8 sept. 2015

Epstein apprivoise les Beatles

Les quatre garçons s'inscrivent dans la tendance de contre-culture de leur temps. Brian Epstein les observe à Liverpool au retour d'une de leurs escapades à Hambourg. S'il parvient à rendre les Beatles plus présentables, leur gloire est assurée, et par conséquence la sienne aussi.

A peine plus âgé que John, Paul, George et Pete, Brian est le complément dont ils avaient besoin. Il s'occupera de la logistique, des relations, bien sûr des finances, et aussi de l'engagement des Beatles dans une nouvelle mode de chevelure et d'habillement à la fois innovante et acceptable par les bourgeois.

Epstein est pressé, peut-être parce qu'il craint que l'aubaine lui échappe au profit d'un impresario déjà établi, ce qui n'est pas son cas. Un premier contrat est établi le 24 janvier 1962. Epstein, étrangement, ne le signe pas. Il doute de ses propres compétences, et en cela il a tort.

Le succès est proche. Un producteur de la marque EMI est intéressé. Pete ne lui plait pas, et c'est Epstein qui vient annoncer au trois autres qu'il faut le remplacer par Ringo. L'enregistrement du premier disque est pour bientôt. Epstein prépare un nouveau contrat avec le groupe qui prend désormais sa composition définitive.

Le contrat est signé par toutes les parties, incluant les pères de Paul et George qui n'ont pas encore 21 ans, le 1er octobre 1962. Epstein n'a pas oublié de stipuler que le pourcentage de sa rétribution croîtra en fonction de l'amplitude des gains. Un exemplaire signé est estimé £ 300K à vendre par Sotheby's à Londres le 29 septembre, lot 42.

Le démarrage de la carrière des Beatles doit beaucoup à Epstein dont la mort prématurée en 1967 par overdose de barbituriques est une des causes racines de la perte de cohésion du groupe. Personnalité au tempérament auto-destructeur, Epstein a gardé le secret de la raison de l'impulsion qui lui a fait élever un groupe de jeunes rebelles au rang de phénomène mondial du renouvellement de la culture musicale. Son cas est unique dans l'histoire du business.