6 mai 2015

Frederic Church cherche le Paradis Originel

Considéré comme le fondateur de l'Hudson River school, Thomas Cole occupe une place à part dans l'histoire de la peinture Américaine. Il s'est spécialisé dans le paysage qu'il voit avec une fougue romantique rare dans son pays.

Il cherche la nature sauvage, oeuvre directe et non souillée faite par le créateur originel. Il trouve un coin de paradis en 1844 à Mount Desert, la grande île montagneuse au large de la côte du Maine.

A cette date, Cole venait d'accepter de former un élève. Frederic Edwin Church ne l'accompagna pas à Mount Desert mais admira les esquisses rapportées par le maître. Après la mort prématurée de Cole en 1848, Church fit lui-même ce voyage pour la première fois en 1850.

A cette époque les artistes ne peignaient pas en plein air mais en atelier à partir de leurs carnets de voyages. Comparé à Cole, Church offre une vision plus réaliste des paysages. Son style ouvrait la voie aux peintres explorateurs du Wild West dont Bierstadt et Moran.

Le 21 mai à New York, Christie's vend un beau paysage sauvage de Mount Desert par Church, lot 18 estimé $ 5M. Cette huile sur toile 44 x 64 cm très ancienne dans la carrière de Church a été peinte entre 1851 et 1853 avant les voyages du jeune artiste dans les Andes à la recherche de paysages encore plus grandioses.