8 sept. 2015

Le Sourire du Piano Bolin

Formé comme ébéniste, Georg Bolin se spécialisa dans la fabrication d'instruments à cordes et fit plusieurs guitares pour Andrés Segovia. Il voulait améliorer le son et déposa plusieurs brevets.

Son chef d'oeuvre est un piano à queue. La richesse harmonique et la capacité de modulation de cet instrument sont uniques en leur genre. L'inventeur Suédois avait réalisé son projet de créer un piano sur lequel le joueur a l'impression d'accéder directement à la corde quand il frappe une touche.

Le premier utilisateur du piano Bolin fut Bill Evans, en 1964. Le grand improvisateur de jazz déclara : "It is one of the most unbelievable instruments I've ever played. I fell in love with it the first time I touched it".

Cet instrument exceptionnel au son très reconnaissable accompagna les plus grands succès du groupe ABBA de 1973 à 1977, inspirant même la construction de certaines de leurs mélodies. Il est très présent dans les vidéos de l'époque (Mamma Mia, Waterloo, Dancing Queen), comme un cinquième membre du Groupe où son son cristallin et joyeux accompagne le sourire des chanteurs.

Le piano Bolin désormais connu comme piano ABBA est estimé £ 600K à vendre par Sotheby's à Londres le 29 septembre, lot 37. Il est joué dans les locaux Londoniens de Sotheby's par le groupe parodique Björn Again, dans la video partagée par la maison de ventes.