18 juil. 2015

Transition chez Ferrari

La berlinette à carrosserie fermée est une grande réussite de Ferrari, particulièrement efficace dans le Tour de France au point que la 250 GT LWB reçoit le surnom de TdF. En 1959, l'amélioration décisive est le châssis SWB, que Ferrari équipera comme son prédécesseur en berlinettes ou en décapotables avec quelques exemplaires en configuration Competizione.

La nouvelle berlinette SWB est révélée au public au Salon de l'Auto de Paris en octobre 1959. Sa carrosserie conçue par Pinin Farina était définie depuis plusieurs mois, mais la marque Italienne n'avait pas pu attendre : entre avril et septembre 1959, sept châssis SWB ont été équipés d'une carrosserie basée sur le nouveau dessin.

La différence la plus visible de l'interim berlinetta en comparaison avec la TdF est le raccourcissement de la partie arrière de la vitre latérale. Les ajustements de dimensions ont été réalisés par Scaglietti.

La cinquième SWB interim est carrossée en alliage par Scaglietti, en configuration Competizione. Elle a terminé à la troisième place le Tour de France 1959. Sa restauration a été terminée en 2014 selon les meilleurs standards récents de qualité approuvés par Ferrari Classiche et elle a commencé une nouvelle carrière de star des Concours d'élégance.

Cette intéressante et superbe Ferrari de transition est estimée $ 9M, à vendre par Bonhams à Quail Lodge (Carmel) le 14 août, lot 56.