29 juil. 2015

La Berlinette à Nez de Requin

Enzo Ferrari ne voulut jamais coopérer avec Carrozzeria Bertone. La raison est simple : cet atelier de Turin avait largement contribué au succès de la gamme Giulietta du grand rival de Ferrari, Alfa Romeo.

Enzo Ferrari avait aussi des amis. Lorsqu'il développa le châssis 250 GT SWB en 1959, il accepta que l'un des premiers exemplaires soit réservé au Docteur Wax. Cet industriel Italien aimait les carrosseries spectaculaires. Plutôt que de s'adresser aux collaborateurs réguliers de Ferrari, Pinin Farina et Scaglietti, il demanda à Bertone de lui créer une berlinette unique en son genre.

Le choix était intéressant. Nuccio Bertone était lui-même un des meilleurs visionnaires de l'Italian design. La Ferrari du Docteur Wax fur dessinée par Giorgetto Giugiaro, embauché la même année par Bertone à l'âge de 21 ans, et qui deviendra un des plus réputés designers.

Cette première SWB Bertone bénéficie déjà de la vision de Giugiaro de créer des berlinettes avec l'agressivité des formes d'une voiture de Grand Prix. Cette voiture a été vendue pour $ 7M incluant premium par RM Auctions le 21 novembre 2013.

En 1962, Nuccio Bertone achète un châssis 250 GT SWB avec l'intention de démontrer à Enzo Ferrari qu'il est capable de créer un produit concurrençant par sa modernité le design plus classique de Pinin Farina.

L'année précédente en Grand Prix, la Ferrari 156 F1 avait inauguré une nouvelle forme anguleuse avec un capot avant en nez de requin. Sur les dessins de Giugiaro, Bertone construit une berlinette inspirée de la 156 F1. Elle peut être considérée comme un précurseur des audaces des supercars routières.

Il exhibe cette voiture abondamment pendant toute l'année 1962 mais ne parvient pas à se faire confier des châssis par Enzo Ferrari. Chacune des deux Berlinetta Speciale carrossées par Bertone restera unique en son genre. Toutes deux ont été certifiées par Ferrari Classiche en 2009.

La Speciale de 1962 est estimée $ 14M à vendre par Gooding à Pebble Beach le 15 août, lot 039. Voici le lien vers le communiqué de presse.