29 juil. 2015

Petits Moteurs pour Grandes Ambitions

Porsche voulut concurrencer la Ferrari 250 avec des voitures développant de plus faibles volumes, certaines de gagner les compétitions dans leur catégorie et capables de menacer les plus puissantes dans les courses d'endurance.

Le moteur Type 547 à quatre cames qui équipait la Porsche 718 était une merveille en terme de conception mais il était très complexe et difficile à assembler, et malgré quelques bons résultats le palmarès des Porsche fut limité par les nombreux incidents mécaniques en course.

L'ultime évolution de la Porsche 718 était liée à une modification des règlements de course. La RS 60 de 1960, continuée sans modification en 1961 sous le nom de RS 61, offre une augmentation du volume au-delà de 1,5 litre et un allongement du châssis pour améliorer le confort dans le cockpit.

Pour compenser le handicap du volume, Porsche étudie l'aérodynamique. Les RS 60 et 61 ont une carrosserie Spyder très basse, encore rapprochée du sol par de très petites roues. La suspension et le freinage ont été également retravaillés pour améliorer la tenue de route.

Stirling Moss adorait ce modèle qu'il conduisit dans la Targa Florio en 1961. Il en acquit un exemplaire pour sa dernière sortie professionnelle au Mans en 2011, âgé de 81 ans. Cette RS 61 a été vendue pour £ 1,9M incluant premium par Bonhams le 26 juin 2015.

Un petit nombre de Spyders a été spécialement construit pour les pilotes officiels de la marque. Une RS 60 works racing est estimée $ 5,5M, à vendre par Gooding à Pebble Beach le 16 août, lot 143. Voici le lien vers le communiqué de presse.

Le Secret de Wayne Obry

Sous le nom un peu mystérieux de Pinnacle Portfolio, RM Sotheby's disperse le 13 août à Monterey la plus enthousiasmante collection jamais assemblée de voitures de sports et de supercars. La vedette incontestable de ce superbe ensemble est une Ferrari 250 GT SWB Berlinetta Competizione de 1960 carrossée par Scaglietti, lot 125.

Les 250 GT LWB et SWB bien qu'étant des voitures de haut de gamme ne sont pas rares sur le marché privé et aux enchères. Le Pinnacle Portfolio inclut une de chaque, une LWB California Spyder et la SWB qui est le sujet de cet article.

Le choix de cette SWB connue précédemment par sa participation à des Concours d'Elégance a été judicieux. Malgré un très bon historique en compétition, elle n'avait jamais eu d'incident majeur ni de restauration malhabile et pouvait être la meilleure candidate pour une restauration selon les savoir faire les plus récents.

Une étude de marché réalisée par le propriétaire du Pinnacle Portfolio a conduit à confier ce minutieux travail à Wayne Obry et à sa société Motion Products Inc à Neenah WI. Obry partage son secret sur le site web de sa société. Avec son expérience de plus de trente ans sur les Ferrari, il sait transformer la rouille en millions de dollars.

Le client était exigeant : la restauration doit être parfaite. Auparavant les amateurs cherchaient essentiellement la conformité aux spécifications d'origine avec des équipements authentiques. Ils veulent maintenant que l'ajustement des pièces mécaniques offre la même qualité de conduite et de tenue de route que lors de la première sortie de l'usine de Maranello un demi-siècle plus tôt.

Cette voiture était idéale. Obry a confirmé que le châssis et tous les composants mécaniques étaient d'origine et en très bon état. La restauration qui a coûté près de $ 700K a été terminée par Motion Products juste à temps pour inclure la voiture au catalogue de la vente de RM.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.

La Berlinette à Nez de Requin

Enzo Ferrari ne voulut jamais coopérer avec Carrozzeria Bertone. La raison est simple : cet atelier de Turin avait largement contribué au succès de la gamme Giulietta du grand rival de Ferrari, Alfa Romeo.

Enzo Ferrari avait aussi des amis. Lorsqu'il développa le châssis 250 GT SWB en 1959, il accepta que l'un des premiers exemplaires soit réservé au Docteur Wax. Cet industriel Italien aimait les carrosseries spectaculaires. Plutôt que de s'adresser aux collaborateurs réguliers de Ferrari, Pinin Farina et Scaglietti, il demanda à Bertone de lui créer une berlinette unique en son genre.

Le choix était intéressant. Nuccio Bertone était lui-même un des meilleurs visionnaires de l'Italian design. La Ferrari du Docteur Wax fur dessinée par Giorgetto Giugiaro, embauché la même année par Bertone à l'âge de 21 ans, et qui deviendra un des plus réputés designers.

Cette première SWB Bertone bénéficie déjà de la vision de Giugiaro de créer des berlinettes avec l'agressivité des formes d'une voiture de Grand Prix. Cette voiture a été vendue pour $ 7M incluant premium par RM Auctions le 21 novembre 2013.

En 1962, Nuccio Bertone achète un châssis 250 GT SWB avec l'intention de démontrer à Enzo Ferrari qu'il est capable de créer un produit concurrençant par sa modernité le design plus classique de Pinin Farina.

L'année précédente en Grand Prix, la Ferrari 156 F1 avait inauguré une nouvelle forme anguleuse avec un capot avant en nez de requin. Sur les dessins de Giugiaro, Bertone construit une berlinette inspirée de la 156 F1. Elle peut être considérée comme un précurseur des audaces des supercars routières.

Il exhibe cette voiture abondamment pendant toute l'année 1962 mais ne parvient pas à se faire confier des châssis par Enzo Ferrari. Chacune des deux Berlinetta Speciale carrossées par Bertone restera unique en son genre. Toutes deux ont été certifiées par Ferrari Classiche en 2009.

La Speciale de 1962 est estimée $ 14M à vendre par Gooding à Pebble Beach le 15 août, lot 039. Voici le lien vers le communiqué de presse.


26 juil. 2015

Jaguar au Mans

En juin 1950 au Mans, les dirigeants de Jaguar sont ravis. Ils avaient alloué quelques voitures à des pilotes privés, et l'un d'eux a montré le bon comportement de sa XK120 avant d'abandonner à la 21ème heure pour un problème de freinage. Jaguar s'engage résolument dans le défi technologique de la compétition et lance l'étude de la XK120C bientôt connue sous le nom de C-type.

En 1951, le succès est total pour la première tentative officielle de Jaguar au Mans : une C-Type gagne la course. L'année suivante, l'échec est cinglant. Pour contrer Mercedes-Benz, Jaguar avait modifié l'aérodynamique sans se rendre compte que cela occasionnerait une surchauffe excessive.

L'option prise pour 1953 est innovante, avec une carrosserie allégée réalisée en aluminium et quelques améliorations d'équipements. Le seul objectif de la marque est Le Mans, et trois voitures seulement sont assemblées. Ce seront les trois dernières C-Type. Le succès revient : ces nouvelles Jaguar occupent brillamment la première, la seconde et la quatrième place du classement final.

Cette variante de transition est la plus rare des Jaguars, rendue obsolète par le développement de la D-Type.

Jaguar ne se désintéresse pas totalement de ses C-Type Works Lightweight puisqu'elle prend soin de vendre les trois voitures à l'Ecurie Ecosse à la fin de la saison 1953. Les trois voitures obtiennent de beaux succès tout au long de l'année 1954 avant d'être à nouveau revendues.

Le meilleur palmarès global de ces Lightweight revient à la voiture qui avait été quatrième au Mans en 1953. Elle subira ensuite des transformations majeures dont le changement de sa carrosserie. Son actuel propriétaire l'a équipée d'une nouvelle carrosserie répondant scrupuleusement à la configuration de 1953, sauf la peinture bleu métallique aux couleurs de l'Ecurie Ecosse.

La C-Type Lightweight est la plus rare des Jaguar. Cet exemplaire fraîchement restauré est estimé $ 9M à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 14 août, lot 235. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Petrolicious.

Ferrari améliore son Moteur

La maîtrise du châssis et du moteur est la clé des premiers succès de Ferrari, avide et pressé de vaincre Alfa Romeo. Ses deux ingénieurs motoristes sont soumis à une féroce concurrence interne.

Colombo équipe les premiers modèles en assemblant le moteur à douze cylindres souhaité par Ferrari. Ils sont de faible volume mais une 125 S obtient la première victoire dans une compétition locale sur piste à Piacenza le 25 mai 1947. La 166 MM attaque la compétition sur route, prenant son sigle en référence aux Mille Miglia.

Lampredi conçoit un moteur innovant pour Ferrari, également à douze cylindres. Le 3,3 litres est prévu pour le sport sur route et le 4,1 litres est d'abord destiné à la Formule 1.

En 1950, les deux premières voitures équipées du moteur 3,3 litres sont des Ferrari 275 S, carrossées en barchettas par Touring. Malgré un démarrage prometteur aux Mille Miglia, les deux voitures sortent de la course pour la même anomalie, une rupture de l'essieu arrière. Le patron n'aime pas la défaite : il n'y aura pas d'autre 275 S.

Les deux 275 S sont renvoyées à l'usine et équipées du moteur 4,1 litres qui les transforme en Ferrari 340 America. Elles auront désormais un historique de course acceptable.

La première de ces deux 275S/340 est estimée $ 7,5M, à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 14 août, lot 217.

Comme la plupart des voitures de cette période, elle a subi des transformations. Après sa retraite de compétition, sa carrosserie a été refaite par Scaglietti, toujours en barchetta. Le moteur 4,1 litres a ensuite été enlevé par un collectionneur consciencieux qui l'a soigneusement maintenu, et il a été réinstallé.

Pilotée par Ascari en 275 S aux Mille Miglia en 1950, cette voiture a réapparu plusieurs fois dans cette compétition à partir de 2005. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par RM Sotheby's, démontrant son parfait état de fonctionnement.

25 juil. 2015

Une McLaren F1 signée par Murray

La McLaren F1 est la plus prestigieuse supercar de série des années 1990. Le projet conçu par Gordon Murray consistait à créer le plus puissant modèle restant homologué pour la route. Il y a cependant quelques variantes parmi les 106 véhicules produits de 1992 à 1998.

La F1 GTR est la version pour la course. La F1 GT avait pour but de démontrer aux organismes régulant les compétitions que les concepts de la GTR étaient compatibles avec les caractéristiques d'un véhicule de grand tourisme. Elle ne figurait pas au catalogue commercial mais, après la réalisation du prototype, deux châssis F1 ont été équipés en F1 GT sur commande spéciale de clients privés.

La F1 LM est une version allégée de la F1 GTR. Destinée à de riches clients privés, elle a été construite en 1995 en un prototype et cinq exemplaires. Elle pouvait atteindre 385 Km/h grâce à une modification du moteur qui la disqualifiait par rapport aux règlements des compétitions.

En 1998, la série F1 est proche de sa clôture. Les ingénieurs de McLaren Special Operations sont chargés de créer la plus enthousiasmante voiture de cette série si réussie, en quelque sorte l'ultime F1 avec tous les perfectionnements possibles, la meilleure supercar de son temps.

Le 63ème et avant-dernier châssis F1 avec les caractéristiques permettant l'homologation routière est équipé à la fois d'un moteur répondant à la spécification LM et du confort fournis aux riches clients de la GT. Conscient de la création d'un chef d'oeuvre de l'automobile contemporaine, Murray la signe sur la transmission.

Cette extraordinaire McLaren est à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 13 août, lot 107. Le lien dans le tweet ci-dessous mène à une courte video. Cette voiture est exceptionnelle sans être unique : un autre châssis F1 a été équipé d'un moteur de spécification LM.

Le Tour de France de Portago

En amenant la FIA à réviser les règlements des compétitions, le terrible accident du Mans en 1955 ouvre la voie à la grande période de Ferrari. La Ferrari 250 GT Europa, introduite l'année précédente, est parfaitement adaptée aux nouvelles exigences. Ferrari organise son écrasante domination dans la catégorie Grand Tourisme en améliorant cette gamme de produits.

La première série de la nouvelle berlinette 250 GT, en 1956, est d'abord consacrée à la compétition. Sept voitures sont carrossées par Scaglietti sur une conception de Pinin Farina. Après quelques exemplaires supplémentaires, cette série recevra aussi d'importantes améliorations dont les fentes d'aération dites louvres sur les côtés de la carrosserie.

La cinquième de ces sept premières 250 GT LWB (une désignation apportée après le développement du châssis SWB en 1959) est une des plus glorieuses de toute l'histoire de Ferrari. Elle est à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 15 août, lot 332.

Elle a été vendue par Ferrari le 23 avril 1956 au marquis de Portago, qui l'a menée à la victoire dans toutes les compétitions auxquelles elle a participé. Son exploit le plus spectaculaire est au Tour de France 1956 dans lequel, pilotée par Portago et Nelson, elle a gagné cinq des six circuits de l'épreuve. L'année suivante, la victoire de Gendebien avec une autre 250 GT LWB a consolidé le surnom de Tour de France (TdF) attribué désormais à ces berlinettes.

Cette voiture invaincue a survécu sans aucun dommage à Portago, le plus extrême pilote de l'histoire de la course automobile, tué avec Nelson dans les Mille Miglia en 1957 par l'explosion d'un pneu de leur Ferrari 335 S. En recrutant Portago au début 1956 parmi les pilotes officiels de la marque, Ferrari avait pris le pari de démontrer la robustesse exceptionnelle de ses nouvelles voitures.

22 juil. 2015

Le Rétrécissement de la Monnaie Fédérale

Les billets Américains émis pour répondre au Federal Reserve Act de 1913 étaient de trop grandes dimensions. En 1925, le Secrétaire au Trésor Andrew W. Mellon réunit un comité d'experts afin de réduire les coûts de production en réduisant les dimensions. Le projet est approuvé en 1927.

Henry Herrick Bond est Assistant Secretary chargé des affaires fiscales. La supervision du Bureau of Internal Revenue lui est confiée. L'enjeu est important car le changement concerne toute la population. Le projet de lancement des billets de petites tailles est terminé dans les délais requis, le 10 juillet 1929.

31 types de billets ont ainsi dû être modifiés, incluant onze dénominations de $ 1 à $ 10000 et les six types de monnaie en usage : Legal Tenders, Silver Certificates, Gold Certificates, Federal Reserve Bank Notes, Federal Reserve Notes et National Bank Notes.

Une fois le projet terminé, Bond décide aussitôt de joindre un cabinet d'avocats et donne sa démission. Pour le remercier de son implication exceptionnelle, ses collègues lui offrent un dîner. Le cadeau est un ensemble d'impressions unifaces couvrant toutes les dénominations partagées entre les quatre principaux types de monnaie, pour un total de 11 rectos et des 11 versos correspondants.

Le 13 août à Chicago, Heritage vend au lot 18005 les 22 impressions accompagnées d'un dossier incluant des photos, des documents d'archives et des coupures de journaux. Cet ensemble est estimé au-delà de $ 500K.

Porsche, Champion de l'Endurance

La FIA n'a jamais eu une tâche facile. Ses catégories et ses règlements de courses sont un continuel compromis, toujours changeant, privilégiant la sécurité tout en limitant la consommation de carburant et en maintenant des caractéristiques plaisant au public.

La création du Groupe C, prévue en 1981 et effectuée en 1982, marque un retour au prestige des courses de prototypes. Porsche est très enthousiaste.

L'effort des ingénieurs porte sur les innovations du châssis et de la carrosserie. Malgré un moteur similaire à celui de la 936, la Porsche 956 répond parfaitement à l'intention de la FIA de promouvoir une gamme modernisée de véhicules.

Le modèle 956 et son évolution ultérieure la 962 ont une telle avance sur leurs concurrents que Porsche dominera complètement les compétitions du World Endurance Championship pendant cinq années consécutives.

Porsche conçoit la 956 pour son propre prestige. Dix voitures sont préparées pour les pilotes officiels de la marque et sont sponsorisées par la marque de cigarettes Rothmans. Douze autres exemplaires sont destinés à des équipes privées.

Premières courses, premiers triomphes : en mai 1982, la 956-001 gagne les 6 heures de Silverstone. Un mois plus tard, le modèle 956 prend les trois premières places au Mans.

Deuxième au Mans en 1982, la 956-003 gagne ses quatre dernières courses de l'année. Sa victoire au Mans 1983 sera le plus grand exploit de son palmarès prestigieux. Constatant quelques minutes avant la fin des 24 heures que le moteur est prêt à lâcher, Al Holbert parvient à conserver une avance minime sur la 956 pilotée par Derek Bell. Il est intéressant de noter que les 956 ont occupé les huit premières places de cette course.

La 956-003 est estimée $ 7M à vendre par Gooding à Pebble Beach le 15 août, lot 050. Voici le lien vers le communiqué de presse.

18 juil. 2015

Transition chez Ferrari

La berlinette à carrosserie fermée est une grande réussite de Ferrari, particulièrement efficace dans le Tour de France au point que la 250 GT LWB reçoit le surnom de TdF. En 1959, l'amélioration décisive est le châssis SWB, que Ferrari équipera comme son prédécesseur en berlinettes ou en décapotables avec quelques exemplaires en configuration Competizione.

La nouvelle berlinette SWB est révélée au public au Salon de l'Auto de Paris en octobre 1959. Sa carrosserie conçue par Pinin Farina était définie depuis plusieurs mois, mais la marque Italienne n'avait pas pu attendre : entre avril et septembre 1959, sept châssis SWB ont été équipés d'une carrosserie basée sur le nouveau dessin.

La différence la plus visible de l'interim berlinetta en comparaison avec la TdF est le raccourcissement de la partie arrière de la vitre latérale. Les ajustements de dimensions ont été réalisés par Scaglietti.

La cinquième SWB interim est carrossée en alliage par Scaglietti, en configuration Competizione. Elle a terminé à la troisième place le Tour de France 1959. Sa restauration a été terminée en 2014 selon les meilleurs standards récents de qualité approuvés par Ferrari Classiche et elle a commencé une nouvelle carrière de star des Concours d'élégance.

Cette intéressante et superbe Ferrari de transition est estimée $ 9M, à vendre par Bonhams à Quail Lodge (Carmel) le 14 août, lot 56.

13 juil. 2015

Concurrence dans le Bubble Gum

Les marques de bubble gum ont récupéré l'activité traditionnelle des fabricants de tabac d'éditer des cartes de sports. Après la guerre Gum Inc devenu Bowman est le leader de ce marché. Son concurrent Topps gagnera cependant la partie dès sa première année de production de cartes, en 1952.

Les cartes Topps sont innovantes par leur format agrandi à 7 x 9,5 cm, les informations détaillées au dos concernant la carrière du joueur, l'attitude du champion concentré ou souriant mais toujours puissant, et la très belle qualité des couleurs.

Mickey Mantle a joué sa première partie en Major League avec les New York Yankees en avril 1951. Il fera toute sa carrière dans cette prestigieuse équipe. Agé de 20 ans, il a déjà les qualités prometteuses qui feront de lui un des meilleurs joueurs de baseball d'après guerre. Sa frappe ambidextre est remarquable : il tient la batte de la main droite contre les lanceurs gauchers et de la main gauche contre les droitiers.

La première carte de baseball de Mickey Mantle est le numéro 253 de la série Bowman de 1951, mais c'est le numéro 311 de la série Topps de 1952 qui deviendra la plus recherchée dans le hobby des cartes de baseball d'après guerre.

La 311 est le premier numéro de la seconde partie de cette édition Topps mais n'a pas de raison d'être plus rare que les numéros ultérieurs. PSA a gradé plus de 1000 exemplaires. L'image est particulièrement attractive par l'attitude dynamique du joueur et par le jeu du soleil sur le visage protégé par la casquette. Les exemplaires en excellent état ont des couleurs brillantes qui en font un des chefs d'oeuvres du genre.

J'ai discuté récemment un exemplaire gradé NM-MT 8 par PSA, à vendre par Heritage à Chicago le 30 juillet.

Le 31 juillet également à Chicago, Goldin vend un autre exemplaire de même grade, lot 52. L'estimation de $ 250K, déjà dépassée, est justifiée par le fait que cette très belle carte est parfaitement centrée. Le chiffre annoncé par Darren Rovell dans le tweet ci-dessous inclut le premium. Voici le lien vers le site de la maison de ventes.

12 juil. 2015

L'Energie de la Vie

Hans Adolf Krebs a analysé le mécanisme chimique de transformation de la nourriture en énergie et a reçu en 1953 pour cette découverte le Prix Nobel de Physiologie et Médecine, partagé avec Lipmann.

En analysant l'urée en 1932, Krebs avait déjà compris que les grands mécanismes qui permettent la vie sont des cycles. Le cycle de l'acide citrique ou cycle de Krebs, publié par lui en 1937, explique la vie.

Les lipides, les glucides et les acides aminés qui composent la nourriture sont d'abord cassés chimiquement avant de déclencher successivement les dix réactions chimiques catalysées de la cellule, produisant au passage l'énergie qui active la respiration. C'est un cycle parce que la dernière réaction chimique recrée la molécule qui accueille les substances organiques dans la cellule. Le processus est sans fin tant que l'animal injecte de la nourriture.

Le cycle de Krebs s'applique à toute les êtres vivants y compris les bactéries et est apparu lors de l'accroissement du taux d'oxygène sur la Terre il y a deux milliards d'années. C'est une des plus importantes découvertes de l'histoire de la biologie.

Le 14 juillet à Londres, Sotheby's vend la médaille Nobel de Krebs dans sa boîte d'origine ainsi que le diplôme Nobel en un seul lot estimé £ 250K, lot 56.

Hans Adolf Krebs était juif. Chassé d'Allemagne par les Nazis en 1933, il fut chaudement accueilli en Angleterre et est considéré comme un savant Britannique. Le lot de son prix Nobel est vendu au bénéfice du Sir Hans Krebs Trust, une charité récemment créée dont un des buts est de soutenir des chercheurs en biologie ou médecine empêchés par une persécution de travailler dans leur pays d'origine.

11 juil. 2015

Le Lanceur des Géants

Contemporain de Honus Wagner, Christy "Matty" Mathewson fut un des meilleurs lanceurs de l'histoire du baseball. Son attitude de grande sportivité et sa bonne éducation ont beaucoup fait en son temps pour la popularité du baseball.

En 1936, il est parmi les cinq premiers joueurs à être élus au Baseball Hall of Fame, et le seul des cinq à titre posthume. Il avait été gazé pendant la Première guerre mondiale et mourut en 1925 âgé de 45 ans.

Sa technique était très en avance sur son temps. Un effet de rotation auquel il donna le nom de fadeaway rendait la balle plus difficile à contrer. En octobre 1905, son équipe des New York Giants obtint une victoire écrasante en World Series, un championnat alors de conception récente qui opposait en fin de saison les équipes victorieuses des deux principales Leagues.

Les Giants fêtent leur victoire méritée. Matty fait signer sa batte à ses équipiers et à son manager. Il n'avait pas l'habitude de conserver ses souvenirs de jeu. Rentré chez lui en Pennsylvanie, il donna la batte à un ami. Le prestigieux équipement est resté dans la même famille jusqu'en 2013.

Cette batte de marque Hillerich est gradée GU10 par PSA/DNA et A10 par MEARS et les signatures ont été authentifiées. On ne peut pas mieux. Elle est estimée $ 500K à vendre par Goldin à Chicago le 31 juillet, lot 40. Voici le lien vers le communiqué publié par Auction Report. Le catalogue déclare que les battes utilisées en jeu à cette époque sont aussi rares que les dents d'une poule, et celle-ci est la seule connue liée à Christy Mathewson.

8 juil. 2015

Le Dollar Evidé

Le holey dollar est une pièce étrange, symbole des premiers temps de l'Australie à l'époque de Macquarie. L'initiative n'est cependant probablement pas due au dynamique gouverneur mais plutôt au gouvernement Britannique, car d'autres expériences similaires ont été tentées au Canada et dans les Caraïbes.

La difficulté consistait à maintenir une circulation monétaire dans les colonies dépourvues de marchandises exportables : la monnaie partait avec les bateaux étrangers. La pièce d'argent espagnole de huit reales dominait ces transactions maritimes. L'idée Britannique était de transformer ces pièces en leur donnant une valeur locale plus forte que la valeur d'origine pour éviter qu'elles quittent le territoire pour être fondues.

En novembre 1812, le gouvernement Britannique fait envoyer à Macquarie 40 000 pièces de huit reales. Le transfert effectué à partir de Madras sur un bateau de l'East India Company est réussi.

La pièce espagnole est perforée. La couronne externe et la partie centrale détachée sont re-frappées au nom de la New South Wales à la date de 1813. La couronne évidée valorisée à cinq shillings est surnommée le holey dollar tandis que la partie centrale valorisée à 15 pence reçoit le sobriquet péjoratif de dump. Le forçat affranchi à qui cette opération fut confiée était un bon ouvrier : presque toutes les 40 000 pièces ont été traitées.

La nouvelle monnaie est déclarée légale par Macquarie mais elle n'est pas homogène car l'origine des pièces était variée. Les plus prestigieuses pour un collectionneur d'aujourd'hui sont les holey dollars frappés sur une pièce de Madrid. Selon la presse Australienne, l'une d'elles a été vendue pour AUD 550K en vente privée début mai 2015.

Le 28 juillet à Sydney, Noble Numismatics vend un holey dollar frappé sur un huit reales de Mexico City de 1792, lot 1382 estimé AUD 350K. Voici les liens vers l'article posté par Numismatic News et vers le site de la maison de ventes.

Le Naufrage des Topps Cards

La popularité d'une carte de baseball auprès des collectionneurs dépend de la notoriété du champion et de la rareté de la carte. Le cas de la T206 Wagner est le meilleur exemple, mais pas le seul. La plus prestigieuse carte d'après guerre est la Topps numéro 311 de 1952.

Le bubble gum a en quelque sorte succédé au tabac. Topps Chewing Gum devient un leader sur ce marché en bénéficiant des anciens réseaux de distribution d'une société de tabac. En 1952, Topps lance sa première série de cartes de baseball.

Le projet est ambitieux et innovant. L'image du joueur, imprimée en belles couleurs, est accompagnée d'un fac simile de sa signature autographe. Le dos liste les statistiques et les exploits du joueur ainsi que des informations personnelles et un commentaire laudatif.

Pas moins de 407 joueurs sont sélectionnés et la production est effectuées en deux parties. La seconde partie commence au numéro 311 montrant Mickey Mantle. C'est le rookie year pour ce champion dans l'équipe très prestigieuse des New York Yankees, ce qui fait deux raisons de plus de s'intéresser à cette carte.

Le fait qu'elle soit le premier numéro de la seconde partie est sans doute lié à sa gloire rapidement croissante en 1952. Sa Topps card le décrit comme le successeur de Joe DiMaggio.

La seconde partie de la série Topps 1952 arrive trop tard, quand la saison est déjà terminée, et les ventes sont catastrophiques. Topps n'insiste pas et prépare l'édition de l'année suivante. Les informations sportives très détaillées rendent les cartes périmées d'une saison sur l'autre. En 1960, Topps détruit ses stocks invendus de la seconde partie de 1952 en noyant une barge dans l'Océan Atlantique.

Trois cartes 1952 Topps Mickey Mantle ont été gradées Gem Mint 10 par PSA. L'une d'elles a été vendue pour $ 275K par Superior Sports Auctions en juin 2001.

Le 30 juillet à Chicago, Heritage vend une carte gradée 8 par PSA (entre Near Mint et Mint), lot 80016 estimé au-delà de $ 200K.

5 juil. 2015

La Chaleur de l'Eté Californien

En 1906, qui est un âge d'or pour les clubs à vocation culturelle, un groupe de peintres se réunit à South Pasadena autour de Franz Bischoff et William Wendt. Ils veulent développer un style impressionniste adapté à la beauté des paysages côtiers de Californie du Sud.

Ces jeunes artistes rencontrent régulièrement un exploitant forestier de Laguna Beach qui leur fournit le bois de leurs cadres ainsi que du matériel de construction. Wendt aime l'aspect encore sauvage des petites anses. Située à proximité de Santa Ana, Laguna Beach deviendra une station balnéaire appréciée des producteurs et acteurs de Hollywood.

Wendt explore son nouveau paradis dont les chaudes couleurs le séduisent. Une huile sur toile 76 x 91 cm non datée montre un panorama au coucher du soleil. Devant la mer le long de Old Coast Road, la petite maison est très proche de l'endroit où il installera sa résidence et son atelier en 1918. Cette peinture a été vendue pour $ 1,56M incluant premium par Bonhams à Los Angeles le 28 avril 2015.

Le 4 août, la même maison de ventes offre une huile sur toile 103 x 128 cm datée 1915, lot 28 estimé $ 300K.

Le titre, the Silent summer sea, traduit l'ambition de l'artiste d'exprimer la beauté torride de la côte Californienne avec des méthodes proches de l'impressionnisme. Le contraste entre le bleu profond de la mer et le bleu clair du ciel rappelle les expériences de Monet à Antibes. Le paysage n'est pas situé mais la roche aride permet d'affirmer que Laguna Beach n'est pas bien loin.

La Cérémonie du Sel

Le 8 juillet à Londres, Sotheby's vend une très ancienne boîte à sel en vermeil ciselé de 35 cm de hauteur incluant son couvercle amovible d'origine, lot 5 estimé £ 300K. Cette pièce est d'une très grande rareté, l'argenterie ayant trop souvent été fondue pour récupérer et réutiliser le métal.

Avec sa boîte carrée et son couvercle surmonté d'une grande figure de guerrier, cette salière ressemble à une pendule. Un exemple similaire mais plus petit, très certainement par le même artiste, est connu sous le nom de Wallace salt. L'origine de la Wallace salt n'est pas anglaise mais  continentale, ayant probablement été apportée en Angleterre lors du grand tour d'un duc de Buckingham.

Le dessin des quatre pieds en acanthe terminé par des pattes de lion est français : cet ornement fait partie des innovations de Jacques Androuet du Cerceau autour de 1550. Le catalogue propose pour la salière une date autour de 1560 et laisse un doute sur l'origine française ou flamande de l'orfèvrerie.

La boîte et le couvercle incluent des cartouches en losanges pour des émaux en basse taille. L'analyse chimique des couleurs montre que ces émaux, certainement français, peuvent être datés du début du XIVème siècle. Le losange était passé de mode dans l'ornementation du XVIème siècle. La récupération des deux plus importants émaux a certainement inspiré l'ensemble de la constitution de la salière puisque deux faces de la boîte offrent des scènes en vermeil ciselé de conception similaire.

L'iconographie est essentiellement religieuse. La boîte était posée sur la table auprès du maître de maison. Un valet l'ouvrait et posait le sel sur le pain qui était offert aux convives pour le benedicite. Des salières plus petites pouvaient également être réparties sur la table.

4 juil. 2015

Les Déjeuners de Heda

Willem Claesz Heda voulait que ses peintures ressemblent à s'y méprendre aux objets réels. Il y parvint par un soin extrême apporté aux textures et une étude attentive des réflections de la lumière.

Pendant quatre décennies, il traita un thème unique : la nature morte de nourritures et d'ustensiles du petit déjeuner, posés sur une nappe couvrant presque entièrement la table. Ce choix était peut-être inspiré par sa formation initiale de peintre de vanités. Le fruit est éphémère et l'ustensile est permanent.

Dans les années 1630, la composition est rigoureuse, dans une très grande simplicité qui inspirera certainement le minimalisme de Coorte un demi-siècle plus tard. Les nourritures sont strictement incluses dans le périmètre du plateau de la table. Seuls le haut des ustensiles et la pelure pendante du citron débordent de cette zone.

Le 8 juillet à Londres, Sotheby's vend une huile sur panneau 59 x 80 cm peinte en 1633, lot 12 estimé £ 2M.

Cette peinture est un bon exemple de l'augmentation du réalisme par un traitement subtil de la lumière. Les zones claires et sombres du fond indiquent d'où vient la lumière du jour. L'environnement qui échappe à la vision directe est cependant visible par le reflet multiple d'une unique fenêtre, dans les verres, l'argenterie et les olives mais pas dans les étains.

Les compositions ultérieures avec une nappe chiffonnée et un plus grand nombre d'objets sont plus complexes. L'artiste voulait démontrer que sa maîtrise de la géométrie pouvait être appliquée non seulement à l'ordre mais aussi au désordre. Une huile sur panneau 81 x 102 cm peinte en 1644 a été vendue pour £ 4,8M incluant premium par Christie's le 8 juillet 2014 sur une estimation basse de £ 1,5M.


3 juil. 2015

L'Art du Warua Master

La connaissance de plus en plus précise des chefs d'oeuvre de l'art Africain permet de regrouper certaines figures. Le corpus du Warua Master du groupe Luba comprend en tout et pour tout quatre porte-arcs, deux tabourets et trois statuettes.

L'une de ces neuf pièces a un historique de collection. Elle a été donnée en 1902 ou 1903 à un explorateur par le chef d'un village sur la rivière Luvua au Congo.

La seule figure masculine de cet ensemble est une statuette de 42 cm de haut, vendue pour $ 3,6M incluant premium par Sotheby's le 15 mai 2015. Bien que cette oeuvre spécifique n'ait pas d'usage fonctionnel, j'avais noté que la régularité géométrique et la beauté des formes était guidée par le rôle utilitaire des autres objets créés par la même main.

Le 9 juillet à Londres, Christie's vend un des quatre porte-arcs, lot 110 estimé £ 1,5M.

Le personnage féminin aux seins pointus a une ressemblance frappante avec la statuette masculine discutée ci-dessus pour ce qui concerne l'attitude, la forme de la tête et les traits du visage. Juchée sur un petit piédestal, elle porte sur la tête le trident ciselé qui permet de poser les arcs. La hauteur totale de cette pièce est 64 cm.

Les Débuts Vénitiens de Bellotto

Le talent artistique de Bernardo Bellotto était très précoce. Il travaillait avec son oncle Canaletto qui lui confiait certainement des commandes qu'il n'avait pas le temps d'exécuter lui-même. Le jeune homme est accepté en 1738 à la Ligue des Peintres Vénitiens. Il a 17 ans.

Il prend pour modèles les vues peintes par son oncle, directement ou par l'intermédiaire de gravures. De menues caractéristiques différencient les oeuvres des deux maîtres. Négativement, Bellotto n'est pas intéressé par les personnages et l'animation. Il restreint la quantité de barques et de gondoles, donnant une ampleur à la composition.

Positivement, son détail d'architecture est très soigné et ses couleurs cherchent de nouvelles ambiances. Une vue du Grand Canal depuis le Rialto peinte vers 1739,  60 x 92 cm, offrant une chaude couleur de lever ou coucher du soleil, a été vendue pour £ 3,3M incluant premium par Christie's le 5 décembre 2012.

Henry Howard 4ème comte de Carlisle fait son grand tour d'Italie en 1738 et 1739. Il est assailli par les agents artistiques incluant Zanetti qui cherche déjà à promouvoir l'art du neveu. Grâce à ces courtiers, les commandes et les livraisons dureront longtemps après la fin du voyage, assurant à la famille Howard une des plus spectaculaires collections de vues d'Italie.

Le 8 juillet à Londres, Sotheby's vend une vue du Grand Canal prise du Palazzo Foscari, lot 21 estimé £ 2,5M. Cette huile sur toile 60 x 90 cm a été livrée en 1740 à Castle Howard où elle était restée jusqu'à maintenant. L'une des rives est à l'ombre et l'autre au soleil avec de jolis reflets dans l'eau du canal.

Nouvelles Fleurs pour les Papillons

Le développement de la gravure fut d'une grande aide pour l'observation scientifique. Fille de Matthäus Merian qui avait été le gendre de De Bry, Maria Sibylla Merian devint une des meilleures naturalistes de son temps, deux siècles avant Audubon, Darwin et Mendel.

Elle s'intéresse aux insectes dès son enfance. Elle reconstitue le cycle de la métamorphose (oeuf, chenille, pupe, papillon) sans doute avant même que Redi publie les arguments décisifs contre la génération spontanée.

Non seulement l'insecte n'est pas une créature du diable, mais il est utile. La curiosité envers l'Extrême Orient avait été entretenue par De Bry, éditeur d'images de grands voyages. L'Europe cherche à imiter la culture de la soie avec des solutions locales, et Maria Sibylla est une des premières scientifiques à étudier la relation entre les plantes et leurs parasites.

En 1612, De Bry avait édité un florilegium, deux fois réédité par son gendre. Ce terme désignait les recueils d'images de fleurs servant de modèles pour les brodeurs. Pour ses illustrations, Maria Sibylla Merian réutilise le format développé à partir de 1643 par Nicolas Robert en fascicules de douze images chacune.

De 1677 à 1683, elle édite cinq fascicules, trois sur les fleurs et deux sur les chenilles. En 1680, son mari Johann Andreas Graff publie un livre rassemblant ses 36 images de fleurs, 30 x 19 cm, sous le titre de Neues Blumenbuch. Un exemplaire complet est estimé £ 200K à vendre par Christie's à Londres le 15 juillet, lot 150.

Un lot rassemblant en éditions originales les trois fascicules du Blumenbuch a été vendu pour £ 560K incluant premium par Christie's le 8 juin 2011 sur une estimation basse de £ 60K.

Peu avant sa mort en 1717, Maria Sibylla ajouta un troisième fascicule sur les métamorphoses des chenilles qui fut aussitôt rassemblé avec les deux précédents pour une édition en néerlandais. Un exemplaire de ce livre a été vendu pour £ 193K incluant premium par Christie's le 23 novembre 2011.

2 juil. 2015

L'Esprit du Jeu

Le jeu est une des plus anciennes conquêtes de l'esprit, avec ses notions de stratégie et de compétition. L'utilisation d'une planche quadrillée sur laquelle des figures évoluent en fonction des mouvements alloués est venue d'Inde par la Perse.

Les mouvements ne sont pas les mêmes pour toutes les pièces, créant un miroir de la vraie société dans lesquelles les combinaisons des rôles aboutissent à la défaite du roi adverse. Echec et mat est une variante phonétique de l'ancien Perse Shah Mat signifiant Le roi est perdu.

Bien avant que les règles du jeu d'échecs soient figées, les Dominicains s'intéressent à sa signification sociale et morale. Vers 1300, Jacopo da Cessole écrit un petit livre intitulé significativement Liber de moribus hominum et officiis nobilium ac popularium super ludo scacchorum (livre des moeurs des hommes et des rôles des nobles en relation avec le jeu populaire des échecs). L'auteur est plus intéressé par son sermon que par le jeu lui-même qui n'est décrit que dans le dernier chapitre.

Le traité de Jacopo est un succès et des traductions apparaissent rapidement. Lorsque les imprimeurs cherchent à varier les sujets pour élargir leur clientèle, des éditions de ce livre sont effectuées presque simultanément dans plusieurs villes d'Europe, en 1473 et 1474. The Game and Playe of Chesse est peut-être le premier livre imprimé en anglais par Caxton après l'installation de sa presse à imprimer en Angleterre.

Le 15 juillet à Londres, Christie's vend un exemplaire récemment découvert de la très rare première édition en latin du livre de Jacopo, imprimée en 1474 à Utrecht, lot 81 estimé £ 50K.

Une Femme dans la Guerre

Les guerres impactent les populations civiles. En instituant la George Cross en 1940, le roi d'Angleterre reconnaît l'héroïsme des civils, comblant la lacune liée au fait que la très prestigieuse Victoria Cross ne peut être décernée qu'aux militaires. Trois femmes ont reçu la George Cross pour leur bravoure pendant la Seconde guerre mondiale, dont deux à titre posthume.

La Britannique Violette Bushell, de père anglais et de mère française, partage son enfance entre les deux pays. Son mariage en 1940 avec un soldat français partant en guerre, Etienne Szabo, est un acte de patriotisme. Elle a 19 ans.

Szabo est tué en 1942 à El Alamein. Leur fille Tania a quatre mois. Violette Szabo est recrutée comme agent secret en 1943 par le Special Operations Executive. Impliquée en France dans l'aide aux réseaux de résistants à l'approche du Débarquement, elle fait preuve d'une bravoure exemplaire. Elle est arrêtée par les Allemands et exécutée.

Le 22 juillet à Londres, Dix Noonan Webb vend en un seul lot les cinq médailles attribuées à titre posthume à Violette Szabo, incluant sa George Cross décernée en 1946 et sa Croix de Guerre française décernée en 1947. L'ensemble est estimé £ 250K, lot 1. Voici les liens vers le site de la maison de ventes et vers un article du Daily Mail résumant les informations rassemblées par la maison de ventes.

L'Ecole des Evangiles

Les livres du Christianisme, essentiellement les évangéliaires et les sacramentaires, étaient copiés par des scribes pour l'usage des évêques et des abbayes. Soucieux d'égaler le luxe et la réputation de Byzance, Charlemagne réalise des réformes politiques qui apportent une originalité considérable en matière de culture.

Contrairement à leurs prédécesseurs les Mérovingiens, les Carolingiens n'ignorent pas le rôle de l'Eglise. La création de l'enseignement religieux en 789 a pour but clairement identifié de combattre l'ignorance et pour conséquence directe un accroissement de l'activité des copistes.

Metz n'est pas bien loin d'Aix-la-Chapelle, et Charlemagne y crée une des nécropoles impériales. La ville qui comprend de nombreux monastères devient un centre intellectuel important. Drogon, fils bâtard de Charlemagne, devient évêque en 823. Son chef d'oeuvre, inachevé à sa mort en 855, est un sacramentaire enluminé.

Depuis plusieurs siècles, les évangéliaires incluaient les quatre Evangiles avec préfaces et commentaires, précédés d'une table de concordance entre les textes et suivis d'un capitulaire. Les quatre éléments de la table de concordance sont séparées dans un portique arqué luxueusement peint.

Le 15 juillet à Londres, Christie's vend un manuscrit sur vélin remarquablement complet et en très bon état, connu sous le nom d'Evangiles de la Reine Theutberge, lot 20 estimé £ 1M.

Ce livre a été réalisé au début du IXème siècle, très probablement à Metz. Malgré le luxe de son exécution, il n'inclut pas d'initiales ornées, ce qui accroît sa présomption d'ancienneté. La liste des fêtes du capitulaire ne mentionne pas encore la Toussaint, rendue obligatoire dans la liturgie officielle en 835.

1 juil. 2015

Le Coin des Espagnolettes

Charles Cressent est le grand ébéniste du style Régence et du début du style Louis XV. Il assouplit les formes des meubles inventés par Boulle, commodes, médailliers et bureaux plats.

Formé à l'origine comme fondeur et ciseleur de bronzes, il cumula cette spécialité avec l'ébénisterie, ce qui était interdit par les règlements trop stricts des corporations et lui occasionna des difficultés majeures avec ses concurrents. Son style de bronzes est unique et n'a pas été imité.

Ajoutant le fait qu'il rédigeait lui-même les catalogues des ventes de ses stocks, un meuble par Cressent est facile à authentifier. L'obligation de l'estampille, à partir de 1743, fournit un repère de date à utiliser avec précaution.

Cressent décorait ses commodes avec des volutes de motifs floraux et palmés. La forme du bureau ne permettait pas la même hauteur d'ornement, ce qu'il compensait en ajoutant des bustes en bronze doré dans les coins en prolongement des quatre pieds. Diverses figures figuraient au catalogue de Cressent. Les têtes de femmes souriantes, jeunes ou moins jeunes, étaient nommées espagnolettes à cette époque.

Le 9 juillet à Londres, Christie's vend un bureau plat en bois satiné et amarante décoré d'espagnolettes, lot 15 estimé £ 1M.

Ce meuble de grandes dimensions avec son plateau de 206 x 97 cm est le plus grand modèle réalisé par Cressent, réalisé au début des années 1740. Comme la plupart des bureaux plats de cette période, il a perdu son cartonnier équipé d'une pendule qui était certainement ornée d'un opulent bronze.