31 déc. 2016

La Supercar Décapotable

Créée au Texas en 1991, la société Hennessey Performance Engineering est spécialisée en car tuning, c'est-à-dire la modification de voitures de série d'autres marques pour atteindre des performances sans précédent.

L'installation à l'arrière d'une Lotus Exige d'un moteur de 7 litres Venom 1000 Twin Turbo est le résultat d'une intuition. Lancée en 2011, la Hennessey Venom GT entre aussitôt en compétition avec la nouvelle Koenigsegg Agera R pour les records de vitesse et d'accélération.

Le chanteur vedette du groupe Aerosmith, Steven Tyler, aime vivre à pleine vitesse. Il demande à Hennessey s'il peut se mettre au volant d'une Venom. Il est séduit et émet la suggestion d'une voiture décapotable. C'est audacieux parce que le cockpit fermé assure une protection du pilote. Hennessey réalise en 2012 pour Tyler une Venom GT Spyder, noire en extérieur et en intérieur.

En janvier 2013 une Venom GT atteint 200 mph (322 km/h) en moins de 15 secondes. La vitesse moyenne atteinte en avril de la même année sur une distance de 2 miles est 265 mph (428 km/h). La modification de structure avait très légèrement réduit les performances du spyder par rapport au coupé. Ce handicap est presque comblé : un spyder a atteint 427 km/h en vitesse de pointe en mars 2016.

Cette championne est trop rare pour être homologuée comme une voiture de production : la population totale de la Venom GT incluant les coupés et les spyders est de 12 unités.

Le Spyder de Tyler est la cinquième voiture de cette série et la première décapotable. Elle est offerte sans prix de réserve le 20 janvier à Scottsdale par Barrett-Jacksonlot 3003, au profit de Janie's Fund, l'oeuvre philanthropique créée par Tyler en partenariat avec Youth Villages pour venir en aide aux jeunes filles abusées.

28 déc. 2016

L'Exode à Grande Echelle

Contemporain de Dürer, Titien contribue à renouveler l'imagerie par un projet grandiose dans son thème et ses dimensions. Imprimé vers 1515, l'Engloutissement de l'armée de Pharaon par la Mer Rouge est une gravure sur bois composée de douze blocs en trois rangées de quatre pour une dimension totale de 123 x 222 cm.

Dans la tradition des images de batailles récemment renouvelée par Leonardo avec sa Bataille d'Anghiari, Titien offre une narration complexe. L'image globalement très équilibrée est centrée sur les flots, suffisamment houleux à gauche pour engloutir toute une armée de cavaliers et suffisamment calmes à droite pour mener les réfugiés Israélites sur une côte paisible.

Moïse dirige cette opération épique avec sa longue baguette. Près de lui, un chien défèque, symbolisant le fait que l'ennemi ne mérite que le mépris. Ce détail témoigne de la haine des Vénitiens pour les troupes Impériales à l'époque de la guerre de la Sainte Ligue.

Les jointures entre les douze blocs sont extrêmement précises et le graveur anonyme, qui n'était probablement pas l'artiste lui-même, a assemblé les douze feuilles avec le plus grand soin. Cet exploit technique est peut-être unique en son genre à cette époque.

Les exemplaires complets survivants sont extrêmement rares. L'un d'eux caractérisé par un très beau contraste a été vendu pour $ 850K incluant premium par Christie's le 30 janvier 2013 sur une estimation basse de $ 250K. Le 25 janvier à New York, Christie's vend un autre exemplaire caractérisé par une belle uniformité d'exécution, lot 77 estimé $ 200K.

De Daimler à Mercedes-Benz

La fusion de Daimler et Benz en 1926 n'interrompt pas la ligne de produits Mercedes. Une spécialité de Daimler était d'équiper ses voitures Mercedes de compresseur Roots.

Le haut de gamme était constitué depuis 1924 par les modèles 24/100/140 et 15/70/100. Une variante sportive 24/110/160 est introduite en 1926. Cette dénomination qui peut sembler bizarre aujourd'hui indique successivement la puissance fiscale et la puissance réelle en chevaux-vapeur sans et avec compression.

Poussée par le prestige des compétitions, la puissance croît. La nouvelle société Mercedes-Benz introduit le Typ S (Sportwagen) en 1927 et le Typ SSK (Super Sport Kurz) pour la compétition en 1928. Le Typ S est généralement équipé de l'énorme moteur de 6,8 litres.

En matière de carrosserie l'usine de Sindelfingen offre le haut de gamme mais le client peut aussi acheter le châssis et faire réaliser la carrosserie par un artisan.

Une Typ S 26/120/180 de 1927 par Sindelfingen a été vendue pour $ 5M incluant premium par Gooding en août 2011. Une voiture de même puissance carrossée en roadster torpedo par Saoutchik a été vendue pour $ 8,3M incluant premium par RM Auctions le 17 août 2013.

Le 19 janvier à Scottsdale, Bonhams vend une Mercedes-Benz Typ S 26/120/180 faite en 1928 qui a conservé son moteur d'origine. Elle a été carrossée en sports tourer à Berlin par Erdmann et Rossi. Elle est estimée $ 5M, lot 54.

26 déc. 2016

Le Dernier Spezial Roadster

La voiture de luxe commence à adopter une apparence plus moderne en 1939, avec Alfa Romeo et Mercedes-Benz. La guerre interrompt cet élan.

Le 20 janvier à Phoenix, RM Sotheby's vend une Mercedes-Benz 540K Spezial Roadster. Terminée en août 1939 sur commande spéciale et livrée à son propriétaire à Berlin, cette voiture apparaît comme l'ultime voiture de la plus prestigieuse lignée d'avant-guerre.

Elle est équipée des derniers perfectionnements offerts par Mercedes-Benz incluant la transmission à cinq vitesses. Sa carrosserie unique en son genre réalisée à Sindelfingen marque l'aboutissement des recherches esthétiques destinées à apporter à ce massif roadster à deux places l'élégance d'une voiture de sport.

Après guerre elle est utilisée pendant quelques années à Berlin-Est par des diplomates Soviétiques puis transférée en Russie. Devenue démodée, elle risque d'être délaissée quand un amateur parvient à la passer clandestinement en Suède en 1967. Après ces aventures, son état reste remarquablement authentique avec sa carrosserie et ses équipements d'origine incluant le châssis et le moteur en matching numbers.

Cette voiture a déjà été discutée deux fois dans cette chronique.

Le 20 août 2011, RM Auctions avait réuni cinq Mercedes-Benz démontrant magistralement l'évolution du haut de gamme de cette marque de 1935 à 1939. Dans l'ombre de l'éblouissante 540K Spezial Roadster 1937 de la collection Mann vendue pour $ 9,7M incluant premium, la voiture de 1939 avait été vendue pour $ 4,6M incluant premium sur une estimation basse de $ 3,5M. L'article partagé par Sports Car Digest illustrait ces cinq merveilles.

Son importance spécifique a été mieux valorisée ultérieurement. Vendue pour $ 7,5M incluant premium par RM Auctions le 16 août 2013, elle a ensuite commencé une prestigieuse carrière dans les concours d'élégance. Elle est estimée $ 7,4M dans la prochaine vente, lot 258.

Le Projet Commun de Vincent HRD et Indian

Après la Seconde Guerre Mondiale, tout doit être reconsidéré. Les anciennes sociétés ont des difficultés à adapter leurs produits aux nouvelles demandes de consommateurs désirant entrer dans un monde plus moderne.

En 1948 Phil Vincent, fondateur et patron de Vincent HRD, visite les Etats-Unis. Il rencontre Ralph Rogers, le Président de Indian Motorcycle. Leurs motos sont très différentes. La firme anglaise vient d'introduire la Rapide Series C, suffisamment puissante pour concurrencer BMW. La stratégie d'Indian est orientée vers des petites cylindrées.

Les deux patrons décident de proposer ensemble deux lignes de produits, chacune commençant par un prototype. Deux Indian Chief sont expédiées à l'usine Vincent de Stevenage.

Le premier hybride est la Vindian, avec un moteur Vincent Rapide équipant une Indian Chief. Le résultat n'est pas satisfaisant et le prototype est démantelé.

Le second projet, en 1949, semble plus prometteur. La Indian-Vincent est une Rapide Series C dont les composants les plus visibles comme par exemple le guidon sont extraits de l'Indian Chief. Les clients Américains apprécieront certainement cette puissante moto anglaise avec une apparence américaine.

Tout cela coûte cher. Avant la fin de l'année, Rogers démissionne et Vincent HRD est mis sous séquestre. Le projet Indian-Vincent est abandonné. Indian fait faillite en 1953 et Vincent HRD cesse ses activités en 1955 à cause de fortes pertes.

Le designer de Vincent, Phil Irving, avait été l'ingénieur en charge des deux projets communs. Le prototype Indian-Vincent lui est offert à la fin de 1949 quand il rentre dans son Australie natale. En 2001 un collectionneur Australien est stupéfait de sa dernière acquisition, une Vincent incomplète accompagnée d'équipements Indian. Il découvre l'histoire de cette moto unique en son genre et la reconstitue dans sa configuration de prototype.

La Indian-Vincent est estimée $ 250K à vendre par Bonhams à Las Vegas le 26 janvier, lot 187.

25 déc. 2016

Les Riches Marchands de Rhode Island

Idéalement placée face à l'Océan, la colonie de Rhode Island s'enrichit dans le commerce. John Goddard, qui a son atelier à Newport, est le meilleur fabricant de meubles de la période coloniale et un important fournisseur de la famille Brown établie à Providence.

Les meubles de Goddard sont très élégamment ciselés. Le bureau-bibliothèque livré à Nicholas Brown a été vendu pour $ 12,1M incluant premium par Christie's en juin 1989.

Pour la même famille, Goddard a produit plusieurs exemplaires de sa table à thé en acajou au plateau finement ourlé. La transaction entre Goddard et John Brown est documentée en 1760. Nicholas Brown commande une table à son tour et la reçoit en 1763.

Vers 1765 Nicholas a besoin d'une autre table. Le riche marchand n'est pas content des délais d'exécution de Goddard pour la commande précédente. Le second meuble est une réplique réalisée par un concurrent non identifié. Les tiroirs seront ajoutés autour de 1800, après la mort de Nicholas Brown.

Les deux tables ont été conservées dans la descendance du premier propriétaire, à un moment dans deux branches de la famille, et ont été réunies à nouveau en 1970. La table attribuée à Goddard a été vendue pour $ 8,4M incluant premium par Sotheby's le 22 janvier 2005. La réplique est estimée $ 800K à vendre par Sotheby's à New York le 21 janvier, lot 4231.

La Pagode Anglaise

Agrémentées d'automates, les pendules anglaises et les montres suisses sont très appréciées à la cour impériale des Qing à la fin du XVIIIème siècle de notre calendrier. Des productions sont réalisées spécifiquement pour cette exportation, bientôt suivies d'un atelier de fabrication d'horloges à automates à Guangzhou. Cette industrie est malheureusement très peu documentée.

Le 21 janvier à Pittsfield MA, Fontaine's vend une horloge anglaise conçue pour plaire aux Chinois, lot 118 estimé au-delà de $ 800K. Voici le lien vers le communiqué de presse.

Sa forme est inspirée de la tour de porcelaine ou pagode de Nankin, créée sur demande de l'empereur Yongle des Ming pour être le chef d'oeuvre de la dévotion Bouddhiste. Cet élégant monument détruit par les rebelles Taiping entre 1856 et 1860 était constitué de neuf niveaux de surfaces décroissantes pour une hauteur totale de 80 mètres. Il fut longtemps le plus haut bâtiment du monde, situé à Nankin qui était la plus grande ville du monde.

La pendule à vendre a été récemment trouvée dans un sous-sol. Elle a été nettoyée et est en état de fonctionnement. L'automate rétrécissant les niveaux est déclenché toutes les deux heures ainsi qu'une musique exécutée avec des clochettes disposées à tous les niveaux sur une mélodie qui était populaire au temps des Qing. La hauteur totale de l'instrument en position déployée est d'environ 1,25 m.

Cette horloge n'est pas unique : un exemplaire similaire a été exposé à Macao en 2004. On n'en sait pas plus sur ses origines, certainement antérieures au développement des ateliers d'horlogerie des Qing. Aucune imitation Chinoise n'est indiquée au catalogue de la maison de ventes.

Depuis un an Fontaine's a offert à plusieurs reprises des horloges Chinoises. Une horloge faite à Guangzhou au XIXème siècle a été vendue pour $ 1,27M incluant premium le 21 mai 2016.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Fontaine's pour introduire l'horloge anglaise :

La Jaguar Type E Lightweight

Jaguar développe un successeur de la très prestigieuse Type D. Un prototype est engagé aux 24 heures du Mans en 1960. Quand le Type E est lancé commercialement en 1961, Enzo Ferrari considère que c'est la plus belle voiture jamais faite. Elle anticipe cependant d'un an seulement le chef d'oeuvre de la marque Italienne, la 250 GTO.

Jaguar vise la compétition en catégorie GT en laissant filtrer l'information d'un Type E Lightweight en alliage d'aluminium. Il semble évident a posteriori que cette ambition n'était pas prioritaire. 18 châssis sont préparés mais seulement 12 voitures sont assemblées : le premier prototype engagé à Silverstone en mai 1962 est suivi par la production simultanée de 11 unités en 1963.

Les concurrents ont progressé plus vite que Jaguar. Il est trop tard. Si elle était sortie un an plus tôt, la Jaguar Type E Lightweight aurait pu glaner les premières places malgré la fragilité de son moteur. Jaguar perd sa motivation, refusant d'écouter les suggestions d'améliorations de ses clients. Les six derniers châssis de la série de 18 seront exhumés en 2014 pour une opération de prestige.

L'une des 11 voitures assemblées en 1963 est vendue à Bob Jane et obtient des succès honorables dans les compétitions Australiennes. Elle est restée dans un remarquable état d'origine avec environ 6500 Km au compteur. Elle n'a jamais été restaurée ni réparée à l'exception du remplacement du moteur en 1966.

Cette voiture sera vendue par Bonhams à Scottsdale le 19 janvier, lot 24. L'estimation entre $ 7,5M et 8,5M annoncée dans le communiqué de presse du 1er décembre n'est pas confirmée dans le catalogue. Ce prix est peut-être insuffisant pour ce très authentique exemple d'une des plus belles voitures de son temps, justifiant également d'un bon historique de compétition.

24 déc. 2016

Le Trésor du SS Central America

La Ruée vers l'or de Californie a nécessité le développement d'une logistique pour exploiter le précieux métal. Les essayeurs, localisés à San Francisco, Sacramento et Marysville, purifient l'or et le conditionnent en lingots. Ils sont responsables de la garantie sous forme d'une inscription sur le lingot incluant le poids en oz (ounces), la pureté et la valeur en US dollars.

Les lingots d'or sont acheminés par bateau jusqu'à New York en passant par Panama. En septembre 1857 le naufrage du SS Central America pris dans une tornade au large des côtes de la Caroline avec une cargaison de 9,1 tonnes génère une pénurie d'or catastrophique.

Les essayeurs travaillaient dans la discrétion et leurs sociétés étaient souvent de courte durée. L'exploration de l'épave à partir de 1986 a apporté des informations inédites sur leurs réalisations.

Trois essayeurs dominent le trésor du SS Central America. Les deux plus importants sont Kellogg and Humbert et Harris, Marchand. Connu aussi pour ses créations de monnaies, Augustus Humbert avait précédemment participé à la création du bureau officiel, l'US Assay Office de San Francisco. Une brique valorisée à $ 17,433.57 par Kellogg and Humbert a été vendue pour $ 8M en vente privée en 2001.

En plus du poids, la pureté est une caractéristique essentielle qui démontre le savoir faire de l'essayeur. Un lingot valorisé à $ 3,389.06 par Harris, Marchand par un poids de 174.04 ounces et une pureté sensationnelle de .942 a été vendu pour $ 900K incluant premium par Stack's Bowers le 9 août 2012.

L'opération du troisième essayeur, Justh and Hunter, a été très brève, de 1855 à 1858. Avec une expérience préalable très limitée en métallurgie, ils avaient réussi à obtenir industriellement une des meilleures puretés en utilisant un procédé parisien à base de gaz chaud.

Le 5 janvier à Fort Lauderdale, Heritage vend cinq lingots récupérés du SS Central America. Les plus importants sont un lingot de 327.97 ounces et pureté .909 valorisé à $ 6162.78 par Justh and Hunter, lot 6146, et un lingot de 152.96 ounces et pureté .886 valorisé à $ 2801.49 par Kellogg and Humbert, lot 6148.

Une Packard pour Al Jolson

Avant la Grande Dépression, Packard domine le marché de la voiture Américaine de luxe. Le groupe Cord incluant la marque Duesenberg est son principal concurrent avec des voitures de très haut de gamme. Cadillac et Chrysler sont aussi sur ce marché.

Une des raisons du succès de Packard est la régularité de ses modèles qui évoluent peu, sans surprise pour les clients. La différenciation des châssis par séries séquentielles permet d'apporter quelques améliorations sans chambouler la désignation des modèles.

En 1932, malgré toute sa prudence, la marque doit réagir. La configuration de moteur en V12 nommée Twin Six, qui avait fait le succès de Packard autour de 1920, réapparaît. La nouvelle Packard Twin Six devient plus logiquement la Packard Twelve quelques mois plus tard, certainement pour éviter toute confusion avec les modèles périmés.

La même année, Packard imite ses concurrents par une autre avancée. Avec la coopération du carrossier Raymond Dietrich, Packard offre désormais à ses riches clients des carrosseries sur commandes spéciales qui seront réalisées à l'unité et souvent copiées en très petite quantité.

Al Jolson est une des personnalités les plus populaires du music-hall, resté légendaire pour sa participation au tout premier film sonore, The Jazz Singer, en 1927. Il se laisse tenter par cette nouvelle offre de Packard.

Le 20 janvier à Scottsdale, Gooding vend au lot 038 la Twin Six Packard 906 de la neuvième série carrossée en 1932 en sedan décapotable pour Jolson. Voici le lien vers le communiqué de presse. Avec son pare-brise divisé en V, cette imposante limousine prend une apparence sportive qui en fait un chef d'oeuvre de Dietrich.

La collaboration entre le fabricant et le carrossier atteint son point culminant en 1934. Dans un style similaire au sedan, une prestigieuse victoria décapotable de la onzième série est restée invendue à RM Auctions le 10 mars 2012 en raison d'un prix de réserve excessif. Egalement de la onzième série, un élégant coupé a été vendu pour $ 4,6M incluant premium par RM Sotheby's le 2 mai 2015.

18 déc. 2016

Paris au Temps des Suffragettes

Le 8 janvier à Newport Beach CA, Theriault's vend 400 lots provenant de la collection du Musée de la Poupée à Paris. Parmi elles une poupée Albert Marque apporte une information nouvelle sur ce modèle et son message. Elle est estimée $ 120K, lot 28.

Les poupées Albert Marque sont un modèle unique de 56 cm de haut dont environ cent pièces ont été habillées en garçon ou fille par la couturière Margaine-Lacroix, constituant une histoire du costume.

Ces pièces sont numérotées mais n'ont pas été documentées ni listées. Elles ont été dispersées après l'exposition Margaine-Lacroix en 1915 et malgré leur qualité il est bien difficile de construire une vision globale de cette réalisation qui était unique en son genre.

La poupée à vendre est une des premières, avec le numéro de série 5. Contrairement à ses soeurs passées récemment en vente, elle ne raconte ni l'histoire ni le théâtre : elle est une suffragette, identifiée comme Mrs Haverfield. Elle porte un manteau tous temps qui permet une activité de plein air et est accompagnée de deux autres costumes dont l'un porte la marque de Margaine-Lacroix.

Malgré la guerre, Margaine-Lacroix était donc attentive aux évènements sociaux internationaux. Les suffragettes mènent des actions violentes en Angleterre et aux Etats-Unis mais ne sont pas actives en France.

Evelina Haverfield est l'exemple d'une suffragette anglaise née dans la petite aristocratie et qui s'était récemment radicalisée. L'expression réfléchie de la tête conçue par Albert Marque, volontairement accentuée par des yeux trop grands et une petite bouche, convient parfaitement à la concentration de Mrs Haverfield sur ses positions sociales avancées.

Présentée avec sympathie, cette poupée démontre une attirance de Margaine-Lacroix pour la promotion de la femme. Les suffragettes Britanniques obtiendront le droit de vote trois ans plus tard, suivies aussitôt par les Américaines. La jolie suffragette de Margaine-Lacroix n'a pas eu d'influence : les femmes françaises ont attendu le droit de vote jusqu'en 1944.

Naissance du Yen

Les Japonais étaient las de leur civilisation arriérée. Le début de l'ère Meiji en 1867 est l'occasion de rejoindre le monde moderne.

Un nouveau système monétaire est indispensable pour mettre fin au monnayage archaïque de la période Tokugawa. L'appellation de la nouvelle référence, le yen signifiant simplement 'pièce ronde', démontre bien l'étendue du retard Japonais par rapport aux autres monnaies du monde. La fermeture définitive de l'usine Britannique de Hong Kong en 1868 est une aubaine pour les Japonais qui acquièrent cet excellent matériel de production et l'installent à Osaka.

Des pièces d'essais sont réalisées en Meiji an 3. Les pièces d'or de 20 yen et 10 yen sont convaincantes. Leurs figures, avec d'un côté des dragons centrés dans un pourtour d'inscriptions et de l'autre côté un soleil radiant flanqué de bannières et de chrysanthèmes, sera réutilisé pendant plusieurs années. Le nouveau système devient officiel en Meiji an 4.

Une production de prestige est effectuée en Meiji an 13, 1880 de notre calendrier, incluant en faibles quantités toutes les dénominations en or, argent et cuivre sauf la trop petite 1 rin valant 1/1000 yen, Cet ensemble de 13 variétés était certainement destiné à rester groupé à l'usage de cadeaux. Aucun ensemble complet n'a été conservé en mains privées et les pièces individuelles sont devenues rares du fait des fontes liées aux évènements tragiques du XXème siècle.

Les deux plus grosses pièces d'or sont les plus intéressantes. La collection du Dr Jacobs, dispersée par Heritage en septembre 2011, incluait une 20 yen an 13 gradée PF 63 par NGC, vendue pour $ 230K incluant premium, et une 10 yen an 13 de même grade, vendue pour $ 253K incluant premium.

Un collectionneur a réuni 11 pièces an 13 parmi les 13 possibles. Cette collection est dispersée par Heritage à New York le 9 janvier. La 20 yen gradée PF 64 Cameo par NGC, est estimée $ 180K, lot 34340. La 10 yen de même grade est estimée $ 150K, lot 34339.

Ferrari avec Lampredi et Vignale

Enzo Ferrari était extrêmement exigeant mais son très bon choix de collaborateurs et de sous-traitants a assuré son succès au début des années 1950.

Aurelio Lampredi développe le moteur V12 de Ferrari en augmentant la puissance. La marque peut désormais développer une ambition légitime en Formule 1 et en course d'endurance tout en aguichant la clientèle privée des voitures de sport.

En 1950 la Ferrari 340 équipée d'un moteur Lampredi 4,1 litres est le premier modèle offrant une version America. Par économie de moyens pour la très récente marque, certaines voitures plus anciennes sont reconfigurées en 340 America. La culmination de cette ligne de produits est la 410 Superamerica avec un Lampredi de 5 litres, sortie en 1955.

Ferrari utilise un réseau de sous-traitants pour la carrosserie : Vignale, Touring, Ghia. L'élite de cette gamme est équipée en barchetta ou en spider avec un design minimaliste conçu pour l'efficacité. Sur un total de vingt-deux 340 America, trois voitures reçoivent une configuration exclusivement Competizione.

Construite en 1951, une 340 America a été vendue pour € 7,3M incluant premium par RM Sotheby's le 14 mai 2016. Elle avait conservé son moteur d'origine et sa carrosserie avait été récemment rétablie dans sa configuration Le Mans 1951 en barchetta Touring.

Le 19 janvier à Scottsdale, Bonhams vend une 340 America de 1952 équipée de son moteur d'origine et rétablie en 2000 dans sa configuration Mille Miglia 1952 en spider competizione Vignale. Elle est estimée $ 7,5M, lot 44.

L'image de cette voiture dans sa carrosserie actuelle est partagée sur Wikimedia.
Attribution : By paPisc from Bologna (178 293XUCUploaded by High Contrast) [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

Ferrari 340 America Spyder Vignale at Mille Miglia 2012

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Petrolicious et Bonhams :

14 déc. 2016

Une Coiffure Délicate

Le chignon en double éventail des femmes du groupe ethnique Luba du Congo fut une mode qui dura plusieurs décennies autour de 1900. Il fallait environ cinquante heures pour réaliser cette coiffure spectaculaire et encombrante qui était forcément réservée à une élite.

Pour conserver cette coiffure pendant deux ou trois mois, la femme Luba dormait avec un appuie-tête. Ces petits accessoires sont l'exemple exceptionnel d'un type d'objet qui atteint les sommets de la créativité tribale Africaine sans être mystique.

Le coussin en bois légèrement incurvé est positionné à 17 cm de hauteur par une ou deux figures caryatides portant le double chignon. Les spécialistes reconnaissent six variantes iconographiques regroupées en deux styles qui sont l'oeuvre de deux artistes différents répertoriés ensemble sous le nom de Maître de la Coiffure en Cascade.

Par sa fonction même cet objet devait être robuste sans être lourd. Le Maître de la Coiffure en Cascade a obtenu des équilibres plaisants entre la matière et le vide, que la caryatide soit centrale ou duale.

L'un de ces modèles connu en quatre exemplaires est composé de deux figures assises face à face. Les bras tendus entre les deux personnages apportent une impression de grande sympathie tout en formant une élégante entretoise.

L'une de ces pièces a été vendue pour € 1,35M incluant premium par Sotheby's le 6 juin 2005 sur une estimation basse de € 200K.

Un exemplaire est à vendre à Drouot (Paris) le 15 décembre par Millon en coopération avec Christie's. Charles Ratton l'avait donné à son épouse qui l'a conservé pendant un demi-siècle. Il est estimé au-delà de € 500K, lot 40 sur le catalogue partagé par Drouot.


11 déc. 2016

Victoria et le Lion

William Wyon est depuis 1828 graveur en chef à la Royal Mint. En 1834 il réalise un portrait de l'héritière présomptive du trône d'Angleterre, la princesse Alexandrina Victoria âgée de 15 ans.

La jeune femme encore célibataire devient en juin 1837 la reine Victoria. Wyon réalise le portrait à la tête jeune qui est utilisé sur les monnaies Britanniques à partir de 1838 et sur les timbres postes dès leur première émission en 1840. La très large dissémination de cette figure contribue à ramener une indéniable sympathie du public las des scandales des générations précédentes des Royals.

La pièce d'or de £ 5 de 1839 est le chef d'oeuvre de Wyon. La face est le portrait à la tête jeune, inscrit 'Victoria DG (pour Deo Gratias) Britanniarum Regina FD (pour Fidei Defensor)'. Le revers montre la scène d'Una et le Lion avec Victoria dans le rôle d'Una et l'inscription 'Dirige Deus Gressus Meos' (Que le Seigneur dirige mes pas).

Una est l'allégorie de la Vraie Eglise dans un poème de 1590 par Spenser. La réutilisation de cette figure par Wyon pour symboliser l'espoir d'une saine et forte redirection de la monarchie Britannique restera extrêmement populaire en Angleterre pendant tout le règne de Victoria.

A cette époque l'habitude est déjà prise d'utiliser les pièces de première frappe d'une nouvelle édition monétaire pour offrir en prestige et pour vendre aux numismates. Le 13 janvier à New York, Stack's Bowers vend au lot 2477 une collection complète des quinze pièces émises par la Royal Mint en 1839, du farthing au sovereign.

Il apparaît évident que cet ensemble a été constitué dès l'origine et n'a jamais été séparé. Ces pièces ont une similitude de patine laissant supposer qu'elles ont été longtemps conservées dans une même boîte et elles ont été examinées ensemble par NGC qui les a gradées entre Proof-63 et Proof-66. La £ 5 Victoria-Una est une pièce magnifique Proof-63 Ultra Cameo. Le lot est estimé au-delà de $ 200K.

4 déc. 2016

Dans la Poche du Chasseur

Patek Philippe dépose un brevet en 1889 pour le mécanisme du calendrier perpétuel. Lentement mais surement la marque Suisse crée le marché des montres de poche à grande complication. Dans les premiers temps l'activité reste confidentielle et sur commande spéciale.

Le spécimen Palmer, réalisé en 1898 et vendu en 1900, est une découverte récente. Cette montre a été vendue pour $ 2,25M incluant premium par Christie's le 11 juin 2013.

Le spécimen Allen, commandé en 1904 et livré en 1905, vient de faire surface. Cette montre est estimée $ 400K à vendre par Christie's à New York le 6 décembre, lot 42.

Ses complications incluent le calendrier perpétuel, le chronographe à rattrapante, la répétition des minutes, les phases de la lune. Faite sur commande, elle est le seul cas connu d'une montre de poche Patek Philippe de grande complication dans un boîtier de chasseur (hunter case) également appelé style Louis XVI, signifiant qu'elle est équipée d'un capot métallique protégeant le cadran contre la poussière.

Sur le pourtour du cadran, le nom de la cliente, C.B.C. Allen, remplace les chiffres des heures. La montre offre également un portrait de cette dame gravé à l'intérieur du couvercle et une dédicace à son mari le Dr Allen à Shreveport, Louisiane.

Patek Philippe avait dans sa clientèle un joaillier de St. Louis, Missouri et était présent en 1904 à l'exposition universelle organisée dans cette ville. La très inhabituelle identification du client dans le cadran, précédemment réalisée sur deux autres montres de poche à hunter case livrées à ce client, apparaît comme une éphémère fantaisie locale.

Patek Philippe était décidément très actif en 1904. La première montre à grande complication à l'usage de James Ward Packard date également de cette année-là.

Acajou et Galuchat

L'Art Déco français atteint son apogée à Paris avec un grand évènement spécialisé intitulé Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes.

Cette ambitieuse exposition est ouverte d'avril à octobre 1925 sur le modèle des Expositions Universelles. Le succès auprès du public est considérable. La France apparaît comme le promoteur d'un luxe nouveau. L'architecture et le meuble sont inspirés des avant-gardes artistiques. Les formes sont simplifiées, les proportions sont équilibrées et l'utilisation de bois et cuirs rares est encouragée.

L'un des pavillons simule Une Ambassade Française, sous le patronage du ministère des Beaux-Arts. Chaque pièce est confiée à un décorateur différent, sélectionné parmi les meilleurs de leur spécialité : Mallet-Stevens, Jourdain, Chevalier, Groult, Chareau, avec également la participation active de Ruhlmann.

André Groult conçoit la Chambre de Madame de cette ambassade imaginaire. Son cabinet anthropomorphe libère ce type de meuble de rangement des contraintes des lignes droites. La commode est en acajou entièrement couvert de galuchat blanc. L'acajou a été choisi parce que ce bois est suffisamment fort pour résister à la rétraction de la peau de raie.

Une Américaine résidant à Paris est séduite par cette réalisation et commande à Groult un ensemble similaire qui sera réalisé entre 1926 et 1928. La commode 90 x 131 x 47 cm réalisée par Chanaux et Pelletier est gainée de galuchat vert à gros grains disposé sur chaque pièce de bois en un motif de triangles rayonnants qui est un superbe exemple d'art abstrait pointilliste.

La commode verte a été vendue pour € 1,25M incluant premium par Christie's dans la vente de la prestigieuse collection Dray le 8 juin 2006, sur une estimation basse de € 250K. Elle est estimée $ 700K à vendre par Sotheby's à New York le 14 décembre, lot 259.

3 déc. 2016

La Bible traduite en Massachuset

La Nouvelle Angleterre est peuplée par les Puritains qui fuient l'Angleterre des Stuart. Ils organisent les colonies selon leurs principes religieux. Le vent tourne avec la révolution régicide de 1649. Le parlement anglais désormais tout-puissant prend des dispositions nouvelles.

Le roi Charles I est exécuté en janvier 1649. Le 27 juillet, le Parlement émet l'Acte pour la promotion et la propagation de l'Evangile de Jesus Christ en Nouvelle Angleterre. Les Indiens sont désormais considérés comme des êtres humains qu'il faut empêcher de se fourvoyer. Les missionnaires seront financés par une Corporation anglaise sans intervention de l'administration coloniale.

Arrivé en 1631 dans la Massachusetts Bay Colony, John Eliot consacre toute sa longue vie à l'évangélisation des Indiens. La langue Massachuset n'a rien de commun avec l'anglais et n'est pas écrite. Eliot comprend qu'il est illusoire d'utiliser l'anglais pour convertir les Indiens. Il établit une transcription phonétique d'un dialecte Massachuset local, le Natick, et traduit la Bible de Genève.

Ce travail occupe Eliot pendant quatorze ans. Le Nouveau Testament est prêt en 1661 et l'Ancien Testament deux ans plus tard. Pendant ce temps, dans la suite du Bay Psalm Book publié à Cambridge en 1640, l'impression se développe en Amérique. La Bible Natick de John Eliot est imprimée en 1663 sur une nouvelle presse installée en 1659, également à Cambridge.

Cette Bible Indienne est la toute première Bible imprimée en Amérique. Elle est aussi et surtout le seul exemple d'un livre imprimé pour établir une communication avec un groupe illettré. Le seul travail similaire est la traduction de la Bible en langue Gothique par Ulfilas 1300 ans plus tôt.

Eliot avait vu juste et le succès de sa Bible est considérable. En 1674, la population Chrétienne des Indiens Massachuset est estimée à 1400 personnes, converties par la Bible traduite pour leur usage par Eliot.

Ce livre avait été édité en vue d'une utilisation intensive et la plupart des exemplaires ont été lus jusqu'à l'usure totale. Un exemplaire resté propre auquel on peut seulement reprocher une décoloration du papier est estimé $ 175K à vendre par Sotheby's à New York le 5 décembre, lot 140.

30 nov. 2016

Heures pour la Maison Tudor

Le 6 décembre à Londres, Sotheby's vend un manuscrit enluminé à usage anglais, lot 28 estimé £ 1,5M. Ce livre sur vélin 23 x 16 cm a appartenu au XXème siècle aux marquis de Bute et est connu sous le nom de Bute Hours.

Il contient environ 50 grandes illustrations d'une très grande qualité qui n'ont pas d'équivalent dans les livres anglais. Du fait de cette absence de point de comparaison les spécialistes doivent chercher des informations dans les détails de son contenu.

Une datation dans les vingt premières années du XVIème siècle paraît incontestable. A cette époque les enluminures atteignent une qualité sans précédent dans les Flandres, dans une fuite en avant face aux progrès des livres imprimés.

Le livre a été réalisé pour un membre de la cour des Tudor. Il montre en saint le feu roi Henri VI pour qui Henri VII s'efforçait sans succès d'obtenir une canonisation. Le dédicataire et sa famille sont montrés sur de nombreuses images. L'hypothèse selon laquelle il pourrait être le futur roi Henri VIII était considérée au XIXème siècle.

Surtout, la place prééminente parmi les saints est accordée à St Roch, invoqué contre la peste. En 1499 et 1500 cette maladie infecte Londres et le roi Henri VII trouve un refuge temporaire à Calais. La peste épargne ensuite Londres jusqu'en 1537, qui est une date bien trop tardive pour les techniques picturales utilisées dans ce manuscrit.

Un autre saint listé dans ce livre d'heures est le Gallois Armel, entré au calendrier en 1498. La famille Tudor était en partie d'origine Galloise.

En l'absence d'autres éléments significatifs la date de 1500 peut être acceptée. Si la référence à St Roch est un remerciement et non un appel, l'ouvrage peut cependant être légèrement ultérieur. L'identification de l'atelier ne fait l'objet d'aucune hypothèse. Je pense qu'une origine flamande ne devrait pas être écartée, à corréler avec l'exil temporaire du roi.

Le Moment Décisif de Neil Leifer

Neil Leifer devient photographe de sports avant même d'avoir 20 ans. Ses cadrages sont spectaculaires et le magazine Sports Illustrated publie régulièrement ses photos. Avec son Rolleiflex il travaille déjà en diapositives couleurs Ektachrome alors que la plupart des autres professionnels sont encore au noir et blanc.

Le match revanche de championnat du monde de boxe poids lourds entre Mohammed Ali et Sonny Liston a lieu le 25 mai 1965 à Lewiston. Leifer obtient une accréditation de presse mais il est bien jeune et doit laisser les meilleures places à ses concurrents.

Le match prend fin de façon soudaine au milieu du premier round. Liston tombe au tapis par suite d'un coup terrible d'Ali que personne n'a réellement vu. Cette situation n'est pas impossible du fait de la rapidité des mouvements dans un corps à corps mais Ali lui-même est surpris. Liston est à terre. Ali hurle : "Lève-toi et combat, minable !".

Liston reste au sol deux secondes de trop. Ali a gagné. Le soupçon d'abandon de Liston par tricherie ne sera jamais levé. La pression de groupes d'influence liés à sa mauvaise vie a été supposée mais non démontrée. Fort heureusement Ali est un grand champion qui méritait de conserver son titre et sa réputation n'est pas ternie.

La photo prise par Leifer à Lewiston est parfaite : il a capté le moment d'intense tension du cri d'Ali. Le champion vu en pleine face est surpuissant dans un cadrage aéré qui donne une dimension dramatique. Ali tourne le dos aux autres photographes et on voit entre les jambes du champion le rival de Leifer, Herb Scharfman.

Leifer suit Ali pendant toute la carrière du champion. Il réalise un tirage dye-transfer 50 x 60 cm de la photo de Lewiston et l'encadre dans un format 64 x 92 cm avec d'autres documents qui incluent une dédicace d'Ali : "Thank you for such a great picture". Effectivement cette photo est la meilleure preuve de l'honnêteté d'Ali dans le match décisif. L'un des documents est daté 2008, correspondant probablement aussi à la date du dye transfer et du montage.

Cette photo est à vendre par Guernsey's à New York le 3 décembre, lot 1221 ici lié sur la plate-forme d'enchères LiveAuctioneers.

Le Dernier Coupé LaFerrari

La dernière Ferrari Enzo était hors commerce. La production avait été fixée à 349 unités plus tard étendue à 399. Une voiture supplémentaire avec des options uniques a été construite en 2005 et offerte au pape. Cette Enzo avec 179 Km au compteur a été vendue par RM Sotheby's le 13 août 2015 pour $ 6M incluant premium, très au-delà du prix habituel pour ce modèle.

En fixant le nombre d'exemplaires du coupé LaFerrari à 499 exemplaires, Ferrari prévoyait de toute évidence une opération promotionnelle similaire. La production commerciale a été effectuée de 2013 à 2015 et la 500ème LaFerrari a été annoncée en 2016.

2016 a été une année terrible pour l'Italie. Le 500ème coupé fait l'objet d'une vente aux enchères de charité à l'initiative de Ferrari pour aider l'état Italien à la reconstruction des régions ravagées par les tremblements de terre. L'acquéreur sera ainsi le seul à posséder une LaFerrari neuve sans avoir été inscrit sur la liste des clients acceptés par Ferrari avant le lancement de la production.

La vente est réalisée par RM Sotheby's le 3 décembre à Daytona. Voici le lien vers le communiqué de presse.

Deux LaFerrari ont été vendues aux enchères en Californie en août 2016. La première était un exemplaire ordinaire vendu pour $ 3,7M incluant premium par Bonhams. La seconde était une exceptionnelle Nero Opaco vendue pour $ 4,7M hors frais par Mecum.

27 nov. 2016

La Passion de William Tyndale

William Tyndale a la réputation d'être un très bon linguiste et est un admirateur d'Erasme. Le retour à l'étude des Saintes Ecritures dans leur version la plus originale est le combat de toute sa vie. Comme Wycliffe un siècle et demi plus tôt, Tyndale avait voulu que les Ecritures soient compréhensibles par le peuple et fustigeait les abus de l'aristocratie.

Dès 1524 il avait choisi de s'exiler sur le continent, pour des raisons de sécurité mais aussi et surtout parce que la possession de textes en Hébreu était interdite en Angleterre depuis l'Edit d'Expulsion des Juifs en 1290.

Traduit du grec, le Nouveau Testament de Tyndale est édité en 1526. Les exemplaires exportés en Angleterre sont brûlés par l'évêque de Londres dans de spectaculaires processions humiliantes de pénitents qui accroissent par contre-coup la notoriété du traducteur.

Tyndale travaille ensuite à une traduction du Pentateuque directement de l'Hébreu qui est publiée à Anvers en 1530, réutilisant les illustrations de Holbein pour un Ancien Testament publié à Bâle en 1524.

Le Pentateuque de Tyndale est extrêmement rare. Huit exemplaires seulement ont survécu. Le seul exemplaire restant en mains privées est estimé $ 300K à vendre par Sotheby's à New York le 5 décembre, lot 44.

Condamné pour hérésie par l'inquisiteur de Charles Quint, William Tyndale est étranglé et brûlé à Vilvorde en 1536. Il avait écrit un pamphlet en 1530 contre le premier divorce de Henri VIII mais le roi avait besoin de supports moraux contre ses adversaires ecclésiastiques. Dès 1538 l'utilisation de la Bible de Tyndale est recommandée officiellement à tous les anglais.

La Bible Wycliffite

Le philosophe et théologien John Wycliffe réfutait le pouvoir de la papauté et la corruption des moines en argumentant par le fait que cette situation n'était pas prévue par les Saintes Ecritures. La vérité théologique doit être trouvée par la lecture des textes et non par la prédication des prêtres.

A son époque où le peuple était illettré toutes les élites comprenaient le latin aussi bien que leur langue vernaculaire. Son projet de traduire la Vulgate en Middle English est essentiellement un défi social.

Une première équipe à laquelle Wycliffe apporte sa participation directe traduit la Vulgate en mot à mot. Une autre équipe travaille en parallèle en sa présence à une version plus compréhensible.  La première (Earlier version) est achevée juste avant la mort de Wycliffe survenue en 1384 et la seconde (Later version) est achevée en 1388.

Les équipes de Wycliffe n'ont pas altéré les Ecritures et ses Bibles sont inattaquables. Le haut clergé est furieux. Les paysans en révolte prennent comme modèles les positions anti-aristocratiques de Wycliffe et sa condamnation posthume pour hérésie devient inévitable. Quand elle est prononcée formellement en 1415 par le concile de Constance, c'est trop tard : la Later version est déjà très appréciée des théologiens et sa prohibition sera inefficace.

Le 5 décembre à NewYork, Sotheby's vend un manuscrit complet sur vélin 21 x 15 cm du Nouveau Testament dans la Later Version, lot 9 estimé $ 500K. Il est daté de la première moitié du XVème siècle par le catalogue et plus précisément vers 1430 par le communiqué de presse. Un autre manuscrit de description et date similaires a été vendu par Christie's le 30 avril 2008 pour £ 334K incluant premium valant $ 660K à cette époque.

Le Grenier de Kenwood

La gloire est venue très vite et très fort pour les Beatles. Ils doivent protéger leur vie privée contre les foules délirantes. En 1964 John Lennon achète Kenwood, une grande maison dans le style imitation Tudor à Weybridge.

John réside pendant quatre ans à Kenwood avec sa femme Cynthia et leur fils Julian né en 1963. Kenwood connaît une vie intense autour de la musique et de la drogue. Les Beatles sont las des concerts en public et veulent perfectionner leurs chansons qui seront ensuite enregistrées en studio. L'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, en 1967, est le plus grand succès du groupe.


John aime écrire ses chansons dans le grenier à Kenwood où il a installé deux pianos, l'un de marque Bechstein et l'autre de marque John Broadwood and Sons. 


Le Broadwood, un piano droit fabriqué vers 1872, a certainement été son piano préféré pendant la phase de préparation de Sgt. Pepper. Avant de le donner à un ami, John lui appose une petite plaque indiquant "On this piano was written: A Day in the Life, Lucy in the Sky with Diamonds, Good Morning, Good Morning, Being for the Benefit of Mr. Kite and many others. John Lennon. 1971".


John avait raison, cet instrument fait partie de sa légende. Quand Julian est revenu de l'école un soir de 1967 avec son célèbre dessin d'enfant désignant Lucy, il est facile d'imaginer John griffonnant le premier brouillon de sa chanson avant de se ruer sur son Broadwood.


Ce piano est estimé $ 1,2M à vendre par Sotheby's à New York le 10 décembre, lot 75.


26 nov. 2016

Etude de Couleurs des Montagnes Suisses

Zhang Daqian quitte la Chine continentale après la seconde guerre mondiale pour des raisons politiques. Ce parfait connaisseur des arts graphiques Chinois voyage désormais beaucoup.

Au Brésil où il fixe sa résidence en 1953 ou lors de fréquentes visites de tourisme dans les Alpes Suisses, il découvre des paysages qui n'existent pas en Chine. Il développe au milieu des années 1960 un style pictural entièrement nouveau basé sur des éclaboussures de couleurs pour exprimer de mémoire cette nouvelle expérience sensorielle avec une spontanéité d'exécution inspirée de l'Action Painting.

Pour ces vues, Zhang utilise parfois de très grands formats. Le 4 décembre à Beijing, Poly Auction vend au lot 2030 une encre et couleurs sur soie 173 x 344 cm sur le thème de la montagne Suisse enneigée.

Cette oeuvre réalisée en 1965 est une des premières de cette nouvelle phase de l'art de Zhang. L'horizon laisse apparaître l'ambiance de montagne avec deux pics jumeaux léchés par des nuages mais tout le premier plan est une étude de couleurs proche de l'abstraction d'où le dessin est absent.

Dans les années suivantes, Zhang redeviendra plus figuratif par un subtil mélange de l'éclaboussure et du trait. Une interprétation 264 x 176 cm du lac Achensee réalisée en 1968 à l'encre et couleurs sur soie a été vendue pour RMB 100M yuan incluant premium par China Guardian le 17 mai 2010.

Un Falangcai Rouge-Rubis

Falangcai signifie couleurs étrangères. L'apport des "étrangers" dans cette nouvelle technique est l'utilisation de poudres d'émail permettant des jaunes, des rouges et des bleus d'une brillance sans précédent dans la porcelaine de Chine.

Les détails du processus ont été mis au point pendant les dernières années de Kangxi par les potiers de Jingdezhen et de Beijing au service direct de la cour impériale. Certaines pièces apparaissent comme uniques dans leur combinaison de forme, de dimension, de thèmes et de couleurs, laissant supposer une phase expérimentale.

Le 30 novembre à Hong Kong, Christie's vend une coupe de 6,3 cm de diamètre, lot 3218 estimé HK$ 40M. Elle porte la marque impériale de Yongzheng mais plusieurs caractéristiques permettent de la dater plus précisément dans la transition Kangxi-Yongzheng, autour de 1722 de notre calendrier.

Sa forme de coupe sans pied était plus appréciée sous Kangxi et est devenue rare sous Yongzheng. Elle est décorée de motifs de bons auspices peints avec un fond rouge rubis qui était déjà en usage sous Kangxi. La qualité esthétique de l'enroulement de la branche fleurie de prunier sur le pourtour est plus typique des exigences de raffinement suprême de Yongzheng.

La poudre pour la réalisation du fond rouge était soufflée par le potier dans un tube de bambou au travers d'une gaze alors que la décoration préalablement peinte sur la glaçure était préservée dans des réserves. L'obtention conjointe d'une homogénéité parfaite du fond et d'une grande netteté dans le pourtour des réserves est un exploit nécessitant le contrôle total de la respiration pendant le soufflage.

Dans le développement de la porcelaine des Qing, on comparera cette coupe avec un bol portant la marque impériale de Kangxi, vendu pour HK$ 74M incluant premium par Sotheby's le 8 avril 2013. Cette pièce unique en son genre était décorée de lotus sur fond rubis.

23 nov. 2016

Art Ensor et As de Pique

L'expression de la dérision sociale par l'art pictural ne peut pas trouver un bon accueil de la part du public de la fin du XIXème siècle. James Ensor fait le contraire de tous les autres artistes. Quand il voit ses oeuvres refusées dans les expositions, il se retire dans sa ville natale d'Ostende où il choisit les thèmes les plus propices à choquer le bourgeois. Bien des années plus tard, quand il sera célèbre et reconnu, il cessera de peindre.

Le jeune artiste est un très bon connaisseur de l'art ancien. L'Entrée du Christ à Bruxelles, peinte en 1889, est une scène de foule d'inspiration anarchiste dans un thème inspiré de Bosch et Bruegel.

Ensor vit pour son art sans fournir d'informations sur sa vie privée, mais il aime introduire sa vraie image parmi les masques de carnaval. Les danses macabres l'inspirent et ses squelettes sont des auto-portraits. Il est grand et fort. Le hussard à tête de mort qui domine les autres personnages de la scène, c'est encore lui.

James Ensor introduit dans son art des énigmes et des messages à décoder. La petite huile sur toile 16 x 21 cm intitulée Squelettes se disputant un hareng peinte en 1891 est un chef d'oeuvre du surréalisme un quart de siècle avant la création de ce mouvement. Il n'y a pas de différence de prononciation en français entre Hareng saur et Art Ensor.

Une huile sur toile 30 x 51 cm vient de faire surface. Intitulée Squelette arrêtant masques, cette huile sur toile avait été longtemps conservée par l'artiste qui l'a donnée à un ami. Emile Verhaeren l'avait répertoriée dans l'atelier d'Ensor en 1908 mais elle n'avait jamais été photographiée ni exposée. Elle est estimée € 1M à vendre par Sotheby's à Paris le 7 décembre, lot 11.

Squelettes arrêtant masques a été peinte en 1891 et présentes de nombreuses similitudes de style avec Squelettes se disputant un hareng : les personnages sont vus à mi corps laissant toute la partie haute de l'image pour un superbe ciel Ostendais.

La scène montre sept masques typiques du carnaval d'Ostende opposés au hussard qui parvient à les repousser. L'opposition est sociale : on ne sait pas quelle sordide vérité chaque masque peut cacher ni à quoi les bons bourgeois d'Ostende veulent jouer pendant le carnaval. La tête de mort du soldat montre sa réalité, elle est le contraire du masque. Ce squelette vit sa propre vie dans un monde dérisoire et rejetable, comme fait l'artiste lui-même.

Squelettes arrêtant masques est signée ENSOR accompagnée d'un as de pique rouge qui semble unique dans l'art d'Ensor et n'a pas été décodé. Cet as désigne à mon avis l'artiste comme le champion de ses opinions contestataires. La carte de pique est un symbole militaire qui renforce l'identification du hussard comme un auto-portrait. Le rouge est le symbole de la révolution pour les socialistes.

La Philosophie Universelle révélée au Monde

Isaac Newton fut le plus brillant innovateur scientifique de tous les temps. Vers la fin de sa vie il énonce les règles qui ont guidé sa méthode sans précédent. L'une d'entre elles résume en une simple phrase comment il a créé la physique moderne : to the same natural effects we must, as far as possible, assign the same causes.

Un de ses exceptionnels talents était de savoir développer des méthodes mathématiques d'une extrême complexité pour analyser et étayer ses propres théories physiques. Avant même d'avoir 30 ans, il compare les mouvements des planètes et la chute des corps. Essentiellement préoccupé par sa propre compréhension du mécanisme de l'univers, il publie avec parcimonie.

En 1684 à Londres, les savants de la Royal Society se mettent au défi de trouver la formulation mathématique de la loi de mouvement des planètes décrite par Kepler. Tous échouent. Halley visite Newton à Cambridge. Il est stupéfait : Newton connaît la solution mais a perdu ses notes de calcul. Le mouvement orbital d'un corps céleste est une ellipse dont la position de l'autre corps est un des foyers.

L'enjeu scientifique est important et Halley réussit à convaincre Newton de divulguer dans sa globalité ses résultats concernant la loi de la gravitation universelle. Edité et financé par Halley, le livre de Newton en latin intitulé Philosophiæ Naturalis Principia Mathematica sort en 1687 avec l'imprimatur de la Royal Society.

Le livre est difficile selon l'opinion de l'auteur lui-même et le tirage n'atteint probablement pas 300 exemplaires mais il est d'une telle importance scientifique que Halley et Newton prennent soin d'organiser la vente par l'intermédiaire des libraires. L'un d'eux nommé Samuel Smith est plus spécifiquement chargé de la diffusion sur le Continent et reçoit environ 50 exemplaires.

Le 14 décembre à New York, Christie's vend un exemplaire dans une reliure de luxe en maroquin incrusté, offert dans cet état par Smith à un destinataire non identifié. Il est estimé $ 1M, lot 167.

Un autre exemplaire d'honneur (association copy) est connu avec une reliure d'un luxe comparable. Il a été offert au roi Jacques II, patron de la Royal Society. Ce livre a été vendu pour $ 2,5M incluant premium par Christie's le 6 décembre 2013 sur une estimation basse de $ 400K.

20 nov. 2016

Les Alluvions du Wyoming

L'allosaure était le roi de son territoire à la période Haut-Jurassique il y a environ 150 millions d'années, mais sa répartition géographique était peut-être limitée : la plupart des squelettes sont excavés dans le Wyoming. L'ensablement d'une rivière ou une coulée de boue avait enterré ces dinosaures avant que les corps soient disloqués et les os fossilisés ont été conservés en excellent état.

L'allosaure a une ressemblance remarquable avec son très lointain successeur le tyrannosaure mais il est plus petit. Il a toutes les caractéristiques des plus redoutables prédateurs. Les griffes agrippent et lacèrent les proies et les dents longues de 7 cm étaient courbées vers l'arrière pour empêcher la victime de s'échapper. Les très hautes pattes arrière attestent de sa puissance effroyable.

Le 12 juin 2011 Heritage avait vendu pour $ 2,75M incluant premium un groupe composé d'un allosaure et d'un stégosaure dont les os avaient été trouvés entremêlés, signifiant que le carnivore et l'herbivore s'étaient entretués. Cet allosaure nommé Dracula avait 6,30 m de long et était complet à 70 %.

Le 5 octobre 2010, Sotheby's vendait pour € 1,3M incluant premium un allosaure mesurant 10 m de long ce qui est très gros pour cette espèce, également complet à 70 %.

Un nouveau specimen nommé Kan trouvé en 2013 dans le Wyoming sera vendu par Aguttes à Lyon le 10 décembre, lot 28. Il mesure 7,5 m et est lui aussi complet à 70 %. Il est remarquable pour la conservation de son crâne avec des dents encore en place sur la mâchoire et une très bonne articulation des vertèbres cervicales. Je vous invite à regarder la vidéo en français partagée par Art et Communication.

L'Edition Spéciale de Beedle le Barde

Joanne 'Jo' Rowling a 25 ans en 1990. Elle est une jeune femme fragile sans activité professionnelle régulière. Dans son adolescence elle aimait inventer des contes pour ses amis et lisait Le Seigneur des anneaux. Son train a quatre heures de retard et elle n'a rien d'autre à faire qu'à rêvasser. Elle invente Harry Potter. La saga sera écrite sous le nom de plume J.K. Rowling.

En sept livres, Harry Potter connaît un succès populaire sans précédent avec 450 millions d'exemplaires vendus. J.K. Rowling utilise une grande partie de son immense fortune pour des charités.

L'écrivain a appris à maintenir le suspense auprès des médias. En 2007, le dernier volume d'Harry Potter est publié. Un personnage de ce livre lit un recueil fictif de contes fantastiques intitulé The Tales of Beedle the Bard.

J.K. décide de donner une réalité à ce livre fictif. Elle écrit cinq histoires qu'elle réunit et édite en sept exemplaires autographes illustrés par elle-même. Les six premiers sont envoyés par courrier le 12 décembre 2007 en remerciement à des amis qui l'ont aidée dans la publication des Harry Potter.

Le lendemain le septième manuscrit est vendu par elle chez Sotheby's au profit de la charité The Children's Voice, après une intense annonce médiatique. Estimé £ 30K à 50K et offert sans frais acheteur, il est acquis par un courtier agissant pour Amazon pour £ 1,95M. Le public est excité et frustré par ce livre qui ne lui est pas accessible. J.K. autorise Amazon à utiliser son exemplaire pour préparer une édition qui devient un nouveau best seller dès sa parution.

L'un des six manuscrits d'honneur des Contes de Beedle le Barde est estimé au-delà de £ 300K à vendre par Sotheby's à Londres le 13 décembre, lot 319. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's.

Le Poème de la Neige

L'art de Chu Teh-Chun est voué à la beauté et à la poésie de la nature, qu'il exprime sous la forme de paysages abstraits. Il a retenu à la fois la subtilité des pinceaux et des lavis des artistes Song et la mémoire sensorielle de Nicolas de Staël.

A partir d'un voyage dans les Alpes en 1965, Chu introduit parfois la neige dans ses vues. En décembre 1985, son train traverse une tempête de neige. Très inspiré par cette expérience imprévue, il explore jusqu'en 1990 le thème de l'hiver blanc.

Malgré l'éloignement géographie Chu était resté en relations étroites avec Wu Guanzhong qu'il connaissait depuis près d'un demi-siècle. Wu est le grand expérimentateur de la synthèse artistique entre l'Est et l'Ouest. En 1983 il utilise le point et la ligne pour construire un paysage.

Chu fait de même pour exprimer l'infinie variété de la neige. Elle est légère ou dense et flotte dans la lumière, et devient brume ou gel. Elle est l'acteur principal de la scène en masquant les traits du paysage. L'artiste prépare la toile avec un lavis qui donnera une impression d'ensemble. Si l'effet de cette texture lui plait, il peint ses points et ses lignes, plus ou moins gros et plus ou moins denses.

Il comprend aussi l'avantage des très grands formats pour exprimer son émotion poétique mais l'ascenseur de son immeuble de la banlieue Parisienne est trop exigu pour acheminer les grandes toiles. Pour cette raison ses plus grandes scènes de neige sont réalisés en diptyques. Inspiration Hivernale, 195 x 260 cm, terminé en 1990, a été vendu pour HK$ 28,7M incluant premium par Sotheby's le 4 avril 2011.

Vertige Neigeux, 200 x 400 cm, est l'aboutissement ultime de cette série. De 1990 à 1999 Chu modifie méticuleusement cette peinture jusqu'à obtenir une parfaite satisfaction. Elle a été vendue pour HK 45,5M incluant premium par Christie's à Hong Kong le 29 novembre 2009 et revient dans la même salle de ventes le 26 novembre 2016, lot 2508.

19 nov. 2016

Le Retour des Rois Ivres

Le 29 novembre 2009, Christie's vendait pour HK$ 46,6M un rouleau à main Chinois sur le thème des Cinq Rois ivres, lot 815. Avant la vente, j'avais discuté comme suit cette image inhabituelle et sympathique :

"C'est un rouleau à main de 2,10 m de long sur 35 cm de haut peint en encre et couleurs. Le titre est remarquable : Cinq rois ivres reviennent avec leurs chevaux. Il y a en tout neuf personnages. Les rois sont sur leurs chevaux dans des attitudes vacillantes. Quatre valets sont là pour assurer que leurs honorables maîtres ne vont pas tomber.

"L'artiste se nommait Ren Renfa et vivait sous la dynastie des Yuan il y a 700 ans. Héritier d'une tradition remontant à la dynastie des Tang, il s'est spécialisé dans des images de chevaux d'une grande beauté. La nature irrévérencieuse du thème est une preuve d'humour rare dans l'histoire de l'art et laisse supposer une grande liberté artistique au temps de la domination Mongole".

Cette pièce revient en vente à Beijing le 4 décembre chez Poly Auction, lot 4050. Cette image est en très bon état de contraste malgré son âge et elle a été étudiée avec attention. La trame du papier est conforme aux technologies Song et antérieure aux Ming. Le rouleau inclut des colophons anciens ainsi que les sceaux de trois empereurs Qing.

Les Rois ivres sont nommés et faisaient l'objet d'un très ancien poème. Bien que son oeuvre ne soit pas rare, Ren Renfa n'était sans doute pas un artiste professionnel : il travaillait comme fonctionnaire impérial chargé du contrôle de l'eau. Contrairement à mon enthousiasme de 2009, il est bien téméraire d'en tirer des déductions sur la liberté d'expression artistique en son temps.

Les Tang adoraient les chevaux, pour la guerre et pour le plaisir. Des artistes comme Han Gan et Zhang Xuan dessinaient des cavaliers avec un grand réalisme et cette tradition était encore fraîche au temps des Yuan. Un autre prédécesseur de Ren Renfa était Li Longmian qui vivait sous les Song. La procession des Rois ivres par Ren présente des similitudes révélatrices avec une promenade élégante de femmes peinte deux siècles plus tôt par Li d'après Zhang et conservée au Musée de Taiwan.

Le Rajeunissement de St Joseph

Murillo fait toute sa carrière à Séville, à l'époque de l'art baroque. Avant lui Ribera avait révisé l'iconographie des saints en imaginant leur passion de tous les jours. Murillo humanise les saints en les montrant dans des occupations ordinaires. Ses personnages honnêtes et pauvres invitent les fidèles à la sympathie et la charité.

St Joseph est le personnage idéal de cette nouvelle hagiographie. Son rôle dans la théologie Chrétienne  était mal défini. Thomas d'Aquin avait remarqué avec justesse que son existence était indispensable au côté de Marie pour éviter que cette mère non mariée soit persécutée par les Juifs. En contrepartie il n'a pas le droit à une vie sexuelle et est forcément très vieux.

La contre-réforme modifie cette vision. La sensibilité aux mystères diminue au profit d'une représentation plus familiale et moins narrative. Joseph a désormais un rôle majeur. Il est le père nourricier, signifiant l'éducateur bien intentionné. Il n'est pas une menace pour Marie et peut redevenir jeune.

Le 7 décembre à Londres, Christie's vend une huile sur toile 222 x 165 cm par Murillo sur le thème de St Joseph prenant la main de l'Enfant Christ, lot 50 estimé £ 3M. Cette peinture avait été vendue pour $ 2,5M par Sotheby's le 30 janvier 1998.

Joseph est un homme jeune, similaire à l'iconographie traditionnelle du Christ. L'Enfant un peu boudeur ou plutôt mal réveillé est dans la période précédant ses premiers enseignements et ses premiers miracles. La dimension mystique est assurée par les très discrètes auréoles et par un fond avec des anges.

Cette peinture n'est pas datée. Elle a été réalisée en couleurs neutres, avec seulement une lumière plus vive sur le visage de l'enfant. Cette simplicité dans l'exécution pourrait se rapporter à la dernière partie de la carrière de l'artiste. Murillo est mort en 1682 à l'âge de 64 ans des suites d'un accident de travail.

18 nov. 2016

Les Joues de St Joseph

Le dessin est un travail préparatoire indispensable aux peintres de la fin de la Renaissance. Raphael et Michel-Ange réalisent des dessins de très grande qualité qu'ils conservent comme des modèles réutilisables : ce sont les ben finito cartoni. Des copies sont percées pour permettent une copie exacte des traits lors de l'exécution de la peinture. Un dessin à la pierre noire par Raphael, perforé pour une application aux fresques du Vatican, a été vendu pour £ 29,1M incluant premium par Christie's le 8 décembre 2009.

La craie rouge ou sanguine est également utilisée. Le plus ancien artiste qui ait mélangé les deux craies sur un même dessin est probablement Piero Pollaiuolo, vers 1470. Fra Bartolommeo suit cette idée dans la préparation d'un groupe de portraits autour de 1515.

Dans l'oeuvre abondante d'Andrea del Sarto, seulement trois dessins aux deux craies ont survécu. Tous les trois sont des études de têtes de vieil homme pour St Joseph. Leurs applications pour des peintures réalisées dans la décennie 1520 ont été identifiées avec certitude.

Dans la suite de Fra Bartolommeo, Andrea dessine en noir les grandes lignes de la tête et ajoute le rouge pour apporter un effet charnel sur les joues, les lèvres et les oreilles. Le dessin donnait ainsi une impression réaliste qui anticipait l'effet de la peinture.

L'un des trois dessins de St Joseph est conservé au Ashmolean Museum à Oxford. Un autre, 37 x 23 cm avec au dos une étude de jambes à la sanguine, a été vendu pour £ 6,5M incluant premium par Christie's le 5 juillet 2005.

Le troisième dessin, 23 x 18 cm avec au dos une étude d'oeil, est le plus sympathique par le regard droit et les cheveux coiffés du vieil homme. Il était apparu pour la dernière fois dans une vente aux enchères en juillet 1833 et était de ce fait inconnu lors de l'étude faite par Christie's. Il est estimé au-delà de € 500K à vendre par Gestas et Carrère à Pau le 17 décembre. Voici le lien vers le site de la maison de ventes.

Le lien dans le tweet ci-dessous mène à une étude publiée par Interencheres avec la collaboration de Gestas et Carrère et du Cabinet de Bayser, leader en France pour les expertises de dessins anciens.

17 nov. 2016

La Liberté de Vote

L'entrée en guerre des Etats-Unis en 1941 ne suscite pas d'opposition mais les gens sont inévitablement troublés par cette nouvelle situation. Norman Rockwell ne s'engage pas en politique mais ses couvertures hebdomadaires du Saturday Evening Post contribuent au maintien du moral patriotique.

La guerre est nécessaire pour maintenir les libertés. En 1943 Rockwell prépare une série d'affiches illustrant les Quatre Libertés telles qu'elles ont été définies par le Président Roosevelt dans son discours de 1941 sur l'Etat de l'Union  : la liberté de parole, la liberté de culte, la liberté de vivre à l'abri de la peur, la liberté de vivre à l'abri du besoin.

Une nouvelle élection présidentielle a lieu en novembre 1944. Le président sortant est malade mais considère que l'Amérique ne doit pas changer de pilote. Son adversaire républicain Thomas E. Dewey s'oppose à lui sur certains thèmes sociaux mais ne discute pas les affaires militaires et la politique étrangère. Du fait de la similitude des programmes, les électeurs sont indécis.

La couverture de Rockwell pour le Saturday Evening Post du 4 novembre 1944 montre un homme assez âgé à l'intérieur de l'isoloir. Il se tient le menton d'un geste dubitatif en tenant le journal local qui ne l'aide pas beaucoup en titrant : Which one (Pour qui ?). Ses poches sont remplies de papiers attestant qu'il considère la question avec le sérieux requis pour un bon citoyen.

L'huile sur toile 94 x 74 cm préparée par Rockwell pour cette illustration est estimée $ 4M à vendre par Sotheby's à New York le 21 novembre, lot 12. C'est l'image de gauche du tweet ci-dessous :

15 nov. 2016

Le Pigeon Paresseux de l'Océan Indien

En 1598 des marins Hollandais visitent l'île Maurice avec une intention de colonisation. Le dodo est assez abondant. Il a l'apparence d'un dindon gras et nonchalant. Les premiers colons l'appellent walgvogel signifiant oiseau répugnant.

La découverte de cet oiseau suscite une certaine curiosité en Europe, sans déclencher une analyse scientifique. Quand il devint évident environ un siècle après la découverte que l'espèce était éteinte, toute information fiable avait aussi disparu. Les spécimens empaillés avaient pourri. Les descriptions faites par les voyageurs et les rares dessins pouvaient être mis en doute.

Il est probablement le résultat d'une migration trans-Océane de pigeons il y a une dizaine ou une vingtaine de millions d'années. La végétation était abondante sur cette île isolée et il n'y avait pas de prédateurs. Au fil des générations l'espèce s'est transformée. L'oiseau est devenu plus gros et les ailes se sont atrophiées, rendant la fuite impossible quand les hommes sont arrivés, amenant avec eux des cochons, des singes, des chats et des chiens qui ont mangé les bêtes et les oeufs.

En 1865 un maître d'école est autorisé à fouiller une tourbière. Le résultat répond à l'attente : les os sont abondants, probablement suite à une inondation ancienne qui avait englouti simultanément une importante quantité d'oiseaux. Des os sont envoyés aux zoologistes anglais et le reste de la collection est vendu aux enchères à Londres par J.C. Stevens.

La plupart des os de dodo vus sur le marché proviennent de la vente Stevens. Des découvertes importantes ont été faites à partir de 2005 mais leur exportation est interdite.

Pendant quatre décennies un collectionneur a acheté des os de dodo dans le but de créer un squelette le plus complet possible. Il a réussi à 95 %, avec comme seuls éléments manquants une partie du crâne et quelques griffes. Ce squelette composite est estimé £ 300K à vendre par Summers Place à Billingshurst (West Sussex) le 22 novembre, lot 81. Voici le lien vers le site de la maison de ventes.

14 nov. 2016

Le Mandala de la Lumière

Le mandala est un support de méditation Bouddhiste. Un système de 42 mandalas a été défini il y a 900 ans par Abhayakaragupta, un gourou originaire du Bengale, pour enseigner l'univers dans sa globalité.

La construction d'un mandala est faite de carrés, de cercles et de lignes selon une application qui suit rigoureusement les instructions du pandit. Un mandala est utilisé par un seul des dieux. Pour un autre dieu, une image similaire est créée. Tous les symboles nécessaires à l'enseignement mystique entrent dans l'une ou l'autre de ces images.

Le centre est le palais où réside le dieu. Les portails ouvrent la voie aux sept cieux et à la Terre. Les déités associées se répartissent selon un principe basé sur une rose des vents. Les bords haut et bas incluent les personnages du lignage du lama, la figure du donateur et quelques précieuses inscriptions qui permettent de mieux interpréter la signification.

Le 29 novembre à Hong Kong, Bonhams vend un mandala 84 x 73 cm peinte à la détrempe sur drap avec des inscriptions en Tibétain. Cette pièce est dédiée à Marici, la déesse de la lumière. Elle est estimée HK$ 16M, lot 117.

Seize autres éléments de la même série sont dispersés entre des collections publiques et privées. Les couleurs sont vives et la réalisation est soignée. Leur analyse globale converge pour considérer que ces pièces ont été réalisées en hommage posthume au 14ème lama d'un monastère Tibétain de tradition Sakya. La figure de cet abbé mort en 1375 de notre calendrier est visible au centre de la frise supérieure.

Victoire sur la Poliomyélite

Les épidémies de poliomyélite deviennent plus fréquentes à la fin du XIXème siècle jusqu'à devenir un problème majeur de santé publique au début du siècle suivant. L'attaque par le virus atteint la moelle épinière.

Cette maladie infectieuse est incurable. Elle a été vaincue par la vaccin. Son éradication totale est au programme de l'OMS.

En 1949 J.F. Enders, T.H. Weller et F.C. Robbins travaillant ensemble dans un laboratoire du Boston Children's Hospital publient le résultat de leurs recherches dans la revue Science sous le titre 'Cultivation of the Lansing Strain of Poliomyelitis Virus in Cultures of Various Human Embryonic Tissues'.

Avant eux le virus était surtout cultivé in vivo sur des singes. Enders, Weller et Robbins ont franchi une étape décisive en réalisant cette culture dans un tube à essai sans utiliser de cellules nerveuses. La croissance des souches devient facile et plusieurs vaccins inventés par d'autres chercheurs démarreront la production de masse dans les huit ans qui suivent.

Le prix Nobel de Physiologie ou Médecine a été attribué à ces trois virologistes en 1954. Le 6 décembre à New York, Sotheby's vend la médaille et le diplôme Nobel de Frederick C. Robbins ainsi que des tirés à part de plusieurs de ses articles scientifiques dont la conférence Nobel. L'ensemble est réuni au lot 164 estimé $ 400K.

La Semaine de Pâques à Dublin

L'insurrection Irlandaise est lancée le lundi de Pâques 24 avril 1916 à Dublin contre le pouvoir Britannique dans le but de créer une République Irlandaise indépendante. Elle échoue. Le 30 avril les derniers groupes de rebelles se rendent. Tous les dirigeants de la rébellion sont exécutés le mois suivant.

Le 7 décembre à Dublin, Adam's vend trois lots relatifs à cet évènement : deux exemplaires de l'affiche de proclamation datée du 23 avril et un ordre de reddition inconditionnelle autographe signé par le stratège et porte-parole du mouvement, P.H. Pearse, sur une feuille 35 x 21 cm.

Chacune des affiches est estimée € 250K, lot 51 et lot 52. Un autre exemplaire a été vendu pour £ 305K incluant premium par Sotheby's le 15 décembre 2015. Le manuscrit de reddition est estimé au-delà de € 1M, lot 50. Il avait été vendu pour € 700K hors frais par la même maison de ventes le 25 mai 2005.

L'affiche avait été imprimée dans la plus grande hâte sur une feuille 76 x 51 cm. Environ 1000 exemplaires ont été imprimés et moins de 50 survivent. L'imprimeur n'avait pas la typographie nécessaire, ce qui est parfaitement visible avec les deux types différents de la minuscule 'e'. L'encrage est irrégulier.

L'ordre de reddition inconditionnelle a été écrit par Pearse en plusieurs exemplaires pour communiquer avec chacun des groupes d'insurgés. Pearse lui-même avait dû se rendre la veille et n'avait aucune possibilité de négocier. La lettre indique clairement l'intention d'arrêter le massacre. Le National Museum of Ireland possède deux de ces lettres.

13 nov. 2016

Construction en Rouge par Rodchenko

Il y a bien des similitudes entre l'art de Malevitch et l'art de Rodchenko. Tous deux sont basés sur des éléments géométriques et éliminent tout effet narratif ou émotionnel. Leurs intentions sont cependant différentes.

Le carré noir sur fond blanc est créé par Malevitch en 1915, deux ans avant la révolution. Cette pièce séminale du suprématisme donne une existence autonome à la surface peinte dénuée de toute autre signification.

La Révolution d'Octobre apporte une éphémère impression de liberté aux avant-gardes artistiques. En 1918 Malevitch va plus loin dans sa démarche avec son carré blanc sur fond blanc.

Pendant ce temps Rodchenko veut définir un art socialiste qui doit aboutir à des réalisations concrètes. Son constructivisme, basé sur la prédominance de la ligne, développe les structures géométriques sur lesquelles des architectures, des pièces d'ameublement ou des lampes pourront être bâties.

Rodchenko appuie ses théories avec des huiles sur toile, méticuleusement réalisées avec la règle et le compas pour éviter tout tremblement de la main. Les principales figures sont des faisceaux divergents de lignes qui viennent se superposer à des grilles sans toutefois que leur position réponde à la logique d'une perspective.

Le 29 novembre à Londres, Sotheby's vend Construction No. 95, 65 x 40 cm, peint en 1919, lot 10 estimé £ 2,5M. L'oeuvre a été titrée 'sur écarlate' par l'artiste par référence à la couleur orange-rougeâtre du fond. Cette couleur n'est pas le rouge vif de la Révolution. Elle est un symbole d'appel à l'activité selon les théories de Kandinsky dont Rodchenko est très proche à cette époque.

En 1921 l'aboutissement ultime de la démarche constructiviste est une série de peintures monochromes en couleurs pures par Rodchenko. L'art abstrait commence déjà à apparaître comme une menace et l'artiste abandonne la peinture pour développer une nouvelle carrière de décorateur, illustrateur et photographe socialiste.