15 oct. 2015

Le Conquistador du Tourisme

Henry Flagler était un co-fondateur de la Standard Oil et un industriel des chemins de fer. Cet investisseur utilisa son immense fortune pour équiper la Floride pour le tourisme balnéaire, sans craindre les dépassements de budget. Il développa Miami et le plus grand hôtel de sa chaîne, le Royal Ponciana Hotel à Palm Beach ouvert en 1894, avait 1700 employés et 1100 chambres avec une capacité d'accueil de 2000 clients.

Le chef d'oeuvre de l'empire Flagler est incontestablement le Ponce de Leon Hotel à St. Augustine, construit en 1887 dans un extravagant style néo-Espagnol. Les deux hautes tours ne servaient pas seulement pour le prestige mais étaient les réservoirs d'eau qui alimentaient les 540 chambres en eau courante. La manipulation de la merveilleuse électricité était confiée aux employés de l'hôtel afin d'éviter d'effaroucher les clients.

L'art n'était pas oublié et les somptueuses peintures murales de la rotonde contribuèrent à la réputation du Ponce de Leon. Des ateliers étaient aménagés dans la propriété pour les artistes.

Martin Johnson Heade s'était toujours considéré comme un peintre itinérant. Marié à l'âge de 64 ans en 1883, il cherchait un point d'ancrage en Floride. Il était un spécialiste de la peinture de fleurs souvent associées à des oiseaux, et de scènes tropicales. Il était aussi un paysagiste dans la tradition romantique Américaine. Il préférait les marais aux montagnes et ses vues idéalisées ne sont pas localisables.

Heade réalisa pour Flagler deux des peintures murales du Ponce de Leon. L'une d'elles intitulée The Great Florida Sunset, est gigantesque, 138 x 244 cm. Le ciel rougeoyant du crépuscule éclaire de ses dernières lueurs un paysage typique des marais et des palmeraies de Floride.

A. Alfred Taubman acheta judicieusement cette huile sur toile pour décorer sa villa de Palm Beach. Elle est estimée $ 7M à vendre par Sotheby's à New York le 18 novembre, lot 11.