13 juin 2015

Un Artisan de la Vallée des Rois

Les textiles peints antiques sont devenus extrêmement rares en raison de leur fragilité. Une pièce funéraire Egyptienne 29 x 21 cm en bel état est à vendre par PIASA à Paris le 18 juin, lot 270. Voici le lien vers le communiqué de presse.

Cette pièce date de la XVIIIème dynastie qui marque l'apogée de la civilisation Thébaine et de l'art Egyptien antique, il y a 3400 à 3300 ans. Elle est en lin, le matériau couramment utilisé pour les bandelettes et les linceuls. Ces petites pièces peintes étaient posées sur un drap enveloppant le sarcophage.

L'image montre le défunt posant la main sur une table d'offrandes destinées à son plaisir dans l'au-delà. Il est soigneusement habillé et coiffé, avec un long pagne plissé et un cône à onguents. Il est assis en profil Egyptien sur une chaise de luxe avec des pattes d'animaux.

Les offrandes sont dessinées avec précision : pain, viande et courges. Le texte hiéroglyphique indique que ces mets représentent toute chose bonne et pure pour le défunt dont le nom est indiqué.

Ce n'est pas une pièce royale. Des textiles peints similaires ont été trouvés dans les tombes des artisans du village de Set Maât her imenty Ouaset, dont le nom Arabe sera Deir el-Medineh, où étaient réalisés les oeuvres d'art nécessaires aux tombeaux de la Vallée des Rois et aux temples monumentaux. Aucune autre origine possible n'est considérée.