13 nov. 2015

L'Importance d'être l'Ami d'Oscar

Oscar Wilde a voulu mener une vie flamboyante tout en attaquant les tabous littéraires, sans restreinte en matière de provocations verbales. Il a réussi. Le Portrait de Dorian Gray, son grand roman publié en 1890, démontre brillamment que l'opposition entre l'esthétique et l'éthique peut être totale. L'écrivain, Balzac par exemple, ne copie pas la vie, il la crée.

Oscar avait été élevé comme une fille par sa mère mais ne semble pas s'être intéressé à une homosexualité active avant 1886, quand il rencontre Robert Ross. Ross transgresse délibérément la loi anglaise qui interdit cette pratique depuis l'année précédente. Leur amitié restera indéfectible jusqu'à la mort d'Oscar même quand l'écrivain deviendra follement amoureux d'Alfred Douglas.

1895 marque un tournant dans la vie d'Oscar Wilde. Sa pièce The importance of being earnest fournit le meilleur exemple de son humour et de sa subtilité dans une intrigue jouant sur l'identité réelle des personnages, bien avant Pirandello. La même année, il clame avec trop de visibilité son droit à l'homosexualité dans les procès pour immoralité qui lui sont intentés par le père d'Alfred.

The importance of being earnest est publié à Londres en 1899 en format in-quarto. L'auteur vit en exil en France après avoir été libéré des prisons anglaises. Il dédie chaleureusement à Ross un des douze exemplaires sur vélin Japonais. Ce précieux livre a été vendu pour $ 360K incluant premium par Sotheby's le 20 avril 2012. Il est maintenant estimé £ 160K à vendre par Sotheby's à Londres le 24 novembre, lot 132.

Robert Ross a eu un rôle extrêmement important dans la préservation du travail d'Oscar Wilde pendant ses dernières années puis en tant que son exécuteur testamentaire. L'écrivain lui doit en grande partie sa réhabilitation posthume. Le scandale est éteint. En 1950, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la mort d'Oscar, les cendres de Robert Ross sont installées dans la sculpture funéraire commandée par lui et dédiée à l'écrivain au cimetière du Père Lachaise à Paris.