14 oct. 2015

Messages Secrets par Quatre Rotors

Inventée en 1918, la machine Enigma pour coder et décoder les messages secrets a connu un développement très important à partir du moment où l'armée Allemande s'y est intéressée au milieu des années 1930. Les modèles ont d'abord été réalisés avec trois rotors. J'ai discuté récemment dans cette chronique une Enigma I vendue pour $ 210K incluant premium par Bonhams le 21 septembre 2015.

Deux secteurs de marchés sont visés avec des lignes de produits différentes. L'usage militaire est identifié par la lettre M et l'usage commercial par la lettre K.

Les transmetteurs de secrets sont bien évidemment inquiets du risque de cassage du code par le concurrent et l'ennemi. En 1939, les Enigma K sont équipées d'un quatrième rotor avec le même fonctionnement automatique que les trois premiers.

L'une d'elles a été vendue pour € 45K hors frais par Breker le 18 avril 2015. Une autre est à vendre par la même maison de ventes le 7 novembre à Cologne, lot 24 estimé € 20K ici lié sur LiveAuctioneers. Ces deux machines ne sont pas en matching numbers.

La maîtrise de l'Atlantique est essentielle pour gagner la guerre. Ce qui devait arriver arriva : en 1941, un U boat est capturé avec ses Enigma. La Kriegsmarine inquiète ordonne une complexification des Enigma. Les M4 construites à partir de 1942 ont trois rotors automatiques auxquels s'ajoute un quatrième rotor réglé à la main sur 26 positions.

Tous les sous-marins de la Kriegsmarine sont équipés de deux Enigma M4 entre 1942 et 1944. La plupart des M4 ont été détruites avec leur sous-marin, ou par les officiers avant la reddition, ou par les forces alliées après la capture.

Une M4 à matching numbers est estimée $ 300K à vendre par Bonhams à New York le 21 octobre, lot 285. Elle est présentée en fonctionnement dans la vidéo partagée par la maison de ventes (ci-dessous).

Une autre M4 avec des rotors de numéros dépareillés est estimée £ 80K à vendre par Bonhams à Londres le 27 octobre, lot 52.