20 sept. 2015

Les Saphirs Bleus du Cachemire

La découverte de la plus belle variété de saphirs a été fortuite. En 1881, un marchand venant du Nord-Ouest de l'Himalaya arrive à Simla avec une pierre bleue plus dure que le quartz. D'autres specimens descendent de la montagne et au début de l'année suivante un minéralogiste de l'Indian Museum constate qu'il s'agit de saphirs.

Ces saphirs du Cachemire sont sensationnels par leur couleur saturée, leur transparence et l'aspect velouté de leur surface. Cet équilibre est obtenu par la présence dans le cristal de corindon de diverses impuretés : tourmaline, pragasite, zircon, allanite, biotite, grenat et même un traceur radioactif naturel, l'uraninite. Un tel mélange est unique et permet de certifier l'origine d'un saphir sans avoir d'information sur son histoire.

Revenons au début des années 1880. Le gisement révélé peu de temps auparavant par un glissement de terrain est localisé dans un vallon de très haute altitude nécessitant une semaine de marche d'approche. La valeur des pierres n'est pas immédiatement comprise mais le maharajah local parvient à contrôler l'extraction. En 1888, un géologue délégué par le maharajah constate que le filon est épuisé.

Cette mine éphémère a produit quelques saphirs de grandes dimensions qui prennent tout leur éclat par une taille en émeraude dans un entourage de diamants. L'un d'eux pesant 28,18 carats a été vendu pour $ 5,1M incluant premium par Sotheby's le 29 avril 2014.

Un autre saphir dans un arrangement similaire est appelé The Jewel of Kashmir. Il pèse 27,68 carats et est estimé HK$ 48M à vendre par Sotheby's à Hong Kong le 7 octobre, lot 1860. La nature a parfaitement réussi l'équilibre entre son velouté et sa transparence, dans une superbe nuance bleu roi à la fois homogène et saturée.