28 oct. 2015

Insaisissable Dora

L'affaire de Picasso avec Marie-Thérèse avait commencé par une pulsion esthétique : sa jeune muse était une variante à peau blanche des idoles Africaines. Dora va secouer Pablo par son tempérament fougueux.

Dora Maar devient en 1937 la Femme qui pleure. Pablo sent lui-même que cette assimilation est injuste mais le traumatisme de Guernica est trop fort et il a besoin d'un tel symbole féminin du malheur.

Le contraste entre les deux maîtresses dérange Pablo. Il a envie de Dora mais la suractivité de la jeune femme est un mystère. L'artiste invente le double portrait où le visage est dessiné de profil avec les deux yeux et les deux narines du même côté.

Dans un premier temps, le choix est impossible. Le 12 janvier 1938, il peint dans son nouveau style une stupéfiante Femme à la mantille qui est un hybride entre Marie-Thérèse et Dora. Cette huile sur toile 65 x 54 cm a été vendue pour $ 67M incluant premium par Christie's le 11 mai 2015.

Dora obtient la première place dans le coeur de Pablo mais sans lui livrer ses secrets. Elle reste insaisissable. Le 7 mai 1938, Pablo l'immobilise sur une chaise pour réaliser son portrait. Cette huile sur toile 125 x 87 cm est estimée $ 25M à vendre par Sotheby's à New York le 4 novembre, lot 24T.

Il semble que cette stratégie n'ait pas été gagnante puisque Pablo réutilisera ce thème trop statique de l'enfermement par la chaise pendant plusieurs années. Le chaton qui avance au service de Pablo sur le barreau supérieur ne réussit pas à capter l'attention de la nouvelle muse. Dora Maar au chat, peint en 1941, a été vendue pour $ 95M incluant premium par Sotheby's le 3 mai 2006.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's pour introduire le lot de la prochaine vente.