2 juil. 2015

Une Femme dans la Guerre

Les guerres impactent les populations civiles. En instituant la George Cross en 1940, le roi d'Angleterre reconnaît l'héroïsme des civils, comblant la lacune liée au fait que la très prestigieuse Victoria Cross ne peut être décernée qu'aux militaires. Trois femmes ont reçu la George Cross pour leur bravoure pendant la Seconde guerre mondiale, dont deux à titre posthume.

La Britannique Violette Bushell, de père anglais et de mère française, partage son enfance entre les deux pays. Son mariage en 1940 avec un soldat français partant en guerre, Etienne Szabo, est un acte de patriotisme. Elle a 19 ans.

Szabo est tué en 1942 à El Alamein. Leur fille Tania a quatre mois. Violette Szabo est recrutée comme agent secret en 1943 par le Special Operations Executive. Impliquée en France dans l'aide aux réseaux de résistants à l'approche du Débarquement, elle fait preuve d'une bravoure exemplaire. Elle est arrêtée par les Allemands et exécutée.

Le 22 juillet à Londres, Dix Noonan Webb vend en un seul lot les cinq médailles attribuées à titre posthume à Violette Szabo, incluant sa George Cross décernée en 1946 et sa Croix de Guerre française décernée en 1947. L'ensemble est estimé £ 250K, lot 1. Voici les liens vers le site de la maison de ventes et vers un article du Daily Mail résumant les informations rassemblées par la maison de ventes.