26 avr. 2015

La Position du Bleu

Le bleu foncé ne peut pas laisser indifférents les artistes modernes. Cette couleur froide apporte une impression physiologique d'éloignement. Elle ne se mêle pas aux autres couleurs qui jouent à créer des harmonies entre elles. Quand il est dominant, le bleu est agressif.

A ses débuts dans l'art abstrait, Mark Rothko a effectué de nombreux essais de positionnement du bleu. Cette couleur est loin d'apparaître dans la majorité de ses oeuvres mais elle y apporte en alternance avec le noir le sens de l'expression tragique que l'artiste cherchait à transmettre.

Quand la zone rectangulaire bleue est dans le bas de l'image, elle a gagné une stabilité qui amoindrit les autres couleurs comme si elle était la reine de ce champ d'action. Rothko cherche quelle couleur pourra lui résister.

En profitant d'une position basse du bleu, un rouge profond réparti en plusieurs nuances a presque gagné dans le splendide No 1 peint en 1954, 289 x 172 cm, qui a été vendu pour $ 75M incluant premium par Sotheby's le 13 novembre 2012.

L'artiste lui trouve un autre concurrent la même année avec un jaune éclatant. Le bleu défend avec énergie sa position en occupant presque toute la largeur disponible contrairement aux principes habituels de composition de l'artiste. Cette huile sur toile 243 x 187 cm est estimée $ 40M à vendre par Sotheby's à New York le 12 mai, lot 11. Après la mort de Rothko, cette peinture a appartenu à la collection Mellon qui incluait le meilleur ensemble d'oeuvres de cet artiste en mains privées.

La tragédie du bleu ne s'est pas arrêtée là. En 1955, il parvient à dominer la partie supérieure de l'image dans une huile sur toile 169 x 125 cm vendue pour $ 55M incluant premium par Phillips le 15 mai 2014.