2 mai 2015

Les Deux Maîtresses de Pablo

Après Guernica, Picasso se rend à l'évidence : il a maintenant deux maîtresses. Il les aime pour des raisons opposées et décide de ne pas choisir. La douce Marie-Thérèse est la mère de Maya. Dora invite à une relation passionnelle.

Bien entendu, les deux femmes ne pourront pas s'entendre. Pablo s'en amuse. Il réalise des portraits parallèles et va jusqu'à mixer leurs caractéristiques dans la même figure. Présentés dans l'anonymat du modèle, ces portraits ne révèlent pas leur identité avec certitude.

Le 11 mai à New York, Christie's vend au lot 15A Buste de femme (femme à la résille), huile sur toile 65 x 54 cm peinte à Paris le 12 janvier 1938.

Devant un fond d'un rouge éclatant, les couleurs de la peau et des vêtements sont stridentes. Dans sa fougue, Dora insinuera avec justesse qu'en changeant de maîtresse Picasso a changé son style, sa vie, ses amis et même son chien.

Le chapeau amusant et la résille exotique n'appartiennent pas à Marie-Thérèse mais Dora n'est pas la seule envie de l'artiste qui est gêné par la gloire coloriste de son grand rival Matisse. Les yeux à deux niveaux différents ne sont pas seulement une reconstruction de perspective dans le style cubiste, ils marquent aussi la dualité de cette figure dont le visage a certains traits de Marie-Thérèse.

Cette peinture était importante pour Pablo qui ne s'en sépara jamais. La maison de ventes ne publie pas l'estimation.