19 sept. 2015

Le Paravent du Palais Mandchou

Le 7 octobre à Hong Kong, Sotheby's vend un important élément de décoration du palais des Qing, lot 3003 estimé HK$ 20M. Il s'agit d'un zhang, terme que l'on peut traduire par bouclier, composé de douze panneaux de bois 198 x 37 x 2 cm. Il est destiné tout comme un paravent à apporter une séparation ou un fond mobile dans une grande pièce du palais impérial. Il montre une scène de chasse composée comme une procession.

Le luxe est extrême. Le bois est couvert de laque noire incrustée de nacre et d'écailles de tortue qui supportent les couleurs peintes et sont rehaussées d'or et d'argent. Son très bon état est particulièrement remarquable quand on considère la difficulté de conserver la nacre. Le revers est peint en couleurs vives.

Cette technique a été développée dans un atelier qui a opéré à l'époque de la minorité de Kangxi il y a 350 ans. Sa très grande rareté laisse supposer que l'écran à vendre date de cette période précise.

Kangxi est le second empereur de toute la Chine dans la dynastie Qing d'origine Mandchou. La figuration comprend de nombreux éléments Mandchous dont certains détails d'habillement et la présence de cavalières. Cette scène était faite pour orner une pièce privée où elle pouvait rappeler les coutumes Mandchous sans offusquer les Chinois. Cette remarque va aussi dans le sens d'une datation au tout début des Qing.

L'image est dynamique et même parfois humoristique, avec des cavaliers au galop, des porteurs de bannières, des chiens de chasse, du gibier et des oiseaux. Kangxi sera un grand chasseur pour qui d'immenses parcs d'animaux sauvages seront plus tard créés. La chasse est aussi une préparation pour la guerre.

Le cinquième panneau détaille un personnage impérial en habit Mandchou qui préside la fête sous un dais d'or. L'hypothèse selon laquelle il s'agirait de l'empereur Kangxi lui-même, avec pour conséquence une réalisation ultérieure à sa minorité, ne peut pas être écartée.