10 oct. 2015

Purulences pour un Guérisseur

La mission d'un médecin est de guérir. Confronté aux horreurs de la seconde guerre mondiale, Alberto Burri devient un artiste. Il inflige des plaies purulentes à des matériaux ordinaires, commençant par la toile de jute, avant de découvrir la puissance esthétique du feu, d'abord sur du bois puis sur du plastique.

En torturant cette matière ordinaire, Burri cherche à donner l'illusion d'une chair tuméfiée. Son approche est positive : l'homme ne pourra pas vaincre ces horreurs s'il ne parvient pas à les regarder en face, en détails, objectivement.

En son temps, la recherche artistique de Burri est unique en son genre. Son utilisation du feu anticipe Klein, la maîtrise de formes par l'utilisation du hasard vient avant les coulées de plâtre achromes de Manzoni et ses matériaux ordinaires inspireront l'arte povera.

Le feu vient altérer une mince couche de surface sur un support qui peut être en toile ou en bois. L'oeuvre est ensuite terminée avec de la peinture.

Le 11 février 2014, Christie's vendait pour £ 4,7M incluant premium une Combustione plastica 130 x 150 cm réalisée en 1960-1961 en plastique, combustion et acrylique sur toile.

Le 15 octobre à Londres, Sotheby's vend Bianco plastica 1, lot 14 estimé £ 1,5M, réalisé en 1961 en plastique, combustion et tempera sur faesite qui est une variante Italienne de l'isorel. La dimension, 75 x 100 cm, permet de concentrer l'attention sur les purulences circulaires qui apparaissent moins dispersées que sur la Combustione vendue l'an dernier.

L'intention de cet artiste d'agir comme un guérisseur ne fait aucun doute. Un quart de siècle plus tard, il redonnera une certaine vie à un village Sicilien détruit par un tremblement de terre en le couvrant d'un ciment équipé de tranchées sur l'emplacement des anciennes rues dans lesquelles les touristes peuvent à nouveau circuler.

Je vous invite à regarder la video partagée par Sotheby's, insistant à juste titre sur le fait que l'oeuvre à vendre a appartenu pendant plus de 30 ans au Dr Passaré, un médecin Milanais proche des artistes Italiens.