2 sept. 2015

Le Cabriolet Zeppelin

Wilhelm Maybach était un ingénieur brillant. Collaborateur de Daimler pour l'automobile, il créa ensuite la société Maybach qui fournit à Zeppelin les moteurs des dirigeables tout au long de cette formidable aventure industrielle de l'aéronautique de luxe.

Maybach produisit aussi des automobiles de haut de gamme. Les Maybach DS-7 (7 litres) puis DS-8 (8 litres) devinrent d'une étonnante maniabilité malgré leur poids énorme grâce au développement par Karl Maybach d'une boîte à 8 vitesses en marche avant.

La DS-8, à partir de 1930, prend le nom de Zeppelin par référence à la remarquable fiabilité des moteurs du dirigeable. Avec ses 5,5 m de long, ce modèle aura une belle carrière sur le marché des voitures officielles et des cadeaux diplomatiques.

L'une d'elles, carrossée en 1933 en limousine à sept places somptueusement équipée, a été offerte par le Troisième Reich à un Maharajah qui la cacha par prudence quand il se rangea au côté des forces alliées.

En 2002, la voiture appartenait à un des meilleurs spécialistes de la marque qui décida de remplacer l'encombrante limousine par un cabriolet basé sur un dessin inutilisé de la société Hermann Spohn, le carrossier qui avait été préféré par Maybach pour équiper ses châssis.

Les travaux effectués par Reifen-Wagner ont duré plus de trois ans. Une carrosserie décapotable à deux portes sur une aussi énorme voiture donne un véhicule de rêve, une apogée de la fin des années 1930 qui n'avait pas été réalisée en son temps. Le cabriolet Maybach Zeppelin est estimé DKK 20M, à vendre par Bonhams le 26 septembre dans le château de son propriétaire actuel dans le Jutland, lot 48.

Ce cas n'est pas unique. Le 12 août 2012, RM Auctions avait vendu pour DKK 10,2M incluant premium une Maybach Zeppelin DS-8. La carrosserie d'origine avait été perdue et la voiture avait été récemment équipée en roadster dans le style d'Erdmann & Rossi.