5 mai 2015

Washington par les Peale

Charles Willson Peale était un artiste. Quatre de ses fils eurent des prénoms hors de l'ordinaire : Raphaelle, Rembrandt, Rubens, Titian, sans oublier les filles dont l'une s'appela Angelica Kauffman.

Spécialiste des portraits de personnalités à l'époque de l'émancipation de l'Amérique, CW Peale obtint de Washington une séance de pose dès 1772 et travailla ensuite à six reprises avec le héros de l'Indépendance. Un portrait en pied du général à Princeton 244 x 157 cm peint en 1779 a été vendu pour $ 21,3M incluant premium par Christie's le 21 janvier 2006.

Rembrandt enfant a un talent prometteur. A l'âge de neuf ans, il est présenté à Washington par son père. En 1795, c'est la consécration. Agé de 17 ans, il obtient de son propre droit l'acceptation du Président pour trois séances de 3 heures chacune.

On comprend bien l'intimidation du jeune Rembrandt devant le héros âgé de 63 ans. Il voit le général plus vieux qu'il ne l'est en réalité et le portrait réaliste et digne est très bien accueilli.

En 1822, Rembrandt veut faire carrière à New York où il se présente comme un témoin authentique et en quelque sorte le dépositaire de la vraie figure du premier Président des Etats-Unis. Il prépare en 1824 un portrait qui sera acheté par le Congrès dix ans plus tard.

Il conçoit en 1823 un portrait épique qui montrera le général à Yorktown, à cheval entouré de ses officiers. Une huile sur toile 92 x 74 cm est montrée au gouvernement comme l'étude originale du projet mais personne ne veut s'engager sur la version de grandes dimensions qui n'est pas encore commencée.

Cette première peinture est estimée $ 2M à vendre par Christie's à New York le 21 mai, lot 34.

L'unique autre pièce de ce modèle est la version finale, 363 x 307 cm, peinte par Rembrandt à ses frais et refusée par le Congrès en 1825.