17 juin 2015

La Réunion des Contraires

Isabel Nicholas, qui deviendra Isabel Rawsthorne par son troisième mariage, était une artiste. Sexuellement libérée dans la mouvance de l'existentialisme, elle fut la muse et l'amante d'Alberto Giacometti juste avant et juste après la seconde guerre mondiale et contribua au développement d'un nouveau style artistique privilégiant l'expression psychologique par rapport au réalisme figuratif.

L'art de Francis Bacon est très fortement influencé par Giacometti. Il connaissait de longue date Isabel quand elle lui fit rencontrer Alberto pour la première fois en 1965.

La mort d'Alberto en janvier 1966 déclenche ou renforce l'idée d'Isabel de créer des diptyques montrant des contraires, comme par exemple la vie et la mort. Toujours avide d'interpréter le caractère et le comportement de ses plus proches amis, Francis peint en 1967 un diptyque associant les portraits d'Isabel Rawsthorne et George Dyer.

Cette huile sur toile composée de deux éléments 35 x 30 cm dans un cadre unique est estimée £ 8M à vendre par Christie's à Londres le 30 juin, lot 36.

L'opposition entre les deux personnages est évidente et leur dialogue semble impossible. La femme est vue de face et l'homme de profil. Le regard d'Isabel est en biais et les yeux de George sont à peine ouverts.

Ils avaient en commun leur réputation méritée de forts buveurs et la fascination qu'ils exerçaient sur Francis. Ils étaient l'opposé l'un de l'autre par leur rôle dans la société. George, le joli voyou, était psychologiquement fragile. Isabel, l'intellectuelle militante, était une femme indépendante.