11 août 2015

La Ferrari des Playboys

Préoccupé par la compétition, Enzo Ferrari ne s'intéressait pas aux cabriolets, mais ne peut pas ignorer ces voitures de sport qui seront nécessaires à la rentabilité de son entreprise. Il met cependant à son catalogue en 1957 la Ferrari 250 GT Cabriolet Pinin Farina qui sera un grand succès commercial.

La même année, le développement d'un nouveau châssis vise essentiellement les berlinettes de compétition. Deux concessionnaires Américains, Von Neumann en Californie et Chinetti à New York, parviennent à convaincre Ferrari d'équiper le nouveau châssis en cabriolet.

La nouvelle voiture dessinée par Pinin Farina et carrossée par Scaglietti entre au catalogue en 1958 sous le nom de Ferrari 250 GT California Spider. Il est intéressant d'observer que Ferrari ne l'identifie pas comme un cabriolet mais comme un spyder. Peu importe. Sous la pression du marché lucratif des personnalités du cinéma et des playboys, Ferrari a créé un modèle pour les vedettes et les dragueurs.

En 1960, le raccourcissement du châssis pour des raisons liées à la compétition n'empêche pas de continuer la version avec hardtop amovible, avec un cockpit plus confortable. La voiture plus efficace sur la route est plus compacte et apparaît moins effilée. Les 50 plus anciens spiders désormais renommés Ferrari 250 GT LWB California Spider resteront les voitures les plus sexy de toute la gamme Ferrari.

Ferrari ne se limite pas pour le Spider 250 GT au marché Américain comme il le fera en 1967 quand Chinetti lui forcera la main pour un autre cabriolet, la Ferrari 275 GTB / 4 NART Spider. On comprend mieux pourquoi la production de cette exceptionnelle 275 n'a pas été continué après les dix premiers exemplaires.

Revenons en 1959. Un de ces LWB sort d'usine pour être vendu à un aristocrate Italien. Egalement carrossée par Scaglietti, ce spyder inclut quelques raffinements qui en font une des plus jolies de la série. Maintenue en matching numbers, cette voiture est estimée $ 9M à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 13 août, lot 118.