31 oct. 2015

Etudes pour les Joueurs de Cartes

A partir de 1890, Paul Cézanne, malade et aigri, séparé de sa femme, se retrouve pour ainsi dire seul face à son art. Sa passion à démontrer ses théories artistiques ouvre une période particulièrement féconde mais insuffisamment documentée. Les dates et même la chronologie des cinq versions à l'huile des Joueurs de cartes ne sont pas identifiables.

Il travaille comme dans l'ancien temps en exécutant des esquisses préparatoires, mais avec cependant un détail qui change tout. La nature ne peut pas être copiée par le peintre. Les couleurs et les contours exprimeront l'ambiance sans qu'un dessin préliminaire soit nécessaire. Cette simple observation est un des fondements de l'art figuratif du siècle suivant.

Dans son exil de la société bourgeoise, Cézanne regarde les paysans. Ils sont tous différents : chacun a son apparence physique, son attitude droite ou voutée, son comportement, son chapeau. L'artiste les observe individuellement avant de les réunir dans le groupe. Les Joueurs de cartes sont la tentative la plus profonde de Cézanne pour exprimer non pas la réalité mais la vie.

Cézanne a réalisé plusieurs aquarelles préparatoires aux Joueurs de cartes. Deux d'entre elles, chacune montrant un des deux joueurs principaux, ont un format et une technique si semblables qu'elles apparaissent comme des pendants, et certainement comme l'étude finale avant une des huiles. Elles ont été réalisées en 1892 ou peu après.

L'aquarelle du plus petit des joueurs, 47 x 30 cm, a été vendue pour $ 19M incluant premium par Christie's le 1er mai 2012. Le personnage a été identifié : un jardinier qui travaillait pour l'artiste.

L'aquarelle du grand joueur, 48 x 32 cm, est estimée $ 18M à vendre par Christie's à New York le 9 novembre, lot 7A. Un portrait du Père Alexandre par le même artiste figure au verso de ce papier.

L'image ci-dessous est limitée à la partie haute du dessin.