14 nov. 2015

Le Roi et la Reine du Cameroun

En 1925, dans les prairies de l'ouest du Cameroun et plus précisément au village de Batoufam appartenant au groupe ethnique Bamileke, le pasteur missionnaire Christol découvre un ensemble unique en son genre.

Tous les rois de la dynastie en cours ainsi que leur première reine sont figurés par une statue d'environ 1 m de haut. Leur nom et leur chronologie avaient été pieusement conservés et Christol les fait aligner pour une photographie. Cette mise en scène restera en l'état pendant plus de trois décennies avant que le groupe soit exporté et dispersé.

Ces statues destinées à la célébration du couple royal étaient réalisées au début du règne et représentent ainsi un cas extrêmement rare de figures royales africaines sculptées du vivant des modèles et pouvant être considérées comme des portraits.

La statue du huitième roi, réalisée dans les années 1880, marque un progrès dans la figuration, avec dignité et un net effort de réalisme. Elle a été vendue pour € 735K incluant premium par Sotheby's le 24 juin 2015.

Le couple du neuvième roi, Pokam, mort en 1919, et de sa reine consorte Yugang n'a pas été séparé. Ces portraits ont peut-être été sculptés par le même artiste que celle du huitième roi, mais les proportions du corps et du visage sont réalisées avec plus de soin et l'expression est superbe. La femme porte un enfant nouveau-né sur son bras.

Les statues de Pokam et Yugang restent ensemble au lot 14, estimé € 1,3M par Sotheby's à Paris le 2 décembre.