17 oct. 2015

Le Rêve de la Bible

Né près de Vitebsk en Biélorussie dans une famille juive profondément pieuse, Marc Chagall rêva la Bible toute sa vie. L'Ancien Testament est un des plus anciens poèmes de l'humanité. L'artiste est inspiré par les histoires fabuleuses de la Genèse et par les faits et paroles attribués aux vieux prophètes.

Ambroise Vollard savait générer des pulsions artistiques intenses au travers de grands projets d'édition. Il demande à Chagall d'illustrer la Bible.

Ce projet enthousiasme l'artiste qui effectue en 1931 un voyage en Palestine pour retrouver les racines du Judaïsme et exacerber sa vision du mode de vie antique. Un peu plus tard, il étudie l'art mystique au travers de Rembrandt et el Greco. Pendant cette phase, Chagall prépare les 32 premières planches.

Il continue. Sa vision de synthèse entre l'antiquité et le modernisme est dramatisée par les évènements qui lui font comparer les persécutions de son temps avec la Passion du Christ. En 1956, un quart de siècle après le début du projet, Chagall réalise la dernière image pour La Bible.

Vollard est mort en 1939 et c'est Tériade qui imprime en 1958 en 100 exemplaires les 105 vues de La Bible de Chagall. Le travail de l'artiste n'est pas terminé : il colore à la main les images qu'il signe au crayon par ses initiales. La dimension de l'image est 25 x 31 cm sur papier d'Arches 39 x 53 cm.

Un album complet a été vendu pour $ 295K incluant premium par Christie's le 1er mai 2002. Un portfolio également complet est estimé $ 250K à vendre par Bonhams à San Francisco le 20 octobre, lot 42.