17 oct. 2015

Le Temps du Patriotisme Russe

La résistance de leur pays contre l'armée de Napoléon en 1812 est considérée par les Russes comme un grand élan de patriotisme. Cette date est aussi le 200ème anniversaire de la libération de Moscou contre les forces coalisées Polonaises et Lithuaniennes.

Les habitants de Nijni-Novgorod ouvrent une souscription pour une statue monumentale en honneur aux deux héros des événements de 1612 originaires de leur ville, Minine et Pojarsky. Intéressé par le symbole représenté par ce monument, le Tsar Alexandre I décide qu'il sera érigé à Moscou sur la Place Rouge. Construit de 1816 à 1818, il y est toujours.

Le comte Nicolas Demidoff était un héros Russe de la guerre de 1812 après avoir vécu plusieurs années à Paris. Il était aussi un amateur d'art. De retour à Paris en 1815 après la chute de l'Empire, il commande à Thomire une pendule en bronze inspirée par le prototype fait par Ivan Martos pour le futur monument.

Pierre-Philippe Thomire est le plus célèbre bronzier Parisien de son époque, nommé maître fondeur à l'âge de 21 ans en 1772 puis ciseleur de l'Empereur en 1809.

Cette pendule héroïque réalisée par Thomire pour Demidoff est elle aussi monumentale : 102 cm de haut incluant sa base en malachite de 80 x 30 cm. Elle est restée dans la collection Demidoff jusqu'en 1880 et est estimée € 400K à vendre par Christie's à Paris le 4 novembre, lot 522.

Le modèle a été réutilisé par Thomire dans la même taille et en réduction, avec des socles en matériaux différents.