21 déc. 2015

La Porsche 962 modifiée par Busby

Les Porsche 956, spécialement conçues pour le Group C de la FIA créé en 1982, dominaient les compétitions internationales. L'une d'elles, victorieuse au Mans en 1983, a été vendue pour $ 10,1M incluant premium par Gooding le 15 août 2015.

Porsche a un regret : la 956 ne peut pas être homologuée pour le championnat IMSA GTP, incluant les 24 heures de Daytona, dont les règles de sécurité ne sont pas les mêmes que celles du Group C. Un allongement du châssis est nécessaire pour ramener les pédales derrière l'essieu avant. Le nouveau modèle, introduit en 1984, prend la référence 962.

La 962 intéresse vivement les équipes privées Américaines. Jim Busby Racing en possédera quatre.

Une des 962 de Busby commence très mal sa carrière, par un accident à Daytona en 1985. Elle est cependant récupérable, et Busby l'utilise pour mettre au point des améliorations. Les modifications majeures concernent la tôlerie en aluminium, pas assez rigide dans la conception d'origine, pour laquelle l'ingénieur Jim Chapman introduit le nid d'abeilles et les plaques usinées.

Le succès est presque atteint en 1988 avec une pole position et une deuxième place à Daytona, derrière une Jaguar. Busby observe l'efficacité aérodynamique des Nissan et modifie la carrosserie de sa Porsche. Cette fois-ci le succès est au rendez-vous. Pilotée par Bell, Wollek et Andretti, cette 962 qui ne ressemble plus désormais à aucune autre gagne en 1989 les 24 heures de Daytona.

Les technologies progressent trop vite et la 962 victorieuse arrête la compétition après la saison 1989. Elle est estimée $ 2,5M à vendre par Mecum à Kissimmee FL le 23 janvier, lot S98.