14 juin 2015

La Multiplication des Dollars

Il ne fait aucun doute qu'Andy Warhol aimait les dollars, pas seulement pour en remplir ses poches mais surtout comme un symbole flagrant de l'Amérique moderne. Il aimait aussi créer sa propre légende. Les histoires concernant sa source d'inspiration sur ce thème sont certainement apocryphes.

Le 1er juillet à Londres, Sotheby's offre un grand choix de peintures de dollars réalisés par Warhol tout au long de sa carrière, d'abord sous forme d'images de billets puis de représentations plus ou moins fantaisistes du sigle.

Au début de 1962, One Dollar Bill (silver certificate) est l'image gigantesque d'un recto de dollar tronqué. Cette caséine et crayon sur lin, 132 x 182 cm, est la toute première réalisée par l'artiste sur ce thème et sa seule image de dollar peinte entièrement à la main. Elle est contemporaine de la série également peinte à la main des variations sur les boîtes de soupe. One Dollar Bill est estimé £ 13M, lot 24.

A partir de mars 1962, Warhol imagine la multiplication d'images identiques par utilisation de la sérigraphie. Le billet Américain est un thème parfait pour les premières oeuvres de la nouvelle technique. Le monumental 200 One Dollar Bills, 203 x 234 cm, montrant 200 rectos en vingt lignes de dix billets chacune, a été vendu pour $ 43,7M incluant premium par Sotheby's le 11 novembre 2009.

Revenons à la prochaine vente.

Le dos du billet de 2 dollars est aussi le sujet d'une des oeuvres de 1962 et le prétexte à un essai d'encre verte de sérigraphie. Cette peinture 211 x 48 cm montrant vingt lignes de deux dos de billets chacune est estimée £ 5M, lot 27.

Le lot 26, estimé £ 12M, est un diptyque daté 1962 et 1963 composé d'éléments de même format et conception que le lot 27. Il est consacré au billet de 1 dollar, dont l'un des éléments du diptyque montre le recto et l'autre le verso.