20 juin 2015

Lecture en Série

Pablo Picasso aimait traiter un thème avec des variations de style. Du 27 mars au 10 avril 1934, six huiles sur toile montrent la lecture. La jeune blonde à gauche est Marie-Thérèse. Une femme bienveillante et attentive est debout derrière elle.

Le style est une continuité de l'art de Picasso, avec une complexité croissante. La première peinture, le 27 mars 1934, est proche d'un dessin d'enfant mais avec des aplats de couleurs qui concurrencent Léger et Matisse. Elle a été vendue pour $ 21,3M incluant premium par Sotheby's le 3 mai 2011.

Le 24 juin à Londres, Sotheby's vend le quatrième opus peint le 30 mars, 81 x 65 cm, lot 22 estimé £ 13M. Le portrait juvénile de la liseuse ne requiert pas le cubisme pour exprimer sa concentration studieuse. L'autre femme, partagée entre les envies d'aider et de laisser faire, est cubiste. Les parties fortes de l'image sont rehaussées par un travail de la couleur au couteau.

La sixième peinture, le 10 avril, offre le style le plus récent de l'artiste, avec une priorité à l'attitude. Le réalisme a été remplacé par un symbolisme bizarre. Cette peinture a été vendue pour $ 18M incluant premium par Christie's le 6 novembre 2008.

Les exégètes de Picasso posent deux questions.

Le livre a-t-il la même signification érotique que dans La Lecture de 1932 où il couvre le sexe de la jeune femme sommeillant ? A mon avis : non. Dans la seconde peinture de la série de 1934, le 28 mars, la liseuse est une enfant. Ces scènes tranquilles montrent simplement la confiance de l'artiste dans l'apprentissage intellectuel de sa muse.

Qui est la femme ? Le sous-titre de la sixième peinture, Marie-Thérèse et sa soeur lisant, donne une clé qui ne clôt cependant pas le débat parce que Marie-Thérèse avait deux soeurs !

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's.