16 sept. 2015

Discussion sur l'Origine de l'Homme

Les théories de Charles Darwin ont changé pour toujours la vision des hommes sur leur propre nature. Darwin est un homme prudent. Le livre sur l'Origine des espèces, qui expose ses avancées fondamentales, est considéré par lui comme un résumé, dont la publication en 1859 est due au risque réel que d'autres savants le devancent.

Dans ce livre, le savant évite soigneusement de statuer sur l'application à l'homme du mécanisme de la sélection naturelle. Les théologiens ne sont pas dupes. Leurs réactions seront passionnées.

Charles Kingsley est le premier religieux à soutenir ouvertement Darwin. Il exprime quatre jours avant l'édition du livre que l'évolution des espèces est un dogme tout aussi honorable que celui de leur création simultanée. Darwin attendra 1871 pour publier un gros ouvrage savant intitulé La Filiation de l'homme, affichant désormais ses arguments concernant l'application totale de sa théorie à l'espèce humaine.

Darwin est resté évasif sur sa foi, ne voulant pas entrer dans les querelles religieuses. Il fut certainement très sollicité par les croyants en tous genres, mais par son silence il sut préserver sa vie privée.

Il reçoit en novembre 1880 une lettre d'un particulier qui lui demande de prendre position sur le Nouveau Testament tout en considérant qu'il acceptera avec enthousiasme une opinion proche de celle de Kingsley. Il promet à Darwin que sa réponse ne sera pas publiée.

Le savant décide de répondre, peut-être parce qu'il était agacé par une polémique politique suite à l'interdiction faite à un athée de siéger au parlement. En quelques mots, sa réponse est d'une totale clarté. Il ne croit pas que la Bible est une révélation divine, ni par conséquent que Jésus-Christ est le fils de Dieu.

Le demandeur a tenu sa promesse et la lettre unique en son genre est restée secrète pendant plus d'un siècle. Elle est estimée $ 70K à vendre par Bonhams à New York le 21 septembre, lot 39.