27 juin 2015

Une Paire de Pistolets pour l'Aiglon

L'empereur Napoléon Ier est très fier d'avoir un héritier, né le 20 mars 1811, comblé de titres dès sa naissance. Il commande en 1813 une paire de pistolets à l'arquebusier Jean Le Page, spécialiste des armes de luxe et habile inventeur.

Le Page réalise en janvier 1814 cette paire de pistolets courts et légers, 21 cm en incluant la crosse, qui pourront être tenus par un jeune enfant. Les armes et le coffret sont incrustés de matériaux précieux, avec tous les symboles de l'Empire ainsi que la Couronne de fer qui est plus spécifiquement un attribut du roi de Rome.

L'empereur voulait exprimer sa confiance dans l'avenir militaire de son Aiglon. Dans un cartouche à l'extérieur du coffret, le centaure Chiron apprend à tirer au jeune Achille.

L'Empire tourne aussitôt après à la catastrophe, avec une conséquence inattendue sur le marché de l'art. Frustrés d'avoir perdu l'accès à Paris depuis dix ans, les antiquaires anglais se précipitent et commencent à acquérir des souvenirs Napoléoniens. La paire de pistolets du roi de Rome est achetée en 1816 par William Bullock, le naturaliste et explorateur qui était un très actif créateur de musées à Londres.

Cette paire est estimée £ 800K, à vendre dans son coffret d'origine par Sotheby's à Londres le 8 juillet, lot 35. Je vous invite à jouer la vidéo partagée par Sotheby's :