29 juil. 2015

Petits Moteurs pour Grandes Ambitions

Porsche voulut concurrencer la Ferrari 250 avec des voitures développant de plus faibles volumes, certaines de gagner les compétitions dans leur catégorie et capables de menacer les plus puissantes dans les courses d'endurance.

Le moteur Type 547 à quatre cames qui équipait la Porsche 718 était une merveille en terme de conception mais il était très complexe et difficile à assembler, et malgré quelques bons résultats le palmarès des Porsche fut limité par les nombreux incidents mécaniques en course.

L'ultime évolution de la Porsche 718 était liée à une modification des règlements de course. La RS 60 de 1960, continuée sans modification en 1961 sous le nom de RS 61, offre une augmentation du volume au-delà de 1,5 litre et un allongement du châssis pour améliorer le confort dans le cockpit.

Pour compenser le handicap du volume, Porsche étudie l'aérodynamique. Les RS 60 et 61 ont une carrosserie Spyder très basse, encore rapprochée du sol par de très petites roues. La suspension et le freinage ont été également retravaillés pour améliorer la tenue de route.

Stirling Moss adorait ce modèle qu'il conduisit dans la Targa Florio en 1961. Il en acquit un exemplaire pour sa dernière sortie professionnelle au Mans en 2011, âgé de 81 ans. Cette RS 61 a été vendue pour £ 1,9M incluant premium par Bonhams le 26 juin 2015.

Un petit nombre de Spyders a été spécialement construit pour les pilotes officiels de la marque. Une RS 60 works racing est estimée $ 5,5M, à vendre par Gooding à Pebble Beach le 16 août, lot 143. Voici le lien vers le communiqué de presse.