2 sept. 2015

C'est une vraie Duesy

Dès son entrée dans le groupe Cord, Duesenberg capte le marché des riches et des rois avec le châssis modèle J, lancé en 1928. La stratégie de la marque en termes de carrosserie est mixte, avec des ateliers homologués sous le label LaGrande et un réseau d'ateliers indépendants.

Situé à Pasadena, Walter J. Murphy équipe les Duesenberg des personnalités de Hollywood à cette époque où les Américains s'émerveillent de pouvoir enfin acquérir une voiture de haut de gamme entièrement réalisée dans leur pays. Malheureusement, la crise viendra bientôt ralentir cet élan vers le luxe.

Le 26 septembre dans un ancien château royal Danois, Bonhams vend une Duesenberg Model J carrossée en roadster par Murphy en 1930, lot 14 estimé DKK 17M. Son premier propriétaire était typique de la clientèle visée par Cord : un photographe de Hollywood descendant des Vanderbilt.

Cette voiture est restée hautement authentique. Elle n'a jamais été démantelée et depuis 60 ans ses propriétaires successifs l'offrent à l'admiration du très exigeant Auburn Cord Duesenberg Club. Elle a la rare et prestigieuse caractéristique du toit pliant qui n'était pas au catalogue et nécessitait une demande spécifique du client auprès de Murphy.

Un coupé similaire datant de l'année précédente a été vendu pour $ 2,36M incluant premium par Gooding en août 2013. On ne les comparera cependant pas avec le coupé vendu pour $ 10,3M incluant premium par Gooding un août 2011, un specimen unique assemblé par Murphy en 1931 qui tire avantage du châssis Model J long wheelbase pour exhiber une superbe ligne Art Déco.