30 janv. 2016

Hors de la Vue du Nain

L'art est factice quand il n'est pas une interprétation de la mort. Les désespoirs de Picasso après le suicide de Casagemas et de Bacon après le suicide de Dyer sont similaires. Les deux artistes ont questionné la signification de la vie par le recours à leur créativité la plus intime. Le temps a passé et ils ont guéri.

George est mort en 1971 dans la chambre d'hôtel au moment même de la grande consécration Parisienne de Francis, le vernissage de l'exposition au Grand Palais. Pendant cinq ans, Francis utilisera toutes les ressources de son art pour se libérer de sa souffrance et de sa culpabilité.

Une peinture réalisée en 1975 utilise de nombreux éléments du langage artistique de Francis. Deux lutteurs nus ont leurs corps mêlés dans une vitrine suspendue. Ils ont perdu leur individualité et n'ont plus qu'une tête qui est à la fois un portrait de George et un auto-portrait de Francis.

Leur lutte est un spectacle sportif. George était un colosse qui rappelait à Francis les figures masculines musclées de Michel-Ange. Leur mouvement dynamique avec la double tête au plancher de la cage est inspiré de la photographie des mouvements de gymnastes par Muybridge. Francis avait révélé lui-même ces deux sources de son inspiration.

Leur vie n'est qu'un amusement dérisoire, comme au cirque Barnum. Dans la partie droite de la composition, l'observateur est un nain à tête âgée juché sur un tabouret de bar.

Francis donne cette oeuvre au jeune Michael Peppiatt qui est déjà son confident et sera bientôt son biographe. Le voyeurisme gêne maintenant le message intime de l'artiste qui reprend la peinture pour la couper en deux avant de rendre à Peppiatt la partie gauche, libérée du nain. Intitulée Two figures, cette huile sur toile désormais au format inhabituel pour l'artiste de 198 x 70 cm, est estimée £ 5M à vendre par Christie's à Londres le 11 février, lot 25.

Peppiatt connaissait Bacon depuis 1963 et avait vu toutes les difficultés des relations de Francis avec George. Il a conservé Two figures jusqu'à maintenant et est un témoin passionnant de la genèse de cette oeuvre, qu'il explique dans la vidéo ci-joint. Ne manquez pas non plus la transcription de son interview avec Francis Outred de Christie's dans la page du catalogue de la vente.