnaies d'or du Coinage act. Au début de ces trois dénominations, Miss Liberty est coiffée d'un turban proche du bonnet phrygien, symbole de liberté pendant la guerre d'Indépendance.

L'aigle est interrompu après l'année 1804, faisant du demi aigle la plus grosse dénomination en production. En 1807, le dessin du demi aigle est modifié. Miss Liberty troque son trop haut turban contre un bonnet plat. En 1808, le même dessin est appliqué au quart d'aigle qui sera interrompu de 1809 à 1820 inclus.

Le quart d'aigle 1808 de la première vente Pogue est gradé MS65 par PCGS. Cette pièce d'or jaune foncée est dans un état de conservation remarquable du métal, avec de jolies nuances cuivrées ou violacées. Frappée avec une grande netteté qui révèle les défauts de l'outillage, elle est de très loin la meilleure pièce connue de sa catégorie et est considérée comme un chef d'oeuvre de la numismatique Américaine depuis plus d'un siècle.