29 déc. 2015

La Poupée à l'Aigrette

Une exposition de poupées passe inaperçue en 1915 à Paris, en partie à cause de la guerre. Les corps de 56 cm ont été réalisés par la Manufacture de Sèvres à partir de moules signés par le sculpteur Albert Marque. Elles sont splendidement habillées par Jeanne Margaine-Lacroix.

Couturière renommée en son temps, Jeanne Margaine-Lacroix a conçu cette exposition comme une anthologie du costume. Les thèmes sont souvent inspirés du folklore, mais pas seulement. Une centaine de poupées ont été numérotées. L'art populaire est fragile : seulement une vingtaine est localisée aujourd'hui. En tant qu'ensemble, ce travail séduisant est perdu à jamais.

Le numéro 96 a été vendu pour $ 310K incluant premium par Theriault's le 10 janvier 2015. Intitulée Lorraine, elle porte le costume complexe d'une reine de France du XVIème siècle.

Le numéro 21 a été vendu pour $ 263K incluant premium par la même maison de ventes le 12 juillet 2009. Ce garçon au costume flamboyant avait réservé une agréable surprise aux experts : il est titré Ballets Russes N 3, confirmant l'intérêt de ses auteurs pour le plus innovant spectacle de leur temps.

Le numéro 7 est une poupée de caractère habillée d'un costume orné de dorures et de bijoux de couleur turquoise et coiffée d'un chapeau avec une haute aigrette.

La connaissance de sa provenance est exceptionnelle. Il a été acheté à Margaine-Lacroix en 1915 par un collectionneur dont le fils a fondé un musée de la poupée dans le New Hampshire, transféré plus tard à Winter Haven FL. Il était accompagné d'une autre poupée de la série et leurs costumes étaient identifiés comme Persans.

Le numéro 7 avait été vendu à un collectionneur après la fermeture du musée en 1984. Il vient de réapparaître et est estimé $ 180K à vendre par Theriault's à Newport Beach CA le 9 janvier, lot 17 de la vente Forever Young. Il n'a changé qu'une seule fois de propriétaire pendant ces cent ans et est quasiment à l'état neuf. Le catalogue lie son costume aux Ballets Russes, ce qui n'est pas contradictoire avec un style Persan.